Voyager en famille aux philippines

Voyager aux Philippines en famille – Astuces, itinéraires et bons plans

Voyager aux Philippines en famille, avec de jeunes enfants, c’est très agréable. Nous avons fait ce voyage d’un mois en mars 2018 avec nos 3 enfants, Arthur (5 ans 1/2), Gaspard (2 ans 1/2) et Constance (9 mois).

Les Philippines, c’est environ 7000 îles. C’est grand ! Très grand !

Nous avons donc commencé par déterminer la région ou nous voulions nous rendre et nous avons choisi les Visayas pour les intérêts touristiques d’une part, mais également pour les intérêts culturels, d’autre part. Les îles des Visayas ne sont pas surpeuplées de touristes, le contact avec les locaux est donc très fort, l’immersion dans « leurs vies » est naturelle et spontanée.

Ce voyage aura vraiment été un moment magique. Nous avons été agréablement surpris par l’extrême gentillesse des Philippins.

Voyager aux Philippines en famille : notre « road trip »

Départ lundi matin de chez nous. Arrivée à Paris en TGV en fin de matinée. Deux métros, un RER, un bus et quelques kilomètres à pieds plus tard, nous voici dans notre hôtel à l’aéroport Charles De Gaulle. Prêt pour un embarquement le mardi en fin de matinée. (Ceux qui ont suivi la vidéo sur YouTube savent que ce départ aura bien failli… ne pas avoir lieu !)

Nous arrivons mercredi après-midi à Manille. J’avais réservé un hôtel standard à quelques kilomètres de l’aéroport, sans charme, mais comprenant une belle et grande aire de jeux au beau milieu des piscines (bon, l’aire de jeux était fermée à notre arrivée pour cause de rénovation…). L’idée était de pouvoir se relaxer à la piscine le restant de la journée.

Voyager aux Philippines en famille

Après s’être restauré dans un centre commercial à quelques centaines de mètres de l’hôtel, nous passons une nuit basée sous le signe du « jet lag » et nous repartons le lendemain matin pour l’aéroport, direction Cebu. Nous atterrissons en fin de matinée puis nous partons au port en taxi, direction l’île de Bohol! (nous aurions pu prendre un vol jusqu’à Tagbilaran, la ville aéroportuaire se trouvant sur Bohol, mais je me suis dis que le bateau serait intéressant pour les enfants. Après réflexion, après tous ce voyage, l’avion aurait été peut être été suffisant… !)

L’île de Bohol

Dimiao

Arrivés au port, nous louons une voiture de location que nous déposerons 15 jours plus tard dans la ville de Jagna.

Pour le moment, direction Dimiao où nous avons réservé un hôtel pour notre première semaine. Notre chambre est spacieuse et très agréable. De notre grand balcon, noyé dans la végétation luxuriante, nous donnons directement sur la piscine et la mer.

Voyager aux Philippines en famille
La plage se situant à quelques mètres de l’hôtel

Nous avons choisi Dimiao pour son emplacement. Voyager en famille aux Philippines est pour nous synonyme d’excursions et de rencontres avec la population locale.

Depuis Dimiao nous avons pu rayonner rapidement dans l’île. Nous souhaitons préserver les enfants de longs déplacements autant que possible, c’est pourquoi je prends du soin à choisir les endroits où nous séjournons.

Voici quelques clichés de nos escapades aux alentours de Dimiao.

Chocolate Hills

Voyager aux Philippines en famille

Rivière Loboc

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

 

Voyager aux Philippines en famille

Ile de Pamilacan

Voyager aux Philippines en famille

Cascade

Voyager aux Philippines en famille

Ballades entre rizières et bords de mer

Voyager aux Philippines en famille

Anda

Nous passons notre deuxième semaine à l’Est de l’île de Bohol, dans la petite ville de Anda. Ici, c’est réputé pour les jolies plages de sable blanc. Nous ne sommes pas déçus. La mer est chaude, transparente et le sable est blanc et doux.

Au programme, du bon temps à la plage et encore de belles ballades entre rizières, cascades et île mystique…

Excursion atypique sur l’île de Mantigue

Voyager aux Philippines en famille

Treks entre rizières et cascades

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Plages de sable blanc

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

L’île de Camiguin

L’île de Camiguin est à 4h de bateau de Bohol. Nous avons choisi le bateau car cela ne coute quasiment rien (à peine 8€ par personne et c’est gratuit pour les enfants de moins de 3 ans).  Les bateaux pour Camiguin sont tous les lundi, mercredi et vendredi uniquement au départ de la ville de Jagna sur l’ile de Bohol. Chaque départ est à 13h. Nous n’avions pas acheté nos billets à l’avance, mais nous étions sur place quelques heures avant le départ du bateau.

Nous avons véritablement apprécié Camiguin. C’est une petite île volcanique aux nombreux charmes. Ici, nous avons vraiment eu l’impression de vivre au rythme de la population. Faire ses courses à la supérette de la ville, aller chez le coiffeur, manger des burgers avec les philippins. Nous y sommes restés 15 jours. Voici quelques clichés de nos moments passés sur cette île.

Notre hôtel, l’Agohay Villa Forte Beach Resort, était un super bon plan. Un budget très raisonnable et un emplacement parfait pour sillonner l’île aisément.

Promenades entre mer et terre

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

White island

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Coiffeur pour les garçons

Voyager aux Philippines en famille

Cascades

Voyager aux Philippines en famille

Farniente/Sport à la plage

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille

Sources d’eau chaude

Voyager aux Philippines en famille

Voyager aux Philippines en famille : notre « équipement »

Les bagages

Lorsque nous voyageons, notre règle est de faire léger. Avec nos 3 enfants en bas-âges nous ne pouvons pas nous encombrer du superflus. Nous avons voyagé avec 2 bagages soute, 1 bagage cabine, 1 sac à dos adulte et 1 petit sac a dos enfant.

Dans nos bagages il y a :

  • 3 tenues chacun (5 pour Constance, 10 mois, car elle se salit avec le 4 pattes)
  • 2 pyjamas
  • 1 paire de tong chacun
  • casquettes/chapeau/ lunettes / foutas de plage / maillots de bain
  • couches pour quelques jours d’autonomie
  • équipement pour le travail (ordinateur, appareils photo et autres accessoires)
  • trousse de toilette
  • trousse à pharmacie (Sérum physiologique, désinfectant, probiotique adulte et enfant, Tégarome, Doliprane enfant, anti-moustique, thermomètre, pince à tiques, pansements, Arnica, Camilia, mercurochrome, crème de change)
  • 1 liseuse et quelques livres en version papier
  • quelques jouets/livres pour les enfants

Pour plus de détails, voici la vidéo que j’ai réalisé sur le sujet : « Nos valises minimalistes pour les Philippines »

L’un des points clés du voyage concerne nos moyens de portage. Nous optons systématiquement pour du portage physiologique car cela n’encombre pas et c’est « tout terrain ». Et bien sur, cela comporte tous les avantages classiques : lien affectif, enfant rassuré, tétée possible…

Le portage

Pour les Philippines, nous avons pris 3 moyen de portage.

Pour Constance (10 mois) nous avons le Manduca et le Suppori.
Le Manduca est un préformé que l’on peut utiliser en ventral et en dorsal. Il a l’avantage de ne pas être encombrant. Il est facile et rapide à mettre et ne tient pas chaud. Constance y a fait de nombreuses siestes.
Le Suppori est un moyen de portage d’appoint qui permet de porter son enfant sur la hanche tout en ne supportant pas tout le poids de l’enfant.

Pour Gaspard (32 mois) nous avons le Béco Toddler.
Il ressemble beaucoup au Manduca dans sa conception, mais il est adapté aux mensurations des grands enfants (jusqu’à 27kg). Le tablier est plus haut, l’assise est plus large et le porteur est plus à l’aise car l’enfant est très bien installé. C’est un vrai coup de cœur, et même si Gaspard marche de plus en plus, nous continuons d’emmener le Béco Toddler partout avec nous. Il est très peu encombrant et cela permet vraiment d’offrir une solution de repli à l’enfant qui a besoin de repos lors d’une grande ballade.

Pour plus d’infos sur les moyens de portage que nous avons, voici la vidéo que j’ai enregistré aux Philippines : « Quels moyens de portage en voyage ? »

Voyager aux Philippines en famille : le budget

La vie aux Philippines est très abordable pour les Français. Il faut, bien sur, compter certains frais fixes :

  • Avion (environ 400€ A/R par personne)
  • Avion sur place pour les changements d’îles (environ 50€ pour un aller par personne – gratuit pour les moins de 2 ans)
  • voiture de location (environ 25€ par jour)
  • bateau pour les changements d’îles (8€ par personne – gratuit pour les moins de 5 ans)

Ensuite, il reste l’hébergement, la restauration, le lavage du linge et les excursions.

Questions hébergements et restauration on en trouve pour tous les budgets. A titre d’information, nos hôtels incluant 2 grands lits, le petit-déjeuner, le wifi, la piscine et la vue/accès à la plage revenaient entre 40€ et 65€ par nuit.

Pour manger, l’addition est comprise entre 8 et 12€ pour un bon restaurant à 4 (Constance ne mange pas encore).

Le prix pour faire laver son linge est dérisoire, il faut compter environ 0,30€/kg de linge.

Pour les excursions c’est 0.30€ sur de nombreux sites et ça peut monter à 4€ si un bateau est nécessaire pour s’y rendre (prix par personne et gratuit pour les enfants de -6 ans en général)

Voyager aux Philippines en famille : le bilan

La principale contrainte est la durée du voyage. Nous préconisons au moins 3 semaines pour s’y rendre, profiter sur place, s’imprégner et revenir serein.

Ce voyage fut une superbe expérience. Nous nous sommes crées de superbes souvenirs liés à de superbes échanges avec la population locale.

Nous tenons à remercier le site https://www.maman-naturelle.com/ pour nous avoir offert le Béco Toddler.

Et nous remercions aussi Cyrielle de la chaine de parentalité Horizons famille, qui nous a donné beaucoup de conseils et de bons plans pour la préparation de ce voyage.


Si vous avez aimé le contenu de cette page et que vous souhaitez allez plus loin, j'ai posté plus de 250 vidéos sur YouTube sur la parentalité positive et bienveillante, le maternage proximal, le cododo, l'allaitement, la communication non-violente, l'éducation positive, l'écoute active, la pédagogie Montessori, l'accouchement naturel ou encore l'alimentation saine de l'enfant et de la famille.

J'ai certainement déjà répondu aux questions que vous vous posez dans une vidéo: Cliquez ici pour voir toutes les vidéos.


Si jamais, vous ne trouvez pas votre réponse dans l'une de mes vidéos, vous pouvez me prévenir dans les commentaires ici.

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

2 2 commentaires

  1. Magnifique voyage, encore merci de nous avoir fait voyager avec vous.

  2. au final a combien au total cela vous est revenu tout compris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *