Combien de fois, suite à un comportement que l’on juge indésirable de la part de son enfant ou d’un autre adulte, on s’emporte sans même avoir pris le temps d’analyser la situation ? La communication non violente ou CNV est un processus de communication favorisant l’écoute de soi et de l’autre. Elle permet des échanges interpersonnels sans violence, plus respectueux. Ce type de communication est une véritable aide à la gestion des conflits. Je te dévoile, dans cet article, les étapes clés pour l’appliquer avec tes enfants.

Communication non violente (CNV) : définition

La communication non violente est un processus de communication développé par Marshall B.Rosenberg, docteur en psychologie clinique, qui s’appuie sur une meilleure connaissance de soi et de l’autre afin de favoriser la coopération. Elle consiste à prendre le temps de s’arrêter sur ce que l’on ressent pour pouvoir réagir avec le coeur, et non avec les schémas de réaction automatiques ancrés depuis des années dans notre être.

De cette façon, la CNV prône une écoute active de l’autre pour développer son empathie. Une personne ou un enfant qui se sent écouté et compris est déjà plus apaisé, naturellement. Cette technique permet d’anticiper le conflit et d’améliorer les relations de manière générale en cultivant la bienveillance.

Comment l’appliquer dans nos relations au quotidien

Communication non violente

Prendre du recul et observer

Lorsque un élément déclencheur (une parole ou un comportement que l’on a jugé indésirable pour nous) génère une émotion difficile et une réaction violente en nous, nous devons réussir à prendre du recul, à stopper cette réaction avant de l’extérioriser. S’arrêter, se mettre sur pause quelques secondes, pour observer ce qu’il se passe, permet généralement de retrouver un certain apaisement. Ainsi, en prenant le temps d’observer ce qui se passe en nous, nous sommes capables de voir, regarder et nommer le sentiment que nous ressentons alors (de la colère, de la peur, de la tristesse, etc.). “Qu’est-ce que je ressens exactement ?”

Identifier le besoin

Une fois le sentiment nommé et donc identifié, on va pouvoir se demander : “Pourquoi je ressens cela ?”. Quel besoin est présent derrière ce sentiment ? Quelle est la cause de mon ressenti ? Par exemple : “JE suis irritable et stressée PARCE QUE j’ai besoin de repos” ou bien “J’ai peur de te voir te blesser parce que je t’aime et que j’ai besoin d’être rassurée sur ta sécurité”, etc.

Exprimer son ressenti avec sincérité

Une fois notre propre besoin identifié également, il s’agit de l’exprimer à l’autre avec bienveillance. C’est un exercice qui n’est pas toujours facile à réaliser face aux schémas de pensée actuels. On a souvent tendance à penser que l’expression des sentiments est un signe de faiblesse. C’est pour cela que l’idée que j’aime exprimer pour évoquer la CNV, c’est celle de “déposer les armes”. De parler d’humain à humain avec coeur et sincérité, sans chercher ni coupable, ni faute. N’oublions jamais que nous sommes des êtres émotifs, les émotions font partie de notre nature, elle sont même primordiales à notre survie.

Reformuler sa demande

Après avoir compris et exprimé notre ressenti et notre besoin, l’étape suivante consiste à formuler notre demande de manière positive et claire. L’objectif visé ici est que ton enfant (ou la personne avec laquelle tu communiques) comprenne clairement ce que tu attends de lui.

Il faut savoir que le cerveau de l’enfant (comme l’adulte) n’entend pas tout de suite la négation : si je te demande de NE PAS penser à un gâteau au chocolat… A quoi vas-tu penser?! :) Il y a de grandes chances que tu penses justement à un gâteau au chocolat !

Et pourtant c’est l’inverse que je voulais te faire faire. C’est pour cela qu’on préfèrera parler positivement en disant par exemple : “Voici un fruit, plein de vitamines, dont tu tireras l’énergie pour continuer de grandir, courir et faire les choses que tu aimes”.

Pratiquer l’écoute active et empathique

C’est l’un des points que j’aborde dans mon article “Comment être une bonne maman”. De manière générale, lorsque ton enfant s’adresse à toi, il apprécie de se sentir écouté ET compris. Afin de le rassurer sur ce point, en CNV, on s’attache à reformuler ou paraphraser ce que l’autre nous communique.

Ainsi, il est libre de pouvoir préciser son message ou bien de constater, avec satisfaction, qu’il a été entendu et compris. Pour aller plus loin et montrer à ton enfant que tu t’intéresses à ce qu’il te raconte (en plus du fait d’avoir bien reçu son message), tu peux décrire la situation et poser des questions supplémentaires. Il se fera une joie de te répondre et de remplir son réservoir affectif de cette connexion sincère avec toi.

Proposer une action constructive

Si le dialogue est consécutif à un conflit, on peut proposer une action ou un compromis après avoir identifié, exprimé et écouté les sentiments et besoins de chacun, pour favoriser la coopération. Par exemple, si ton enfant s’est montré agressif, cela peut s’expliquer comme l’expression de son besoin d’attirer ton attention pour jouer avec toi. Il t’a exprimé son besoin d’une manière maladroite. Tu peux alors lui proposer de trouver une autre manière de te demander de jouer avec lui. Ou encore, si tu es occupée, tu peux lui proposer d’écouter une chanson (ou de faire un dessin ou autre) en lui indiquant qu’à la fin de cette chanson, tu seras disponible pour lui.

 

Les bienfaits de la Communication Non Violente ou CNV

Développer des relations positives et bienveillantes

La CNV permet de se connecter aux besoins des autres comme aux siens afin de développer son empathie. Apprendre à prendre du recul, sans jugement, pour observer et identifier le réel besoin de l’autre permet de désamorcer les conflits en se mettant à la place de l’autre.

En pratiquant l’écoute active et en formulant nos demandes de manière positive, nous créons un climat bienveillant et apaisant. En développant ces schémas positifs, nous construisons une relation de confiance et de sécurité qui éloigne les conflits et en réduit la fréquence.

Développer la connaissance de soi

Prendre ce temps pour observer nos réactions, nos sentiments et les besoins qui s’y rattachent permet de se reconnecter à nous-mêmes. Cette écoute de soi nous pousse à développer notre connaissance de nous-mêmes et donc de nous porter plus d’amour, moins de jugement. D’être plus en paix avec soi-même, de comprendre nos mécanismes et à quoi ils font appel. Se donner de l’amour et de la bienveillance nous permet d’être capable d’en donner.

J’espère que cet article t’aura donné des clés pour communiquer avec ton enfant et ta famille dans la bienveillance. Utilises-tu déjà certaines de ces techniques ?

Si tu es jeune maman d’un nourrisson, je te parle plus spécifiquement, dans cet autre article, de la communication avec un bébé.

Prends soin de toi et de tes enfants,

Amélie

Amelie Blot
À propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : “quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !”. Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui “était” en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d’éducation respectueuse et bienveillante. J’espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l’épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Articles similaires
Je ne passerai plus après mon bébé

Lorsque je suis devenue maman, la chose qui a été la plus dure pour moi, au delà de mes difficultés à Lire plus

Qu’est-ce que l’Éducation Positive en 7 Points Clés ?

On entend beaucoup parler ces derniers temps d'éducation positive et bienveillante. Ces grands concepts se font de plus en plus Lire plus

Mes 5 meilleurs livres pour adultes

Aujourd'hui, j'aimerais te présenter les livres pour adultes que j'ai lus et que j'ai aimés cette année. Lorsque nous offrons Lire plus

Comment Être une Bonne Maman ?

C'est quoi être une bonne maman ? Et selon qui, quelles normes ou quelles valeurs ? Est-ce que l'éducation que Lire plus

10 Conseils Pour Voyager Avec Des Enfants

Tu envisages de partir en voyage avec tes enfants. On aimerait tous vivre un trajet et un séjour sereins malgré Lire plus

Rentrée scolaire : comment la vivre de façon sereine et sans stress ?

La rentrée scolaire approche et tu veux être prêt(e) ? Il est possible de vivre une rentrée plus sereine. Je Lire plus

PROMOTION SUR TOUTES NOS FORMATIONS JUSQU'À CE SOIR MINUIT