Mère au Foyer : Comment trouver l’épanouissement personnel en assumant ce rôle familial ?

Mère au Foyer : Comment trouver l’épanouissement personnel en assumant ce rôle familial ?

Tu as fait le choix conscient, courageux et honorable d’être mère au foyer. Mais la réalité de ce qui vient avec ce statut n’est pas toujours facile à gérer. Premièrement, parce qu’on ne nous y prépare pas. Et deuxièmement, parce que l’on se retrouve face à soi-même, avec la responsabilité quotidienne d’un autre être vivant (ou plusieurs!), à vivre parfois l’impuissance sociale liée à notre statut et à l’absence de revenu direct ou encore la non-reconnaissance de cette mission.

Comment trouver des repères  dans cette nouvelle vie ? Comment être mère au foyer sans oublier l’importance d’y trouver l’épanouissement personnel auquel nous avons droit ? Je te donne dans ce nouvel article quelques conseils pour t’aider à trouver ton équilibre et vivre une vie de maman épanouie à la maison.

Être réaliste et connaître ses limites

Être femme au foyer ne veut pas dire être une maman parfaite, sans limite physique, au risque de ressentir la culpabilité de ne pas réussir à assumer ce rôle. La première chose à faire est d’être réaliste et identifier clairement la charge de travail qui nous incombe. Emmener et aller chercher les enfants à l’école, faire les courses, gérer les démarches administratives, faire le ménage, gérer les lessives, organiser et préparer les repas, etc. Selon la répartition des tâches au sein du foyer, il est important de quantifier le temps que l’on va y passer. Car ce n’est pas parce que nous sommes à la maison que notre journée s’en trouve rallongée! Au contraire :)

Il est également important de prendre en compte le fait que l’on ait un enfant avec nous pendant la journée ou non (s’ils sont tous à l’école ou en garderie pour une partie de la journée par exemple). En effet, notre temps disponible et productif n’est évidemment pas le même lorsque nous sommes seules, sans enfant. En prenant un papier ou ton agenda et un stylo, on pose tout ça par écrit et à partir de là, on peut réellement s’organiser. C’est un peu comme être travailleur indépendant et devoir organiser son temps de travail pour être suffisamment productif,  mais aussi connaître ses contraintes, ses limites physiques et de temps !

S’affranchir des préjugés sur la mère au foyer

Être femme au foyer dans notre société actuelle est loin d’être évident à assumer. Le mouvement féministe grandissant pour aller chercher plus de reconnaissance et d’égalité dans le milieu professionnel vient contredire le désir de certaines femmes à vouloir passer plus de temps auprès de leurs enfants. La valorisation croissante du travail vient décrédibiliser ce choix.

“Du coup, c’est ton mari qui paye tout? Ça ne te gêne pas? Tu n’es pas trop frustrée de ne pas gagner d’argent? Vous vous en sortez avec un seul salaire? Pas trop ennuyeux de rester à la maison? Ça ne te manque pas de voir du monde? Tu ne déprimes pas? Tu n’as pas peur de ne plus pouvoir retravailler?”

Sans rentrer dans un système de justification permanente, tu as le droit de remettre gentiment les gens à leur place si tu estimes que cela ne les regarde pas. Une femme au foyer aujourd’hui, c’est une femme qui choisit d’accorder du temps à ses enfants à un moment où elle en ressent l’envie et probablement à une période où ses enfants en ont besoin aussi.

Mais en fait, peu importe les raisons, elles peuvent être multiples, et c’est tout à ton honneur. Si tu es heureuse d’avoir fait ce choix, la meilleure réponse que tu puisses donner à ton entourage, c’est de leur montrer que ça te convient comme cela. Sinon, c’est un autre sujet, mais rien ne t’oblige, encore une fois à accorder de l’importance au regard extérieur.

Se donner de la valeur et ne pas s’oublier

Femme au foyer

Que cette décision soit financière, contrainte ou un choix éducatif, il est primordial de ne pas s’oublier dans l’équation. Investir du temps dans le projet éducatif que l’on a pour nos enfants demande une réelle énergie. Certains parents font le choix, comme nous, d’un projet d’Instruction en Famille (IEF). C’est donc un temps et un travail considérable qui nous est demandé en tant que femme au foyer. Reconnaître cette valeur et se féliciter pour ça est important. Cette mission est un travail précieux, tout aussi valorisant que n’importe quelle personne qui choisit, tout simplement, de s’investir dans un projet, quel qu’il soit. Il faut bien avoir conscience que l’extérieur est toujours notre miroir. En donnant de la valeur à ce que tu entreprends, les autres te reconnaîtront cette valeur parce que tu te seras donnée cette importance.

Ensuite, pour pouvoir donner autant d’énergie et de temps à tes enfants, tu auras besoin de pouvoir te recharger régulièrement. J’en parle dans cet article qui traite de “Comment être une bonne maman ?”. Et pour cela, ta journée ou ta semaine doit forcément inclure un temps pour toi. Sans ça, ce choix risque de devenir une source de burn-out maternel et un projet subit… Et bien sûr, il n’y a pas qu’un seul modèle de mère au foyer. Ce congé parental peut aussi être partiel et inclure une activité professionnelle. Le tout est d’être pleinement en accord avec cette décision.

Une décision qui doit se prendre ensemble

Si tu es en couple, il est préférable que ce choix soit accepté de vous deux. Il est important de discuter entre vous de vos raisons respectives avant de prendre cette décision. Au risque de créer un malentendu qui dure, communiquer sur des sujets comme la charge financière, la durée du congé parental, la reprise ou non d’un travail à l’issue du congé, ou encore la répartition des tâches, sera essentiel au bon déroulement du projet.

Si cette décision a été prise unilatéralement ou bien que tu as l’impression que tu n’avais pas le choix et qu’elle n’est pas bien vécue, tu peux peut-être commencer par te demander pourquoi tu l’as acceptée. Comment serait ta vie actuelle si cette décision n’avait pas été prise ? Est-ce insurmontable ? Y a t-il une autre option, même plus risquée, mais avec laquelle tu serais plus en phase, qui pourrait être envisagée ? Cette option a probablement le droit d’être au moins étudiée à fond. N’oublie pas que tes enfants ont besoin d’une maman heureuse, pas d’une maman parfaite. Dis-toi que l’exemple d’une maman qui fait des choix en conscience, qui se respecte et prend soin d’elle est celui qu’il auront naturellement envie de suivre pour eux.

J’espère que cet article t’aura aidée à construire ou améliorer ton projet pour être certaine d’être une femme au foyer sereine et épanouie, pleinement heureuse de ses choix.

Prends soin de toi et de tes enfants,

Amélie

Communication Non Violente (CNV) : Les Bases

Communication Non Violente (CNV) : Les Bases

Combien de fois, suite à un comportement que l’on juge indésirable de la part de son enfant ou d’un autre adulte, on s’emporte sans même avoir pris le temps d’analyser la situation ? La communication non violente ou CNV est un processus de communication favorisant l’écoute de soi et de l’autre. Elle permet des échanges interpersonnels sans violence, plus respectueux. Ce type de communication est une véritable aide à la gestion des conflits. Je te dévoile, dans cet article, les étapes clés pour l’appliquer avec tes enfants.

Communication non violente (CNV) : définition

La communication non violente est un processus de communication développé par Marshall B.Rosenberg, docteur en psychologie clinique, qui s’appuie sur une meilleure connaissance de soi et de l’autre afin de favoriser la coopération. Elle consiste à prendre le temps de s’arrêter sur ce que l’on ressent pour pouvoir réagir avec le coeur, et non avec les schémas de réaction automatiques ancrés depuis des années dans notre être.

De cette façon, la CNV prône une écoute active de l’autre pour développer son empathie. Une personne ou un enfant qui se sent écouté et compris est déjà plus apaisé, naturellement. Cette technique permet d’anticiper le conflit et d’améliorer les relations de manière générale en cultivant la bienveillance.

Comment l’appliquer dans nos relations au quotidien

Communication non violente

Prendre du recul et observer

Lorsque un élément déclencheur (une parole ou un comportement que l’on a jugé indésirable pour nous) génère une émotion difficile et une réaction violente en nous, nous devons réussir à prendre du recul, à stopper cette réaction avant de l’extérioriser. S’arrêter, se mettre sur pause quelques secondes, pour observer ce qu’il se passe, permet généralement de retrouver un certain apaisement. Ainsi, en prenant le temps d’observer ce qui se passe en nous, nous sommes capables de voir, regarder et nommer le sentiment que nous ressentons alors (de la colère, de la peur, de la tristesse, etc.). “Qu’est-ce que je ressens exactement ?”

Identifier le besoin

Une fois le sentiment nommé et donc identifié, on va pouvoir se demander : “Pourquoi je ressens cela ?”. Quel besoin est présent derrière ce sentiment ? Quelle est la cause de mon ressenti ? Par exemple : “JE suis irritable et stressée PARCE QUE j’ai besoin de repos” ou bien “J’ai peur de te voir te blesser parce que je t’aime et que j’ai besoin d’être rassurée sur ta sécurité”, etc.

Exprimer son ressenti avec sincérité

Une fois notre propre besoin identifié également, il s’agit de l’exprimer à l’autre avec bienveillance. C’est un exercice qui n’est pas toujours facile à réaliser face aux schémas de pensée actuels. On a souvent tendance à penser que l’expression des sentiments est un signe de faiblesse. C’est pour cela que l’idée que j’aime exprimer pour évoquer la CNV, c’est celle de “déposer les armes”. De parler d’humain à humain avec coeur et sincérité, sans chercher ni coupable, ni faute. N’oublions jamais que nous sommes des êtres émotifs, les émotions font partie de notre nature, elle sont même primordiales à notre survie.

Reformuler sa demande

Après avoir compris et exprimé notre ressenti et notre besoin, l’étape suivante consiste à formuler notre demande de manière positive et claire. L’objectif visé ici est que ton enfant (ou la personne avec laquelle tu communiques) comprenne clairement ce que tu attends de lui.

Il faut savoir que le cerveau de l’enfant (comme l’adulte) n’entend pas tout de suite la négation : si je te demande de NE PAS penser à un gâteau au chocolat… A quoi vas-tu penser?! :) Il y a de grandes chances que tu penses justement à un gâteau au chocolat !

Et pourtant c’est l’inverse que je voulais te faire faire. C’est pour cela qu’on préfèrera parler positivement en disant par exemple : “Voici un fruit, plein de vitamines, dont tu tireras l’énergie pour continuer de grandir, courir et faire les choses que tu aimes”.

Pratiquer l’écoute active et empathique

C’est l’un des points que j’aborde dans mon article “Comment être une bonne maman”. De manière générale, lorsque ton enfant s’adresse à toi, il apprécie de se sentir écouté ET compris. Afin de le rassurer sur ce point, en CNV, on s’attache à reformuler ou paraphraser ce que l’autre nous communique.

Ainsi, il est libre de pouvoir préciser son message ou bien de constater, avec satisfaction, qu’il a été entendu et compris. Pour aller plus loin et montrer à ton enfant que tu t’intéresses à ce qu’il te raconte (en plus du fait d’avoir bien reçu son message), tu peux décrire la situation et poser des questions supplémentaires. Il se fera une joie de te répondre et de remplir son réservoir affectif de cette connexion sincère avec toi.

Proposer une action constructive

Si le dialogue est consécutif à un conflit, on peut proposer une action ou un compromis après avoir identifié, exprimé et écouté les sentiments et besoins de chacun, pour favoriser la coopération. Par exemple, si ton enfant s’est montré agressif, cela peut s’expliquer comme l’expression de son besoin d’attirer ton attention pour jouer avec toi. Il t’a exprimé son besoin d’une manière maladroite. Tu peux alors lui proposer de trouver une autre manière de te demander de jouer avec lui. Ou encore, si tu es occupée, tu peux lui proposer d’écouter une chanson (ou de faire un dessin ou autre) en lui indiquant qu’à la fin de cette chanson, tu seras disponible pour lui.

 

Les bienfaits de la Communication Non Violente ou CNV

Développer des relations positives et bienveillantes

La CNV permet de se connecter aux besoins des autres comme aux siens afin de développer son empathie. Apprendre à prendre du recul, sans jugement, pour observer et identifier le réel besoin de l’autre permet de désamorcer les conflits en se mettant à la place de l’autre.

En pratiquant l’écoute active et en formulant nos demandes de manière positive, nous créons un climat bienveillant et apaisant. En développant ces schémas positifs, nous construisons une relation de confiance et de sécurité qui éloigne les conflits et en réduit la fréquence.

Développer la connaissance de soi

Prendre ce temps pour observer nos réactions, nos sentiments et les besoins qui s’y rattachent permet de se reconnecter à nous-mêmes. Cette écoute de soi nous pousse à développer notre connaissance de nous-mêmes et donc de nous porter plus d’amour, moins de jugement. D’être plus en paix avec soi-même, de comprendre nos mécanismes et à quoi ils font appel. Se donner de l’amour et de la bienveillance nous permet d’être capable d’en donner.

J’espère que cet article t’aura donné des clés pour communiquer avec ton enfant et ta famille dans la bienveillance. Utilises-tu déjà certaines de ces techniques ?

Si tu es jeune maman d’un nourrisson, je te parle plus spécifiquement, dans cet autre article, de la communication avec un bébé.

Prends soin de toi et de tes enfants,

Amélie

Mes 5 meilleurs livres pour adultes

Mes 5 meilleurs livres pour adultes

Aujourd’hui, j’aimerais te présenter les livres pour adultes que j’ai lus et que j’ai aimés cette année.

Lorsque nous offrons un livre, nous offrons aussi une part de soi, de ses idées, de ses projections et de ses idéaux.

Et lorsque nous recevons ou achetons un livre, nous recevons aussi une part de celui qui nous l’offre ou de l’auteur, de ses idées, de ses projections et de ses idéaux.

J’ai toujours beaucoup lu et pris beaucoup de plaisir à lire. C’est important de prendre du plaisir à lire. Lorsqu’un livre ne me plaît pas, je ne le finis pas. Je m’impose de lire le premier tiers (voire moins, car quand on n’accroche pas au bout de 30 ou 40 pages, il y a peu de chances qu’on accroche au bout de 80 ou 100 pages…).

Mes enfants me voient lire depuis toujours, et souvent je lis même plusieurs livres en même temps. Un pour le soir, un pour mon moment calme de début de journée et encore d’autres pour les voyages.

C’est ma façon de faire. J’aime varier les lectures et pouvoir alterner entre romans, bien-être, développement personnel, travail. Ma sensibilité et ma réceptivité ne sont pas les mêmes tout au long de la journée, alors j’adapte mes lectures selon mes envies afin de conserver intacte cette envie et ce plaisir.

Voici la sélection de mes 5 livres coups de coeur pour les parents :

Etre parent en pleine conscience

J’avais lu la première édition de cet ouvrage il y a 7 ans, peu après la naissance d’Arthur. Je l’avais emprunté à la bibliothèque et à l’époque je lisais sans prendre de notes. Honnêtement, je n’avais que peu de souvenirs de cet excellent ouvrage.

Ce livre est une belle source d’inspiration. Les propos du couple d’auteurs sont justes, humbles et mènent à l’introspection.

Je pense que c’est un livre judicieux à lire en tant que parent. Il n’y a aucune technicité, au contraire, la lecture est fluide et nous guide vers une réflexion personnelle.

Je te partage trois extraits :

“Etre en harmonie avec nos enfants ne veut pas dire que tout sera toujours harmonieux.”

“La décision de passer plus de temps ensemble plutôt que de gagner plus d’argent peut-être extrêmement saine pour une famille. Autrement, nous risquons, par une ironie tragique, de manquer le plus important de notre vie, quand nous travaillons pour “gagner notre vie” sans examiner ce que pourrait être cette vie.”

“Très souvent, nous sommes prisonniers d’une vision des choses, conditionnés par des idées reçues et des émotions, qui font passer les convenances sociales et le qu’en-dira-t-on avant le bien-être affectif de nos enfants.”

Le jour où

J’ai découvert ces BDs un peu par hasard et j’ai tout de suite accroché avec l’héroïne, son parcours, ses valeurs et ses aspirations.

Ces livres sont conçus sur le modèle d’un parcours initiatique, ce qui en fait des ouvrages plein d’inspirations.

Les illustrations sont superbes, un vrai plaisir pour les yeux.

Mission hygge

Ce livre est ma surprise de l’année. Je l’ai reçu en cadeau et franchement je n’avais pas beaucoup d’attentes à son sujet.

Encore une fois, mes préjugés ont été dépassés !

Je recommande chaudement ce livre à toutes celles et ceux qui veulent recevoir une grosse dose de bonheur et d’ambiance cocooning, à grand renfort de plaids et de lampions colorés.

Ce roman nous emmène dans la vie de Chloé, une jeune journaliste de 35 ans sans enfant et sans conjoint, qui, sans s’avouer malheureuse, vit finalement un quotidien dénué de sens.

Sensible et à fleur de peau, ses blessures profondes la rendent irascible et hostile à la vie.

C’est alors que son patron lui confie une enquête un peu particulière : se rendre dans une petite ville du Danemark, élue “village le plus heureux du monde”, afin de déceler et dévoiler au grand jour la recette du bonheur…

C’est ainsi que l’aventure commence.

Ce roman m’a fait rire, pleurer et me sentir bien. J’ai aussi eu le coeur qui bat plus fort et ressenti des papillons dans le ventre.

J’ai à présent une folle envie d’aller au Danemark, de me mettre sous un plaid et de tricoter en buvant des tisanes. ;)

Et la grande idée que je retiens de ce livre c’est celle-ci :

“Ce n’est pas parce qu’on est triste qu’on est obligé d’être malheureux.”

Les langages de l’amour

Voici LE livre qui a changé le regard que je portais sur mon couple.

Le livre est paru il y a très longtemps… et pourtant je ne le connaissais pas.

J’aime être surprise par un livre, j’aime faire évoluer mon regard, mes pensées et mes croyances.

Un livre porteur de sens et d’inspiration positive que je conseille à tous les couples.

Voici un extrait avec lequel je suis tout à fait d’accord :

“Lorsque votre conjoint a son réservoir rempli et qu’il se sent sécurisé par votre amour pour lui, il voit le monde sous un jour lumineux et s’épanouit pour donner le meilleur de lui-même. Mais si son réservoir est vide, qu’il se sent exploité plutôt qu’aimé, il verra le monde autours de lui dans une perspective sombre et n’atteindra probablement jamais son potentiel.”

Maman

Mon grand coup de coeur de l’année. Un livre qui a aussi une signification très particulière pour moi car il m’a été offert par Alysson. Alysson est une maman inscrite à mon programme Maman Epanouie. Elle m’a offert ce livre pour me remercier de tout ce que le programme lui avait apporté de positif dans sa vie de femme et de maman.

Les illustrations sont sublimes, les textes d’une grande profondeur et le message universel.

Comme cela est si bien dit sur la quatrième de couverture :

“Il y a autant de mamans qu’il y a d’enfants. Pourtant, sur tous les continents, lorsqu’elles prennent leur bébé dans les bras, les mamans se ressemblent.”

Un livre à classer dans la catégorie des “beaux livres”. Il se lit en 30 minutes mais les messages s’imprègnent en nous pour l’éternité.

Voici une belle idée de cadeau à faire ou à recevoir pour une maman.

Voici donc la sélection des livres pour adultes qui ont su toucher mon coeur en cette fin d’année 2019.

Et toi, quels sont les livres qui t’ont marquée et que tu as particulièrement aimés cette année ?

Amélie

Le Premier Jour du Reste de Ta Vie ou le Maman Epanouie Live 2019

Le Premier Jour du Reste de Ta Vie ou le Maman Epanouie Live 2019

Au début on s’est dit pourquoi pas ? Et puis très vite, c’est devenu une évidence ! Le Maman Epanouie Live devait avoir lieu. Rencontrer et vibrer physiquement avec les personnes qui nous suivent, pour certaines depuis des années, voire depuis le commencement du blog Famille Epanouie, était indispensable à ce stade de notre histoire. Cette semaine, je me nourris encore de toutes ces belles énergies et je tiens à vous partager mon retour d’expérience dans cet article.

 

Nous sommes sortis de notre zone de confort pour réaliser le Maman Epanouie Live

Maman Epanouie Live

Organiser un évènement comme celui-là était quelque chose que nous n’avions jamais fait. C’était un peu de stress mais surtout une grande excitation de vivre cette nouvelle étape. D’autant plus qu’après nous être entourés d’une équipe qui nous ressemble, tout a été fluide. Nous sommes fiers et reconnaissants de nous être laissés guider par l’objectif de transmettre toujours plus fort notre message à travers un week-end comme le Maman Epanouie Live. Et je sais qu’en choisissant d’organiser un tel évènement, certaines sont aussi sorties de leur zone de confort pour venir y assister et y déposer des choses intimes et intenses qui vont leur permettre d’avancer. Un immense merci pour votre présence et votre engagement. Notre coeur est boosté pour des mois de travail à de nouvelles surprises !

 

Ensemble pour connecter encore plus fort

Petit clin d’oeil à la musique de transition que j’ai choisie parce que je l’adore et que je trouvais qu’elle envoyait l’énergie que je voulais ressentir au Maman Epanouie Live : “Ensemble” de Jean-Jacques Goldman. Elle vous a bien plus aussi visiblement ! <3

Durant cette journée, nous avons été plus loin que de parler de “Comment être une bonne maman”. Nous avons surtout découvert comment être pleinement la femme sereine et épanouie que nous souhaitons être.
Au-delà de vous apporter le plus de valeur possible avec un autre type de contenu, l’objectif du Maman Epanouie Live était bien sûr de nous rencontrer et d’échanger. J’étais tellement heureuse à l’idée d’être près de vous ! Mais avant de le vivre, je n’avais pas réalisé combien l’énergie que vous aviez à partager avec nous était puissante. Nous recevons tous les jours vos témoignages et vos mots doux sur le blog et via les réseaux sociaux et nous sommes plein de gratitude pour cela. C’est ce qui nous fait déplacer des montagnes ! Mais là, c’était WOUAW ! On a vécu un tel moment de connexion. Toutes les mamans sont venues pleines d’amour et de gratitude pour ce que nous avions à leur livrer.

Grâce à cet évènement, nous avons pu prendre le temps d’échanger avec une majorité des mamans et papas présents. Mais j’aurais tellement voulu pouvoir discuter avec chacune et chacun d’entre vous individuellement ! C’est frustrant mais c’était déjà tellement riche en émotions et en partages.

Pour prolonger cette connexion, j’ai créé un groupe Whatsapp privé avec les plus fidèles ambassadrices de Famille Epanouie. Ce groupe restera ouvert car c’est un immense bonheur pour moi de me rapprocher ainsi de vous, au quotidien, pour vous accompagner avec toujours plus de proximité et d’intimité. 

 

Vous avez réussi à créer des liens puissants entre mamans

À travers cet évènement, nous espérions vous permettre d’y trouver du lien et du soutien. Et vous avez été extraordinaires les unes pour les autres. Grâce aux échanges que nous avons eus lors de cette journée, nous avons pu prolonger l’aventure par messages privés en petits comités. Certaines mamans sont déjà tellement soudées et pleines d’amour pour les autres mamans menant le beau combat de la Parentalité positive. Un grand merci, là aussi, pour votre grand coeur !

Fabien a même proposé lors de la conférence de pouvoir vous identifier par régions afin de vous organiser pour vous revoir. Vous avez joué le jeu et certaines mamans ont déjà planifié de se revoir. Je suis transportée par l’énergie qui circule entre vous. Vous êtes magnifiques…

 

Le pouvoir de la communauté du Maman Epanouie Live

MEL 2019

Le plaisir que j’ai eu à discuter avec vous était immense. On a tellement à s’apporter en s’unissant autour d’une même cause. On avance à pas de géants et avec tellement plus d’impact. Je suis consciente de la chance que l’on a d’avoir une communauté comme vous. Et je ne vous remercierai jamais assez d’être venus partager les valeurs qui nous sont importantes avec tant de force et de courage.

La journée a été ponctuée de temps d’échanges et de questions-réponses avec chaque intervenant. Et c’était d’une richesse incroyable. Vous avez partagé vos problématiques, vos combats, vos souffrances, vos victoires. Cela a pu aider et aidera des milliers d’autres mamans. Merci pour ça <3.

“Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”.

 

J’ai reçu au moins 150 mercis lors de cette journée

Pour moi, c’était un véritable cadeau d’être à vos côtés. J’ai reçu au moins 150 mercis ! Mais sans vous, tout cela n’aurait pas été aussi intense et vibrant. Vous m’avez partagé vos prises de conscience, la valeur que vous avez trouvée à participer au Maman Epanouie Live. Vous m’avez signifié votre reconnaissance par ces mots magiques que vous m’avez distillés tout au long de la journée et encore aujourd’hui via le groupe privé. C’est un bonheur immense de recevoir autant de gratitude. Je suis complètement transportée par l’énergie transmise ce week-end.

 

Y aura t’il un Maman Epanouie Live 2020?

Une fois rentrés à la maison, nous nous sommes réunis avec la Team Famille Epanouie pour débriefer sur ce week-end incroyable. Nous avons échangé sur notre retour d’expérience, sur les échanges que nous avons eus avec les mamans et les papas. Nous avons énuméré ce qui a fonctionné et aussi ce qui aurait pu être amélioré.

Témoignage Maman Epanouie Live

Puis est venue la question fatidique : allons-nous reconduire l’expérience ? Y aura t’il un Maman Epanouie Live 2020 ? Évidemment !!! En fait, plus nous échangions sur la réussite de cet évènement, plus l’évidence était là. La question ne se posait plus. Nous travaillons déjà à l’organisation du prochain Maman Epanouie Live !!! Je pourrais presque y retourner tout de suite ! Mais mon corps ne suivrait peut-être pas haha. On va se laisser une petite année pour laisser reposer et infuser tout ça. Mais je ressens déjà un plaisir immense à l’idée de savoir que je vous retrouve l’année prochaine.

Pour finir, nous remercions encore une fois nos merveilleux speakers d’avoir apporté tant de valeur aux mamans et papas présents :

Chaque conférence était passionnante, juste et tellement complémentaire. J’ai moi-même encore appris de nouvelles choses sur moi-même. C’est dans la relation à l’autre que l’on grandit le plus.

Merci d’avoir été là.

Est-ce qu’on se dit à l’année prochaine ?!
Pour réserver ta place au Maman Epanouie Live 2020 en avant-première et au meilleur tarif, clique ici !

Prends soin de toi et de tes enfants,

Amélie

Gestion du Temps : 7 Astuces de Maman pour en Gagner

Gestion du Temps : 7 Astuces de Maman pour en Gagner

Préparer les repas, faire le ménage, plier le linge, ranger la maison, faire les courses, gérer les activités, gérer les imprévus, gérer les urgences… Toutes ces tâches de SuperMaman qui remplissent non seulement notre charge mentale mais surtout notre planning hebdomadaire ! Comme toutes les mamans, tu as de plus en plus besoin de retrouver de l’espace et du souffle dans tes journées. Tu aimerais simplement consolider ton organisation pour gagner du temps. Alors tu es au bon endroit, car je vais te présenter ici mes 7 astuces de Maman pour optimiser la gestion du temps à la maison!

Utiliser internet pour gagner du temps

Oui, à l’ère d’internet, il y a certaines courses que je ne vois pas l’intérêt de faire en se déplaçant, et encore moins accompagnée des enfants. Pour ce qui est de ma liste de produits de première nécessité comme le papier toilette, les produits ménagers ou les produits alimentaires de base, je profite de faire une liste de courses type sur internet que je récupère au Drive.
Cela m’évite le temps que j’aurais passé dans les rayons du supermarché, la file des caisses, les enfants à préparer, l’énergie dépensée à les gérer dans un espace de sur-stimulation, etc.

En revanche, je conserve mes courses de proximité que je fais à l’épicerie fraîche locale. Les enfants m’y accompagnent pour choisir les fruits et les légumes. C’est ludique et en plus, nous y allons à pieds ou en vélo pour passer par un bout de nature sur le chemin.

Utiliser la fonction Rappels de notre téléphone pour alléger sa charge mentale

Gérer la maison, l’école, les activités des enfants, ton boulot et ta vie privée sont autant de pans de ton quotidien qui prennent de la place dans ton esprit. Afin de libérer de l’espace aussi souvent que possible, use et abuse des To-Do-List, blocs notes, carnets de notes et applications de notes ou de rappels de ton téléphone.

Le cerveau n’est pas fait pour stocker des informations. C’est pourquoi, dans l’objectif d’être moins fatiguée, plus sereine et donc plus productive, je te suggère de noter chaque information qui te traverse l’esprit pour ne pas alourdir ta charge mentale. 5 secondes plus tard, la pensée qui t’a traversée est bien notée et peut sortir de ton esprit ! Tu conserves ainsi l’énergie que ton cerveau aurait dépensé pour te rappeler de toutes ces choses à faire (et qui, de surcroît, aurait pu être oubliées!)

Regrouper les petites tâches pour une meilleure gestion du temps

Nous mettons 33 minutes en moyenne pour retrouver notre concentration et nous focaliser sur une tâche après une interruption. Ainsi, le conseil ici, c’est de pouvoir regrouper toutes les petites tâches similaires ou d’un même thème ensemble. Par exemple, je regroupe les tâches du genre : répondre à mes emails, traiter les factures, classer mon courrier, ranger mon espace bureau…

De cette manière, je rassemble plusieurs petites tâches qui me demandent le même type de concentration. J’ai ainsi la satisfaction personnelle de pouvoir réduire ma To-Do-List rapidement. Et en prime, je bénéficie de cet élan de motivation consécutive à la réalisation de ces petites tâches pour faire autre chose ensuite.

Mon énergie et mon temps sont optimisés et ma motivation préservée. Souvent, cela me permet tout simplement d’être plus libérée mentalement. Je suis donc plus disponible pour démarrer une activité avec les enfants.

Savoir dire non pour ne pas trop se disperser

Tu reçois de la famille ce week-end et tu es invitée à un repas cette semaine mais ton énergie n’est pas à son meilleur niveau. Il est important de respecter son énergie vitale et de se préserver pour rester efficace. Si tu as besoin de te reposer, n’hésite pas à dire non aux sollicitations qui vont te demander trop d’énergie. En sachant définir tes priorités et dire non quand il le faut, tu te garantis de pouvoir faire honneur à tes objectifs tout en gardant une disponibilité mentale satisfaisante.

Rien ne t’empêche de reporter certaines obligations ou invitations en toute bienveillance. Cela te permettra de mieux profiter des moments de détente et de concilier la réalisation de ta To-Do-List avec ton niveau de forme physique et mentale.

Utiliser un panier ou un coffre de rangement

Coffre de rangement pour une meilleure organisation

Tu viens à peine de terminer de ranger la cuisine pour te retourner sur ton salon qui ressemble à un champ de bataille alors que cela fait 10 minutes que vous êtes rentrés de l’école XD. Le rangement d’un foyer avec enfants est chronophage. Ainsi, pour ne pas perdre un temps colossal, je place un panier à un endroit stratégique, toujours disponible, dans la pièce principale, pour pouvoir ranger en 2 étapes. 

Au moment de devoir replacer chaque chose à sa place, j’intègre l’étape du panier. Je place tout ce qui n’est pas rangé à sa place à l’instant T dans ce panier. Je laisse le panier à sa place jusqu’à la fin de la semaine ou jusqu’au moment où j’ai prévu de faire du rangement. De cette manière, je perds 2 fois moins de temps à replacer chaque chose à sa place à chaque fois. Je le fais une seule fois, quand je l’ai décidé.

Déléguer pour optimiser la répartition des tâches

Maman veut souvent dire dans l’imaginaire collectif : SuperMaman ou SuperWoman. Mais surtout, parce que l’on se pose ces exigences à soi-même. Perfectionnistes de l’organisation que nous sommes, nous apprécions les choses “bien” faites ou plutôt faites à notre manière. Mais le plus important n’est-il pas que ces choses soient faites ? 

Ici, c’est un beau travail de lâcher prise qu’il nous appartient de mener. Ensuite, il est temps de responsabiliser chaque membre de la famille à son niveau. C’est à vous de définir ensemble quelles sont les tâches que vous souhaitez répartir au sein de la famille, à qui et à quelle fréquence. L’important est d’établir des règles précises, fixes, choisies et acceptées par tous.

Organiser sa semaine pour gagner en productivité

Planifier n’est pas toujours choses aisée surtout lorsque l’on s’imagine que cela va nous prendre du temps à l’instant T. Mais c’est pour en gagner ensuite sur toute la semaine ! Et surtout gagner en liberté d’esprit. Anticiper la préparation des sacs d’école, des tenues, des goûters, organiser les repas et les courses. Quel stress en moins ! Tu peux d’ailleurs télécharger notre planning hebdomadaire des repas ici.

J’espère que cet article t’aura aidée à te rebooster et à gagner du temps dans ton quotidien de maman. N’hésite pas à nous partager tes astuces gain de temps en commentaire.

Prends soin de toi et de tes enfants,

Amélie