10 Conseils Pour Voyager Avec Des Enfants

Tu envisages de partir en voyage avec tes enfants. On aimerait tous vivre un trajet et un séjour sereins malgré l’adaptation que peut représenter le fait de voyager avec des enfants. Tu te demandes comment anticiper les potentielles difficultés liées au rythme d’un bébé. Gérer les crises ou les conflits hors de la maison est souvent moins facile. Découvre tout de suite mes 10 conseils pour voyager sereinement avec tes enfants.

Anticiper le départ en voyage

Plus tu anticipes le départ en vacances, plus tu as de chances d’être serein(e). Il s’agit de choisir la meilleure destination pour voyager en famille, réserver à l’avance ou encore s’enregistrer en ligne. Effectuer le maximum d’actions avant le jour du départ te permettra d’avoir l’esprit libre et disponible pour gérer tes enfants. Par ailleurs, si la longueur du trajet le permet, tu peux décider de partir au moment de la sieste ou de nuit si possible. Si les enfants dorment tout ou partie du trajet, c’est toujours ça de pris pour gagner en sérénité !

Avoir le temps et faire de vraies pauses

Que vous voyagiez en voiture, en train ou en avion, soyez larges ! Il est bon d’être prêts à partir 1 à 2 heures avant l’heure fixée. Tu peux repérer les aires d’autoroute munies d’espaces de jeux pour enfants. À l’aéroport ou à la gare, les laisser se dégourdir les jambes, courir ou jouer avant d’embarquer. Une fois que le trajet a commencé, faites de vraies pauses. Je te conseille de prendre le temps de marcher, d’aller au toilette, de faire des étirements. En voiture, on recommande de s’arrêter toutes les 2 heures entre 20 et 30 minutes (et plus lors des repas).

Préparer un sac de voyage pour bébé léger

Tu auras probablement besoin de produits de soin mais leur nombre peuvent être réduit. En effet, tu peux faire le choix d’un savon bio (sans emballage donc écologique en plus!) doux, sans huile essentielle, qui pourra être utilisé par toute la famille. Une huile végétale multi-usages pure et biologique de Calendula (adaptée aux peaux les plus sensibles) peut faire office d’huile de soin pour tout le monde et d’huile de change également. Et enfin, regarde la météo afin de cibler le choix des tenues. Tu pourras ainsi limiter la quantité de vêtements à emmener. Privilégie les couleurs foncées ou à motifs pour éviter de mettre en valeur des tâches tenaces. Prévois d’emporter un bon savon de Marseille ou un savon détachant. De manière générale, voyager léger te facilitera la vie lors des déplacements.

Emporter une poussette ou un porte-bébé

Si tu voyages avec un bébé ou un enfant en bas âge, la question de la poussette va se poser. Tu dois savoir que nous avons fait le choix de ne plus avoir de poussette depuis nos mésaventures en visite avec Arthur. En effet, quelle liberté, à nous les escaliers et les randonnées ! Le choix du porte-bébé (il en existe de très légers pour l’été) est un choix pratique, que ce soit pour le trajet, pour les déplacements lors du séjour et pour sa motricité en général. Il est aussi un précieux moyen d’apaiser ton enfant en cas de crise ou de fatigue. Pour moi, c’est un “must have” pour voyager avec des enfants. Pour rappel, je te parle des bienfaits du portage dans cet article.

Faire participer tes enfants à la préparation du voyage

Afin que tes enfants n’aient pas la sensation de vous suivre sans avoir leur mot à dire, tu peux leur proposer de préparer leurs affaires. Selon leur âge, ils peuvent, par exemple, choisir les jeux et jouets qu’ils préfèrent emporter avec eux. Ils seront forcément plus captivés par les jouets qu’ils ont eux-mêmes sélectionnés. Ils peuvent aussi participer à certaines tâches. Les laisser t’aider à charger les valises ou les petits sacs dans la voiture. Ils se sentiront impliqués et acteurs de ce voyage.

Emmener des jeux et des jouets faciles à transporter

S’il est judicieux de les laisser choisir ce qu’ils souhaitent emporter, mieux vaut éviter d’emporter le train en bois ou le garage à voitures ! Tenter de les orienter si besoin vers des jouets de petites tailles. Prévoir d’inclure un casque audio et des CDs pour enfants pour pouvoir écouter de la musique ou bien des histoires racontées. Les laisser emporter leurs livres préférés en limitant à 2 ou 3. Tu peux leur montrer la contenance du sac dans lequel doit rentrer la totalité des jouets qu’ils souhaitent emmener. Je te montre ici les jouets que nous avons pris en vacances.

Prévoir de la nourriture adaptée pour voyager avec des enfants

Il faut savoir que la nourriture pour bébé est autorisée dans les bagages en cabine. Pour le reste, mieux vaut miser sur des encas qu’ils sont sûrs d’aimer et de manger, surtout au moment du décollage ou de l’atterrissage si vous voyagez en avion. Sans mastiquer, leurs petites oreilles pourraient souffrir à ces moments-là. Si tu allaites ou que ton enfant prend la sucette ou le biberon, c’est aussi le moment de lui donner. Tu peux aussi opter pour des fruits simples à grignoter comme le raisin, la banane.

Rester connecté(e) à leurs besoins

Pour établir et maintenir un climat apaisé pendant le trajet, tu as besoin de te connecter à tes enfants. Pour cela, tu as besoin d’être hyper disponible. On se met à leur niveau, on s’intéresse à ce qu’ils font, pensent, ressentent. On gagne leur confiance dès le début de la journée. Oui, la confiance de tes enfants se gagne chaque jour. Ainsi, lorsque qu’une vague d’émotions (c’est-à-dire quand une “crise”!) pointe le bout de son nez, il est beaucoup plus facile de les aider à la gérer. Et cette connexion, ne la lâche pas ! Elle te sera précieuse pour voyager avec des enfants.

Improviser et rester créatif quand on voyage avec des enfants


Quand leur intérêt ou leur concentration s’essouffle et que tu sens monter l’ennui et l’agacement. C’est le moment de proposer une nouvelle activité ! Chanter une chanson ensemble, écouter son CD préféré, dessiner, jouer aux devinettes, jouer à “Je vois un objet..” et l’enfant doit trouver l’objet grâce à tes indications.
Si une tempête émotionnelle survient pour une raison, fais diversion. Joue la surprise ou l’émerveillement en portant soudainement son attention sur quelque chose qu’il aime. “Oh ! Regarde, on aperçoit un avion là-bas !”. Cela permet à son cerveau émotionnel de déconnecter pour switcher sur son cerveau rationnel. Pour plus de détails, je te propose de lire cet article pour savoir comment occuper tes enfants en voiture.

Alléger le planning des activités sur place

Je te suggère de ne pas avoir pour objectif de visiter la destination du voyage de fond en comble ! Que ce soit concernant le trajet ou les vacances en elles-mêmes, il est préférable de prévoir un planning léger. De cette manière, on ne court pas après le temps ni l’énergie, on se détend et on profite. Par exemple, tu peux planifier une seule grosse activité par jour (exemple : visite d’une réserve naturelle) et une petite (une partie de jeu de société ou une activité manuelle). Essaie toujours d’organiser une sortie en extérieur par jour. Dans ces conditions, les esprits en seront plus aérés et ressourcés. Et la soirée promet d’être plus cool. Voici par exemple, comment nous nous avons organisé notre voyage aux Philippines.

EN BREF :

  • Anticiper le départ, réserver, s’enregistrer en ligne, partir en avance, si possible pendant la sieste.
  • Avoir le temps, prendre le temps et faire de vraies pauses. Repérer les aires d’autoroute avec aires de jeux.
  • Partir avec des bagages légers. Utiliser des produits compatibles pour toute la famille. Regarder la météo pour réduire la quantité de vêtements à emporter.
  • Emmener une poussette versus un porte-bébé physiologique.
  • Impliquer tes enfants dans la préparation du voyage.
  • Choisir des jouets faciles à transporter.
  • Prévoir de la nourriture adaptée pour les petits creux.
  • Rester connecté(e) aux besoins de tes enfants.
  • Faire preuve de créativité. Utiliser le switch du cerveau émotionnel au cerveau rationnel pour éviter les “crises”.
  • Alléger le planning des vacances pour rester détendu(e) et se reposer. Prévoir une seule grosse activité par jour. Sortir quotidiennement.

J’espère que ces 10 conseils t’auront aidé(e) et réconcilié(e) avec l’idée de voyager avec des enfants ! N’hésite pas à partager tes astuces en commentaire. Tu aideras certainement d’autres parents à voyager sereinement en famille.

Prends soin de toi et de tes enfants.
Amélie.


Si vous avez aimé le contenu de cette page et que vous souhaitez allez plus loin, j'ai posté plus de 250 vidéos sur YouTube sur la parentalité positive et bienveillante, le maternage proximal, le cododo, l'allaitement, la communication non-violente, l'éducation positive, l'écoute active, la pédagogie Montessori, l'accouchement naturel ou encore l'alimentation saine de l'enfant et de la famille.

J'ai certainement déjà répondu aux questions que vous vous posez dans une vidéo: Cliquez ici pour voir toutes les vidéos.


Si jamais, vous ne trouvez pas votre réponse dans l'une de mes vidéos, vous pouvez me prévenir dans les commentaires ici.
Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

About Amélie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "Quand je serai grande, je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue Maman et ce principe ,qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

2 2 commentaires

  1. C’est vrai que prendre son temps est indispensable ! Le meilleur trajet que j’ai fait avec bébé de quelques mois, c’est celui qui nous a pris 11h (au lieu des 6 prévues) parce qu’on a fait plein de pauses pour jouer sans se stresser ! Aucun regret, on se sentait déjà en vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.