gérer son stress quand on est parent

Stress : comment le gérer au quotidien?

Les dernières actualités sur l’épidémie de coronavirus qui touche le monde entier sont peu rassurantes. Et chacun, à travers le monde, réagit plus ou moins fortement à cette situation de stress inédite que nous vivons. Les informations sont toujours plus stressantes sur cette épidémie et rien de positif ne semble en ressortir.

Et vous, comment vous sentez-vous en ce moment? Etes-vous stressée? 

Savez-vous à quoi sert le stress?

Et surtout savez-vous vous apaiser efficacement après un épisode stressant?

Pourquoi on stresse ?

Avant toute chose, il faut savoir que le stress est une réaction normale et naturelle de notre corps.

C’est en partie grâce au stress que notre espèce a survécu durant tous ces millénaires, et qu’il nous aide, aujourd’hui encore, dans certaines situations.

Pourquoi ?

Parce que lorsque nous vivons une situation stressante, notre cerveau reptilien envoie des informations bien précises à notre corps afin qu’il y réponde de manière automatique.

Il y a 20 000 ans, lorsqu’un homme se retrouvait face à un mammouth, sa survie dépendait d’une action rapide de sa part.

Comme notre cerveau est parfaitement conçu pour assurer notre survie, en cas de stress il nous envoie 3 options possibles : la tétanisation, l’attaque ou la fuite.

C’est ainsi que lorsqu’une menace est perçue, nos sens sont exacerbés, notre rythme cardiaque s’accélère et nos muscles se contractent.

De cette manière notre cerveau nous place dans des dispositions naturelles d’actions automatiques.

Le petit bémol, c’est que lorsque ton enfant dessine sur les murs, que tu subis les sautes d’humeur d’un collègue ou même que tu reçois une relance pour une facture impayée, ton cerveau va te faire réagir exactement de la même manière que si tu étais pourchassée par un mammouth !!

Au fil des millénaires, notre cerveau s’est développé et adapté pour nous permettre de ne pas bondir sur notre collègue lorsqu’il nous tape sur les nerfs, de ne pas fuir devant les ronds rouges que notre enfant a dessiné sur le mur blanc ou encore de ne pas rester tétanisée devant une facture impayée.

Et c’est donc grâce à l’évolution de notre cerveau et notamment la partie du cortex préfrontal que nous pouvons, dans la plupart des cas, engager une réaction non excessive…

Mais nous n’y parvenons pas toujours.

C’est pourquoi nos réactions restent malgré tout régies par nos émotions plus que par notre raison.

enfant en colère
un enfant en colère : une source de stress inévitable pour les parents

Le stress est une réaction de notre système nerveux

Chacune de nos réactions est régie par notre système nerveux. 

Il y a le système nerveux sympathique, qui n’a de sympathique que le nom puisque c’est justement lui qui nous amène à réagir par la lutte, la fuite ou l’attaque.

Et il y a notre système nerveux parasympathique qui engage des réactions plus apaisante comme se reposer, s’alimenter, digérer ou encore se reproduire.

Et toute la journée nos réactions fluctuent entre ces 2 systèmes. Par exemple, lorsque notre enfant écrit sur le mur, notre système nerveux sympathique impulse une réaction agressive jusqu’à ce que l’on se rende compte que le feutre est lavable et qu’un passage en machine suffira à tout laver. C’est alors que notre système nerveux parasympathique reprend le dessus et nous aide à relativiser.

Le problème, c’est que vivre ces montagnes russes émotionnelles tout au long de la journée est rapidement épuisant. 

Surtout que le monde d’aujourd’hui nous envoie tellement de stimulations visuelles, sonores et informationnelles que notre niveau de stress peut rapidement arriver à saturation.

Et c’est ainsi que nous arrivons en fin de journée chez nous avec ce besoin de repos. Mais au lieu de cela, il nous faut encore faire des courses, préparer le repas, plier le linge, gérer les chamailleries des enfants.

C’est “normal” de ne plus pouvoir continuer et d’avoir juste envie de hurler “STOP”

Parce que l’accumulation de tout ce que tu as vécu dans la journée te fait vivre un ascenseur émotionnel intense qui provoque un épuisement nerveux.

Pour canaliser ton stress, il y a 2 grandes pistes que tu peux explorer.

1ère piste pour gérer le stress : le repos

Le besoin physiologique sur lequel nous rognons le plus est le sommeil.

Le problème, c’est que notre sommeil réalise une fonction vitale fondamentale : il assure la régénération du corps et de l’esprit. 

C’est grâce au sommeil que nous allons relâcher les tensions accumulées dans notre corps.

Pour être pleine d’énergie et avoir les idées claires, il faut se reposer.

maman sereine
écouter ses besoins et prendre le temps de lire : un excellent moyen de canaliser son stress

2ème piste pour canaliser le stress : répondre à ses besoins

La réalisation de soi consiste à se connecter à ses besoins et à chercher à y répondre.

Il y a certains besoins que nous assouvissons naturellement et automatiquement comme le fait de s’hydrater.

Mais nous ne réagissons pas toujours aussi rapidement à chacun de nos besoins.

Comme nous l’avons vu avec le sommeil, nous décalons souvent dans le temps une réponse à un besoin. Parfois même, nous étouffons ce besoin.

On ne s’accorde pas de temps pour soi car nous n’imaginons pas qu’il est possible de “caser” cela dans des journées déjà bien (trop) chargées.

Peut-être que tu aimerais lire davantage, faire de la couture, du tricot, du dessin, de la peinture, du jardinage… Mais aujourd’hui tu fais passer tes besoins au second plan car tu penses (et tu te persuades) que tu n’as pas le temps. Mais il s’agit là simplement d’une croyance.

Il y a sûrement des choses que tu fais qui ne devraient pas être ta priorité et qui, en ne les faisant plus, te permettraient de “récupérer” du temps pour toi.

Nos enfants n’ont pas besoin d’une maman parfaite, ils ont besoin d’une maman qui soit en forme physiquement et psychiquement.

 

Pour résumer

Prenez le temps chaque jour de rééduquer votre système : 

  • Accorde-toi du repos quand tu en ressens pleinement le besoin
  • Réponds à tes besoins le plus tôt possible

C’est sans doute les 2 actions les plus accessibles et les plus importantes que tu puisses faire pour ta santé physique et mentale, et surtout pour ton bien-être.

Prends soin de toi, et de tes enfants

Amélie

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Une participation

  1. Merci pour cet article!

    En revenir au stress, pour moi, c’est la clef! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Atelier Jouer pour Grandir Montessori à 17€ au lieu de 97€