J’ai pris la décision de t’envoyer chaque semaine une idée d’activité et/ou une activité que nous avons fait avec les garçons. Aujourd’hui c’est parti avec une activité qu’Arthur a réalisé il y a quelques jours. Si tu le souhaites, les cartes de nomenclatures de cette activité sont téléchargeables en bas de cette lettre.

En règle général, lorsque l’on recherche une activité pédagogique et ludique à réaliser avec un jeune enfant, les animaux arrivent souvent comme une évidence.

Les enfants ont un rapport très particulier avec les animaux. Ils peuvent être impressionnés et curieux à la fois. Ils peuvent en avoir peur tout en étant très attirés. D’une manière générale, offrir à nos enfants les connaissances nécessaires par rapport à la faune qui nous entoure, ou celle plus lointaine, c’est leur ouvrir les portes du règne animal. Un domaine où les ressources et les possibilités d’activités et d’apprentissages sont aussi grandes que notre imagination et celles de nos enfants.

Nous aimons beaucoup les activités autours des animaux, à chaque fois elles remportent un vif succès auprès d’Arthur. Il apprécie énormément cette variété d’activités et se montre toujours très curieux des nouveaux supports que je peux lui apporter.

Que l’on soit en instruction en famille ou que les enfants soient scolarisés, l’importance de jouer avec ses enfants est primordiale. Ce type d’activité est plaisant pour l’enfant autant que pour l’adulte. Les apprentissages se font en douceur.

Lorsque l’enfant veut ce qu’il fait, son implication et son investissement sont réels. Une force volontaire pousse sa curiosité, lui insuffle l’envie d’en savoir plus, de comprendre et de mémoriser les connaissances avec une logique implacable.

Lorsque nous avons commencé notre collection d’animaux pour Arthur, nous en avions très peu, c’est pour cela que je lui avais fabriqué de nombreuses cartes de nomenclatures où les animaux étaient représentés. Aujourd’hui, les occasions nous ont permis d’avoir une belle collection, garnie et diversifiée. Cependant, afin de ne pas tourner en rond et d’utiliser ces figurines comme de superbes supports pédagogiques, je m’attache à préparer des activités permettant d’élargir et d’approfondir les connaissances.

La préparation de ces cartes s’est déjà avérée être une activité à part entière :-)

enfant-qui-decoupe

Arthur a réalisé ces cartes avec moi. Il a commencé par les découper…

enfant-avec-plastifieuse

Il a ensuite positionné les cartes découpées dans la feuille plastifiée…

Puis il a inséré les feuilles dans la plastifieuse.

Puis inséré les feuilles dans la plastifieuse…

enfant-joue-animaux-schleich

Et enfin le jeu …

Ou vit cet animal ?

Lorsque l’enfant peut nommer les différents animaux et qu’il en a déjà apprécié quelques spécificités, il est prêt pour se lancer dans cette activité.

C’est à travers nos lectures (notamment avec la collection Mes p’tits docs “Les animaux de la savane“, “Les animaux de la banquise“, “La ferme“, “Les loups“, “Les dauphins“, “La mer” ), nos sorties en forêt, et nos voyages que nous avons appréhendé toutes ces notions de manière à ce qu’Arthur soit en mesure d’identifier l’habitat des animaux.

Je trouve cela très intéressant de sensibiliser nos enfants à l’habitat des animaux. Cela leur permet de faire le lien entre un habitat et une région du monde, et par la même occasion, cela renforce nos apprentissages sur les origines continentales des animaux.

L’importance des activités pédagogiques

Bien sur, cette activité nous permet de passer un temps d’une grande qualité avec Arthur, puis plus tard avec Gaspard. En tant que parent, j’ai pu remarquer à quel point on se plonge très rapidement dans cette activité pédagogique mais surtout très ludique.

Lorsque je l’ai proposé à Arthur, il a tout de suite accroché. Il n’avait pas réponse à tout, et ses hésitations nous ont permis d’aborder une autre manière de trouver la réponse. Nous rentrions alors dans un questionnement constructif et réfléchi pour parvenir à placer chaque animal dans son habitat d’origine. Cela nous a permis de nous poser des questions sur son pelage, sur ses caractéristiques physiques, sur sa couleur. Cette réflexion basée sur l’observation nous a permis de réfléchir ensemble. En plus de trouver les réponses par ses propres déductions (et mon aide ;-)), Arthur a pu comprendre l’importance de se poser des questions.

Lorsque le support proposé est apprécié par l’enfant, qu’il aime l’utiliser et le manipuler, sa motivation et son enthousiasme se décuplent. Sa rigueur est intense et sa soif d’apprentissage dépasse ce que nous aurions pu envisager au départ.

Je suis toujours la première étonnée des apprentissages d’Arthur, des connaissances acquises sans le moindre effort. Parfois, nous entendons que nous cherchons à pousser Arthur alors qu’en réalité c’est lui qui nous guide, c’est lui qui nous montre ce qu’il veut faire. Par l’apport d’outils de travail adaptés et appropriés nous ne faisons que répondre à sa demande. Il arrive aussi, à l’inverse, qu’Arthur ne montre aucun intérêt pour une activité proposée, cela a été le cas pour ses lettres et ses mots pendant quelques mois. Nous n’avons pas insisté et nous lui avons reproposé bien plus tard. Aujourd’hui, c’est lui qui nous questionne sans arrêt sur le son que produit deux lettres ensembles. Cette sensibilité à la lecture qu’il nous montre actuellement permet de nous guider, nous ne faisons que répondre à sa demande en “jouant” alors à construire des mots, à reconnaitre des phonèmes…etc mais tout cela, je t’en reparlerai très prochainement, je préparerai à l’occasion d’autres supports à télécharger :-)

Rien à voir, mais ma vidéo du jour est sur les risques de coller des étiquettes à son enfant. Bien souvent, c’est quelque chose que l’on ne fait pas volontairement mais qui peut avoir des conséquences désastreuses. Vraiment je t’invite à la regarder si ce n’est déjà fait :-)

Voici les cartes de nomenclatures “Où vivent les animaux”.

Prends soin de toi et de tes enfants
A très bientôt
Amélie

Amelie Blot
À propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : “quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !”. Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui “était” en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d’éducation respectueuse et bienveillante. J’espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l’épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.