Cartes Montessori pour apprendre les couleurs
Cartes Montessori pour apprendre les couleurs

Activité Montessori – Les couleurs

Lorsque Arthur a eu 15-16 mois, j’ai commencé à lui apprendre les couleurs. Du moins, je lui ai donné les outils nécessaires pour qu’il fasse cet apprentissage lui-même. Avec les animaux, les couleurs représentent un très large panel d’activité à proposer à l’enfant. Depuis la naissance d’Arthur je cherche à proposer des activités variées aux garçons. Je recherche avant tout des activités s’inscrivant dans la pédagogie Montessori. J’affectionne particulièrement cette approche favorisant l’autonomie de l’enfant. Les supports sont simples et visuels, ils doivent « attirer » l’enfant afin qu’il ait envie de les utiliser.

Proposer des activités nouvelles et variées à l’enfant lui permet de renouveler son intérêt continuellement. Dans « L’esprit absorbant de l’enfant », Maria Montessori écrit la chose suivante :

« La maîtresse qui sait intéresser les enfants, procède par des exercices variés qui, s’ils ne sont pas spécialement importants en soi, ont, du moins, le grand avantage d’attirer l’enfant. »

Je te propose donc le téléchargement de mes cartes nomenclatures sur les couleurs. Tu trouveras le lien pour le téléchargement en bas du message.

Quand apprendre les couleurs ?

J’ai commencé à proposer ce jeu à Arthur lorsqu’il a eu entre 15 et 16 mois. Il n’y a pas de règle quand à l’âge de présentation de ce jeu. Il faut faire preuve d’observation, voir si l’enfant est prêt, proposer puis aviser. S’il accroche bien, on peut approfondir le jeu, s’il ne montre pas d’intérêt on range tout au placard et on ressort les cartes une ou deux semaines après. Puis on procède de la même manière. L’enfant doit être prêt à faire l’activité. S’il ne montre aucun intérêt mieux vaut faire autre chose afin que l’apprentissage reste ludique et profitable.

Il est primordial que tout cela reste un jeu. Pour prendre du plaisir dans ses apprentissages, l’enfant doit aimer et surtout vouloir ce qu’il fait.

Ce jeu est constitué de 9 cartes de différentes couleurs. En dessous de chaque couleur, j’ai écrit le nom de la couleur afin que la mémoire visuelle de l’enfant « enregistre » l’orthographe à chaque visualisation. Nous avons commencé à utiliser ce jeu avec les trois couleurs primaires : rouge, bleu et jaune. Les 3 couleurs que l’enfant a déjà eu le loisir d’observer lorsqu’il était sous son mobile des octaèdres.

Les autres couleurs seront à proposer selon la rapidité de l’enfant à les maitriser. Je n’ai jamais ajouté de couleur avant que celles en cours de présentation n’étaient pas complètement acquises.

3 Idées d’activités Montessori pour apprendre les couleurs

1. Nommer les couleurs 

J’ai abordé cette activité autours des couleurs en commençant par nommer la couleur et la signer en langue des signes. Arthur avait un peu plus de 15 mois. Assis sur le tapis d’activité, je présentais les cartes une à une en nommant la couleur et en joignant le signe à la parole.  Après cela, je lui laissais le loisir de toucher les cartes, de les prendre, de les observer, de faire la différence entre chacune d’elles. Lorsque son intérêt passait sur autre chose, je rangeais les cartes utilisées. Au bout de quelques semaines, lorsque j’ai senti qu’Arthur maitrisait bien ces 3 couleurs, j’ai fait évoluer le jeu. J’ai pu comprendre qu’il reconnaissait les couleurs car lorsque je prenais une carte pour en nommer la couleur je lui laissais le temps de signer la couleur avant de nommer et signer moi même la couleur concernée.

2. Proposer des objets colorés

J’ai ensuite fait évoluer ce jeu pour le rendre plus dynamique et pour qu’Arthur y voit un nouvel intérêt. J’ai placé trois objets colorés dans un petit panier (un rouge, un bleu et un jaune). Pour commencer je lui ai posé les trois cartes et le panier d’objet sur son tapis et je l’ai laissé faire. Je l’ai laissé observer les objets, les toucher, les manipuler, et faire de même avec les cartes (qu’il connaissait déjà). Puis, au bout de quelques « séances », je lui ai proposé de venir poser chaque objet sur sa couleur associée. Lorsque tout cela a été complètement acquis pour lui, j’ai commencé à ajouter des objets.

Je suis aussi repassée par l’étape « nommer les couleurs » afin de lui présenter de nouvelles couleurs et de placer ensuite un nouvel objet de la nouvelle couleur dans le petit panier. Et nous avons cheminé ainsi pendant plusieurs semaines jusqu’à ce que toutes les couleurs soit connues et reconnues par Arthur.

3. La chasse aux trésors

Vers 18 mois, Arthur connaissait toutes ses couleurs (enfin les 9 que je lui avais présentée, il n’était pas encore question de rentrer dans les nuances😃. Nous avons alors pu aborder ce jeu sous un aspect encore plus ludique pour Arthur : partir à la chasse aux trésors des couleurs. Je plaçais le tas de cartes retourné (telle un paquet de « pioche »), puis nous retournions une carte et avions pour mission de ramener un objet de la couleur concernée. Nous retournions les cartes à tour de rôle puis nous allions chercher chacun un objet dans la pièce.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble avec ces cartes. Cela a été de très beaux moments de complicité et d’intensité. J’aime être au plus prêt de mes enfants lorsqu’ils apprennent de nouvelles choses, et lorsque ma présence n’est pas nécessaire j’aime les observer discrètement.

Il y a aussi bien d’autres façons d’apprendre les couleurs. Par exemple, Arthur a appris la couleur rouge en quelques minutes seulement. Un après-midi, quand il avait aux alentours de 15 mois, Fabien lui a montré du rouge dans la maison en signant et en disant « rrrrooouuuge ». Il a répété cela une vingtaine de fois de façon drôle et en faisant mine d’en chercher dans la maison. C’est alors qu’Arthur a montré de lui-même un objet rouge.

Clique ici pour télécharger les cartes.

Je te souhaite aussi de belles parties de plaisirs avec ce « jeu » de cartes 😃

Dans le même thème, cette semaine j’ai fait une vidéo sur les apprentissages: https://youtu.be/QJev0BvkZyo

A très bientôt
Prends soin de toi et de tes enfants
Amélie

 


Découvre comment je fais pour endormir mes enfants:
- rapidement et dans le calme. Je n'ai plus de crises au moment du coucher.
- avec beaucoup moins de réveils nocturnes. Je suis enfin en forme le matin.
- n'importe où chez des amis ou la famille. J'ai retrouvé des soirées calmes.
- tout cela en les respectant et sans les laisser pleurer.

Je te présente l'atelier que j'ai spécialement créé à ce sujet en cliquant sur ce lien

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Ces articles pleins de bienveillance peuvent aussi vous intéresser :-)

DIY Activitité Montessori

Activité Montessori : le memory des drapeaux de l’Europe

La pédagogie Montessori et notamment les activités Montessori représentent une grande source d’inspiration dans notre …

Une participation

  1. Merci beaucoup pour ce post. Mon petit Clément va avoir 15 mois dans 2 semaines 1/2. Cela tombe donc à pic !
    C’est vrai que je ne me suis pas encore penchée sur les couleurs. On a déjà commencé par les animaux ce qui a l’air de lui plaire.

Laisser un commentaire