Activités Montessori pour les enfants de 1 à 2 ans

Activités Montessori pour les enfants de 1 à 2 ans

La pédagogie Montessori repose sur l’écoute et le respect du rythme de l’enfant. Il est préconisé d’adapter l’environnement à la taille de l’enfant afin que ses initiatives puissent trouver des issues favorables sans qu’un effort surhumain lui soit demandé. Il doit également avoir accès à son matériel afin qu’il puisse choisir l’activité à laquelle il souhaite s’adonner en toute autonomie et selon la période sensible qu’il traverse. Utilisées à bon escient, les activités Montessori ont l’avantage d’être parfaitement adaptées au développement de l’enfant.

Parfois ces activités requièrent un matériel spécifique. Il s’agit d’un matériel Montessori alors considéré comme un outil de travail pour l’enfant. A travers cet article nous allons vous présenter des activités pouvant se pratiquer avec les objets du quotidien. Et oui, vous avez certainement du matériel Montessori pour pas cher à votre portée !

Nous allons donc vous faire découvrir les activités adaptées aux enfants entre 12 et 24 mois, ce qu’elles apportent à l’enfant et surtout que vous aussi vous pouvez démarrer facilement la pédagogie Montessori à la maison.

Les activités Montessori en fonction de l’âge de votre enfant

Entre 1 et 2 ans votre enfant va beaucoup évoluer. Il va devenir de plus en plus demandeur de toutes sortes d’activités. Plus votre enfant grandit, plus il va affiner sa dextérité. Au fur et à mesure vous allez pouvoir réadapter sans cesse les activités et autre bricolage pour enfant que vous lui proposerez.

Entre 12 et 16 mois

L’enfant commence à pouvoir se concentrer plus ou moins longuement. Vous allez donc pouvoir lui proposer les activités suivantes :

  • Mettre des objets de même forme dans une boite avec un orifice à peine plus grand que les formes choisies.
  • Proposer des balles de tailles et de textures différentes
  • Secouer des boîtes de tailles et de formes différentes avec des garnitures différentes

A cet âge le but est d’éveiller ses sens tel que le toucher et l’ouïe. L’enfant apprend énormément en touchant les matières et en écoutant les sons différents qui se produisent lorsqu’il secoue telle ou telle boîte. Il est également capable de faire rentrer une forme unique dans un trou légèrement plus grand, cette activité est intéressante au niveau de l’apprentissage de la permanence de l’objet, c’est à dire que l’enfant va comprendre que l’objet peut disparaître dans la boite mais qu’il va ensuite le retrouver à l’intérieur.

Entre 17 et 20 mois

L’enfant commence à affiner sa dextérité, les activités peuvent alors commencer à intégrer cette compétence :

  • Proposer des boites de tailles et de formes différentes avec chacune un couvercle adapté que l’enfant devra repositionner
  • Proposer un tableau en ardoise avec des craies afin que l’enfant apprenne à tenir un objet de petite taille entre son pouce et son index et s’en serve pour “écrire” sur le tableau et/ou l’ardoise.
  • Jouer avec des objets de textures différentes et commencer à lui faire reconnaître ces textures (doux/rugueux, chaud/froid,…)
  • Choisir plusieurs objets de couleurs différentes et demander à l’enfant de les regrouper par couleur identique
  • Enfiler de grosses perles sur une corde assez large

A partir de cet âge, l’enfant va entrer dans une phase de grande sollicitation auprès de vous, il va souvent falloir faire preuve d’imagination afin de lui proposer des activités répondant à ses demandes. L’un des buts recherché par une activité Montessori est de permettre à l’enfant de se concentrer sur une tâche unique tout en lui permettant d’acquérir une notion.

Entre 20 et 24 mois

Votre enfant passe une grande étape vers ces 20 mois car il va commencer à s’exprimer verbalement. Au niveau de sa dextérité, elle s’affine considérablement, votre bébé est maintenant capable de manger certains aliments de manière autonome. Il faut continuer à lui proposer des activités adaptés à ces nouvelles compétences.

  • Proposer une grosse pince en plastique, des petits objets et deux bols. Le but étant que l’enfant fasse passer les petits objets d’un bol à l’autre à l’aide de la pince
  • Classer les objets par taille. Pour cela vous pouvez utiliser le principe des poupées russes ou bien classer les objets selon deux tailles : les petits d’un côté et les grands de l’autre
  • Jouer avec des vêtements à positionner sur votre séchoir à l’aide de pinces à linge
  • Enfiler des perles plus fines sur une corde plus fine également
  • Mettre à sa disposition un balai à sa taille et lui proposer de faire le ménage en même temps que vous
  • Participer aux rangements des couverts de cuisine dans les compartiments adaptés
  • Participer au dressage de la table
  • Jouer avec des lettres de formes, de tailles et de textures différentes et commencer à les regrouper par lettres identiques

Il est impressionnant de constater tout ce dont l’enfant est capable de faire au terme de ces deux premières années. La motivation de votre enfant va s’accroitre davantage chaque mois. C’est pourquoi il est nécessaire de lui fournir la matière dont il a besoin pour étancher sa soif de découverte et d’apprentissage.

Les bienfaits des activités Montessori

Faire du “Montessori” chez soi c’est possible, nous venons de le voir. Maintenant, voyons les avantages et les bienfaits de ces activités pour votre enfant.

L’intérêt que porte l’enfant aux objets du quotidien est immense. Il aime utiliser les mêmes objets que vous ainsi que tous les autres objets qui remplissent son quotidien.

Voici une liste non exhaustive des bienfaits des activités Montessori:

  • Concrétisation de l’activité
  • Responsabilisation et implication de l’enfant
  • Développement de ces capacités cognitives
  • Engagement actif de l’enfant
  • Consolidation des acquis
  • Motivation endogène de l’enfant pour réaliser l’activité
  • Développement de la concentration
  • Travail avec les mains et le cerveau en même temps

Plus l’enfant grandit, plus le panel d’activités va s’élargir en même temps. Par expérience, nous nous sommes rendus compte que ce que préfère Arthur avant tout, se sont les objets de notre quotidien. C’est pourquoi il est souvent inutile d’acheter tout un tas de jouets différents. Quelques jeux Montessori suffiront à votre enfant si vous lui faites faire des activités sensorielles en parallèle.

Si vous manquez de temps pour jouer avec votre enfant, si vous ne prenez pas toujours du plaisir à jouer, si vous manquez parfois d’idées sur les activités à proposer, si vous avez l’impression qu’il vous sollicite trop pour attirer votre attention, si lors d’une activité, il est rapidement distrait par autre chose ou si votre enfant joue difficilement tout seul. Je vous invite à découvrir ma méthode pour résoudre cela en cliquant ici.

Connaissez-vous les 5 caractéristiques d’un matériel Montessori ?

Connaissez-vous les 5 caractéristiques d’un matériel Montessori ?

La pédagogie Montessori s’appuie sur le respect du rythme de l’enfant, sur l’apprentissage en autonomie et sur la prépondérance des périodes sensibles de l’enfant. Maria Montessori parlait de “l’esprit absorbant” des enfants entre 0 et 6 ans, c’est à dire de leurs facultés à observer, comprendre puis faire eux-même. L’enfant est capable de faire beaucoup de choses, pour cela il a besoin de calme, d’un environnement adapté et surtout d’outils appropriés: le matériel Montessori.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les jeux éducatifs selon la pédagogie Montessori, je vous invite à consulter notre rubrique qui recense tous nos articles sur les jouets montessori.

Dans cet article, je vais vous présenter :

  • Les 5 caractéristiques d’un matériel Montessori
  • Les outils phares sur lesquels reposent la méthode Montessori

Pour avoir de plus amples détails sur le matériel Montessori je vous conseille vivement le livre “Apprends-moi à faire seul” de Charlotte Poussin. C’est un livre que je garde toujours à porté de main tellement il m’est précieux au quotidien. Il représente une vrai mine d’informations.

Les caractéristiques du matériel Montessori

La pédagogie Montessori repose sur du matériel propice au développement et à l’apprentissage de l’enfant par lui-même. Maria Montessori s’est inspirée du matériel conçu par le médecin français Edouard Seguin et destiné à des enfants déficients. Elle les a ensuite adapté aux besoins des enfants non-déficients, et, elle a elle-même conçue de nombreux autres outils et activités.

Le matériel Montessori repose sur des valeurs fondamentales qui ont été consciencieusement mis en lumière. Il est reconnaissable entre tous car la logique s’impose d’elle-même et se retrouve sur tous les différents outils de travail.

– Il isole la difficulté : Chaque activité Montessori propose une difficulté adaptée au développement de l’enfant. Lorsque la difficulté de la tâche est isolée l’enfant en perçoit davantage la subtilité et va pouvoir la comprendre et l’assimiler plus facilement. Les outils reposent sur des formes, des mesures, des solides, des couleurs, des sons… et deux caractéristiques sont rarement réunies.

– Il est sensoriel : Maria Montessori propose souvent des activités éveillant les sens de l’enfant. Les matériaux naturels sont très riches sur plusieurs points tel que la rugosité, le poids, le son qui en découle… Et aussi, le matériel sensoriel est visuel. Quoi de plus simple que de pouvoir observer et manipuler avec ses mains des unités, des dizaines, un cube, une boule… etc. La compréhension est facilitée grâce à l’impact visuel gravé dans le cerveau de l’enfant.

– Il est adapté à l’enfant : Le matériel montessori a été conçu pour les enfants. De ce fait, le poids, la taille  et la maniabilité permettent aux enfants de les manipuler à leur convenance et de façon autonome. L’enfant n’est pas dans l’obligation de demander de l’aide pour réaliser une tâche puisque le matériel, de part ces propriétés, va aider l’enfant à réaliser l’action engagée.

– Il est auto-correctif : Les outils permettent aux enfants de comprendre par eux-mêmes lorsqu’il y a des erreurs. Cette caractéristique bien particulière a toute son importance dans la construction du regard que l’enfant porte sur lui-même ainsi que dans le renforcement d’une estime de soi positive.

– Il est harmonieux : Ce qui est beau attire l’œil des adultes. Il en est de même pour les enfants. Plus les outils sont visuellement coordonnés, plus l’enfant aura envie d’y toucher et de jouer avec.

Le matériel phare de la pédagogie Montessori

Lorsque l’on commence à s’intéresser à Maria Montessori et à sa pédagogie, on s’aperçoit très vite qu’elle repose sur des principes de bienveillance et de respect du rythme et de la personne de l’enfant, mais aussi sur des outils spécialement adaptés.

Voici les outils incontournables de la pédagogie Montessori.

– Les mathématiques : C’est un matériel sensoriel qui permet à l’enfant de distinguer et comparer les quantités. Ce matériel va permettre à l’enfant d’apprendre à compter.

matériel montessori mathématiques

Matériel de mathématiques

– Le langage : Les fameuses lettres rugueuses. La forme des lettres est découpée dans du papier de verre et posée sur une surface de papier lisse, ainsi l’enfant peut suivre le contour de la lettre avec son doigt et est guidé par l’aspect sensoriel que représente la rugosité. Pour différencier les consonnes des voyelles, un code couleur est utilisé (il faut toujours garder le même code couleur à travers tous les outils de langage).

lettres rugueuses montessori

Les lettres rugueuses

– La géographie : L’enfant doit pouvoir avoir une vision du monde dans sa globalité. D’un coup d’œil il doit pouvoir différencier les mers/océans des continents. Pour cela il lui faut un support simple, clair et très lisible. C’est pourquoi les cartes et autres globes sont vierges. Les pays viendront plus tard, lorsque l’enfant aura bien assimilé les informations offertes par une carte vierge.

Globe terrestre montessori

Globe terrestre

– La musique : Le matériel musical s’appuie sur le son, et donc la note. Les notes sont isolées les unes des autres afin que l’enfant en perçoive toute la subtilité. Pour cela, Maria Montessori propose un ensemble de clochette reproduisant toutes les notes et demi notes. Ainsi l’enfant va apprendre les tonalités de manière pratique, ce qui l’aidera ensuite à les noter sur la portée.

clochettes de musique montessori

Les clochettes

Il existe encore de très nombreux autres outils servant à la pédagogie Montessori. Ne pouvant les résumer sur un seul article, nous continuerons à vous proposer d’autres articles pour vous présenter tous ces merveilleux outils.

Vous pouvez fabriquer ces outils, vous pouvez également les revisiter avec ce dont vous disposez chez vous ou vous pouvez bien entendu les acheter sur des boutiques spécialisés comme Oppa Montessori dans la rubrique matériel montessori.

Et vous, êtes vous conquis(e) par le matériel Montessori ?

Le topponcino : un matelas signé Maria Montessori

Le topponcino : un matelas signé Maria Montessori

Bébé va bientôt arriver, ou peut être est-il déjà là ? Vous chercher une solution de couchage qui soit en adéquation avec ses besoins ? Maria Montessori, dans son ouvrage “Education pour un monde nouveau“, propose un matelas parfaitement adapté aux besoins du bébé : le topponcino. Derrière ce nom étrange (il n’y a pas vraiment de traduction en français) se cache un petit matelas pour bébé.

Maria Montessori a dit :

Il faut manipuler et bouger l’enfant avec soin, ne pas le baisser soudainement pour le plonger dans son bain, ne pas l’habiller rapidement ni brutalement – brutalement dans le sens que toute manipulation d’un enfant nouveau-né est brutale tant il est délicat, aussi bien sur le plan psychique que sur le plan physique. Le mieux de tout serait que le nouveau-né […] soit porté sur un matelas moelleux. (Citation tirée du livre “Éducation pour un monde nouveau”)

Quel est ce petit matelas pour bébé appelé Topponcino ?

Le topponcino est un petit matelas pour bébé de forme ovale, en coton, très souple et complètement déhoussable, ce qui est très pratique pour le laver en cas de régurgitation.

Il est utilisé dès la naissance pour faire dormir le nouveau-né. Son utilisation peut être étendue selon ses besoins et/ou les vôtres, selon la taille du bébé et selon le lit choisit.

matelas topponcino

Topponcino pour bébé (crédit photo)

Vous pouvez utiliser le topponcino lors de l’allaitement et/ou pendant que vous donnez le biberon. Ce petit matelas peut tout à fait être posé dans le lit du bébé. C’est très pratique lorsque l’enfant s’endort dedans, ainsi il y a moins de risque qu’il ne se réveille quand vous le poser sur le couchage de votre choix.

Les avantages de ce matelas pour bébé

– Garde la chaleur du corps : Avec le topponcino, le bébé reste en contact permanent avec son matelas. C’est une grande source de sécurité pour lui car il conserve la chaleur de son corps quel que soit l’endroit ou vous le posez.

– Garde les odeurs : C’est très sécurisant pour un bébé de retrouver les odeurs qui lui sont familières. Ce matelas, que vous porterez et dans lequel votre bébé se lovera, va “prendre” votre odeur ainsi que la sienne. Même si d’autres personnes le prenne dans les bras, il se sentira en sécurité grâce à l’odeur qu’il reconnaîtra.

– Maintien le corps : Les bébés aiment particulièrement se sentir maintenu . Ils retrouvent l’étroitesse de l’utérus de leur maman. Cette proximité les sécurise énormément. De plus, avec ce matelas, la tête de bébé est toujours bien maintenu.

– Facilite les déplacements : Si votre bébé s’endort dans son topponcino alors qu’il était dans vos bras, il devient plus facile de le poser dans son lit ou le votre sans le réveiller car il reste bien maintenu et il n’y a pas de changement de température, d’odeur ou de matière.

– Sécurise celui qui le porte : Certains parents ou membre de l’entourage ne sont pas à l’aise avec les touts petits bébés. Le topponcino permet d’apporter une grande sécurité à celui qui porte l’enfant.

bébé emmailloté topponcino

Le topponcino associé à l’emmaillotement (crédit photo)

Comment se procurer un topponcino ?

Vous pourrez vous procurer un topponcino en vous rendant sur les sites suivants :
– La ligne Blanche. Fabrication de topponcino Montessori
Etsy, plateforme de vente du fait main et du vintage

Parfois onéreux, le topponcino s’avère très facile à réaliser. Si vous ou l’un de vos proches possède une machine à coudre et des talents de couturier(e)s voici un tuto que je vous suggère et qui vient du blog Le coin Montessori: le topponcino à faire soi-même.

Et vous, êtes vous déjà adepte du topponcino ou d’une autre technique d’emmaillotement ?

Chambre Montessori pour bébé. Les grands principes.

Chambre Montessori pour bébé. Les grands principes.

Aménager la chambre de votre bébé en une chambre Montessori, c’est certainement le meilleur cadeau que vous puissiez lui faire pour son éveil, sa confiance en lui et sa sécurité intérieure. Maria Montessori est né en 1870, elle fut l’une des premières femmes médecin en Italie. Elle est la première à avoir mis l’accent sur l’esprit absorbant de l’enfant et sur sa grande capacité d’apprentissage sans effort particulier. Aménager une chambre Montessori, c’est respecter les besoins naturels d’un bébé.

J’écris cet article à l’aide du livre “60 activités Montessori pour mon bébé” écrit par Marie-Hélène Place et illustré par Eve Hermann. Je vous conseille réellement ce livre si vous voulez démarrer dans la méthode Montessori. Il vous propose des idées et activités pour préparer l’univers du nouveau-né, créer ou acheter le matériel sensoriel adapté à l’évolution de bébé, accompagner bébé dans le développement de ses compétences ou encore encourager l’autonomie de bébé.

Maria Montessori disait que:

“Nous devons offrir à l’enfant un environnement qu’il peut utiliser lui-même : un petit lavabo, un bureau avec des tiroirs qu’il peut ouvrir, des objets d’utilisation courante qu’il peut manipuler, un petit lit dans lequel il peut dormir la nuit sous une belle couverture qu’il peut remettre lui-même. Nous devons lui donner un environnement dans lequel il peut vivre et jouer, alors nous pourrons le voir travailler toute la journée avec ses mains et attendre impatiemment pour se déshabiller lui-même et s’allonger sur son lit.”

C’est sur la chambre Montessori que nous allons développer cet article.

Chambre Montessori : les grands principes

La plupart des chambres que nous avons l’habitude de voir autour de nous, dans les magazines ou sur internet, sont des chambres qui sont arrangées pour le confort des parents. On retrouve bien souvent un lit à barreaux, une armoire et une commode et parfois un coffre à jouet. Tout est propre, pratique et rien ne dépasse. Dans une chambre Montessori, vous allez voir que c’est totalement différent.

1. La chambre Montessori est adaptée aux besoins de bébé

Un bébé a besoin de bouger et se mouvoir librement. Il a besoin d’explorer son environnement et avoir accès à ses jouets en toute liberté. Il a aussi besoin de pouvoir prendre ses vêtements seuls pour participer à son propre habillement. Vous comprendrez ainsi qu’un lit à barreaux lui retire toute liberté, qu’une armoire est inaccessible car la plupart des vêtements sont trop hauts, qu’il est trop difficile d’ouvrir les tiroirs d’une commode et qu’un coffre à jouet retire de la vue tout ce qui peut sembler intéressant.

2. La chambre Montessori est calme et apaisante

Dans l’idéal, les murs d’une chambre Montessori sont neutres et clairs. On y met que très peu de choses aux murs et on évite de surcharger la pièce avec trop d’objets. Ceux-ci doivent donner envie à l’enfant de les prendre et les manipuler. Ils doivent être de qualité et adaptés à sa taille. On évitera donc l’énorme peluche qui prend une place folle. Un environnement bien organisé aide l’enfant à se concentrer.

3. La chambre Montessori dispose de 4 espaces bien distincts

Dans l’univers de la méthode Montessori, la chambre dispose de 4 espaces. Un espace pour le sommeil, un espace pour le change, un espace pour manger et un espace pour l’activité. En fonction de la configuration de la chambre, de la maison et de votre mode de vie, vous pouvez délocaliser un ou plusieurs des espaces. Sachez cependant, qu’il n’y a pas nécessairement besoin d’une grande surface pour créer des espaces calmes et chaleureux.

Opt In Image
Kit photo chambre Montessori
Des photos originales classées par thème

Recevez directement dans votre boîte email des exemples de chambre Montessori en photo que j'ai moi-même triées par thème. Elles vous donneront certainement des idées d'aménagement pour la chambre de votre enfant 🙂

Les différents espaces d’une chambre Montessori

1. Le lit Montessori, c’est un simple matelas posé au sol

Dans la pédagogie Montessori, la question qui fait le plus débat chez les parents, c’est le fait de truster le traditionnel lit à barreaux contre un matelas posé au sol. Mettez-vous simplement deux secondes à sa place, coincé dans votre lit sans pouvoir en sortir. A votre réveil, votre première réaction serait d’appeler à l’aide pour que l’on vienne vous sortir de là. Maintenant, imaginez-vous allongé dans un lit sans rebord, où vous auriez une vue globale sur la pièce avec de jolies choses à observer. Votre réveil en serait bien plus apaisé et vous auriez envie de vous lever par vous-même. Pour développer son autonomie, bébé a besoin de pouvoir quitter son lit par lui-même.
Dans les premiers mois de vie, bébé ne sait pas encore fait la distinction entre le jour et la nuit. Pensez à le faire dormir avec la lumière du jour dans la journée, et dans le noir, la nuit.

Le matelas est posé au sol dans un coin de la chambre. Bébé doit voir la porte d’entrée de sa chambre afin de gérer les allées et venues :-) Sur le côté ouvert, installez un tapis pour amortir la descente entre l’épaisseur du lit et le sol. Vous pouvez aussi installer un tour de lit sur le mur et au niveau de la tête du lit.

2. L’espace pour le change de bébé

Dans une chambre Montessori, l’idéal est d’utiliser une commode. Elle permet d’avoir à proximité tous les éléments indispensables pour changer votre bébé, et en ayant toujours bébé à l’œil. Pensez à utiliser des tiroirs faciles à ouvrir afin que bébé puisse les ouvrir quand il va grandir. Aux alentours de 8-10 mois, le change va certainement être plus “difficile” car votre bébé voudra toucher à tout. Laissez-le faire quelques instants afin qu’il connaisse son environnement. Bébé a besoin de découvrir et de toucher. Vous verrez que vous gagnerez du temps pour les prochains changes.
Placez un petit matelas sur la commode sur lequel vous y posez une serviette. Pensez toujours à utiliser des tons clairs, ils favorisent le calme.

3. L’espace pour nourrir bébé

Choisissez un  fauteuil confortable pour donner le biberon ou allaiter votre bébé. L’idéal est de choisir un fauteuil à bascule pour votre confort et celui de bébé. Le mouvement lui rappellera sa vie dans le ventre de sa maman.
Vous pourrez accrocher des petits cadres apaisants au mur, que bébé pourra contempler durant le repas. Prévoyez également une petite table avec des petits livres, un verre d’eau (les mamans allaitantes ont souvent soif) et un réveil pour vous indiquer l’heure. Plus tard, vous pourrez aussi ajouter des livres montessori pour enfants.

4. L’espace pour l’activité

Il observe ses pieds, ses mains, son mobile, son image dans le miroir. L’espace aménagé doit donner envie à bébé de rester seul. Évitez d’y mettre de trop nombreux jouets qui peuvent trop le solliciter. Pour se concentrer, nous avons tous besoin de calme. Il est important de ne pas l’interrompre dans ces moments-là.
Il peut parfois montrer du mécontentement car il n’arrive pas à attraper un objet. Observez-le et laissez-le faire seul au maximum. Pour prendre confiance en lui, il a besoin de réussir seul. Il peut parfois se mettre en colère car ce même objet est devenu inatteignable. Essayez de le rapprocher sans lui donner. Sa réussite personnelle va apaiser ses propres tensions.

Les premiers mois, l’espace d’activité Montessori se compose de:
– un matelas posé au sol (différent de celui pour dormir)
– un miroir
– des mobiles
– un petit meuble bas et ouvert contenant les jouets et objets
– des cadres apaisants sur les murs.

Gardez bien à l’esprit que vous pouvez délocaliser certain de ces environnements en fonction de votre mode de vie.

Et maintenant, voici quelques inspirations en photo de chambres Montessori qui pourront vous servir d’exemple.

Prenez soin de vous et vos enfants

Fabien

Pédagogie Montessori : les boîtes à odeurs

Pédagogie Montessori : les boîtes à odeurs

Grandir en développant ses 5 sens : l’odorat, l’ouïe, la vue, le goût et le toucher. A travers cet article j’ai choisi de développer l’odorat. C’est l’un des sens les plus développés chez le nourrisson, mais en grandissant, la vue prend le pas sur l’odorat qui est alors mis au second rang.

Alors qu’il est encore dans le ventre de sa maman, le fœtus bénéficie d’un système olfactif qui se met en place dès la 5ème semaine de grossesse. Au départ, c’est à l’aide du système nerveux que les sensations vont être éprouvée, puis, vers le 7ème mois de grossesse, les premières vraies expériences olfactives vont être ressenties grâce au liquide amniotique qui laisse passer les substances odorantes. Ces découvertes olfactives prénatales sont intimement liées à l’alimentation de la mère, certains aliments sont très fort en goût comme les asperges, le cumin, le café, le fenouil, le chou, l’ail…

Une fois né, le nourrisson utilise principalement son odorat, notamment pour reconnaître sa maman, dont il connaît parfaitement l’odeur, et celle de son lait, pour les mamans qui allaitent. Ensuite le bébé va reconnaître les odeurs familières, comme par exemple celles émanant des différentes pièces de la maison, celles de ses frères et sœurs, celles de la voiture… Toutes ces odeurs familières vont le sécuriser tant que sa vue n’est pas encore efficiente.

Développer l’odorat d’un bébé

Les odeurs rassurent les bébés. Leur odorat leur permet de se repérer, c’est un peu la boussole des touts petits ;-)

Il est possible d’agir pour développer l’odorat des bébés, tout du moins pour ne pas le perturber.

Éviter les cosmétiques : le bébé reconnaît très bien l’odeur maternelle, celle qui va le rassurer et le mettre en confiance. Les parfums, crèmes et autres savons viennent modifier cette odeur naturelle c’est pourquoi il faut les éviter ou les atténuer au maximum, et surtout, éviter d’en changer durant les premiers mois d’un bébé.

Faire durer les odeurs du doudou : lorsqu’un enfant à un doudou il est attaché au doudou en lui même mais également à son odeur. C’est pourquoi il n’est pas nécessaire de laver le doudou trop souvent, il représente une sécurité olfactive très importante.

Laisser un vêtement porté : avoir un repère olfactif lorsque l’enfant est mis en garde lui apporte une certaine sécurité. Laisser un vêtement porté (le haut de pyjama ou un foulard par exemple) permet à l’enfant de reconnaître “l’odeur” sécurisante et donc de se sentir apaisé par la même occasion.

Profiter de chaque occasion : Au quotidien, les occasions ne manquent pas pour jouer avec l’odorat d’un petit enfant. Que se soit en cuisine, au moment de la toilette, en promenade ou dans les magasins, la liste des endroits où les odeurs sont particulières et intenses est très longues. Avec Arthur, j’opte pour une sensibilisation aux odeurs à travers toutes les petites choses du quotidien. Par exemple, chaque matin, lorsque je prépare mon thé, je lui donne ma petite boite à thé, il la secoue pour en raviver les odeurs (parce qu’il m’a vu faire) et y plonge le nez pour s’imprégner pleinement des effluves dégagées (actuellement je bois de l’Earl Grey aromatisé aux pétales de bleuet et de souci, un vrai délice olfactif… et gustatif!).

Jouer avec l’odorat

Pour jouer de manière ludique autour des odeurs, rien de tel que la fabrication de petits pots odorants. C’est une activité incontournable de la pédagogie Montessori.

Le principe est simple, il suffit de mettre des substances assez odorantes dans des petits pots puis les faire sentir à l’enfant.

Selon le stade de développement de l’enfant on adapte le jeu.

De 12  à 24 mois : l’enfant joue avec les petits pots. Il les sort de la boite, les touche, les porte à son nez pour en découvrir l’odeur. Le parent peut commenter l’odeur en indiquant à l’enfant de quoi il s’agit, ou on le trouve et à quoi cela sert.

De 2 à 3 ans : on peut faire parler l’enfant sur les odeurs qu’il découvre et sur ce que ça lui inspire. On peut lui demander de les classer selon une liste d’adjectif et leur contraire comme bon/pas bon – léger/fort – doux/piquant…

Après 3 ans : il est intéressant d’essayer de faire reconnaître les odeurs, on peut alors demander à l’enfant de nommer ce qu’il sent par rapport à ce qu’il pense que c’est. Certaines odeurs, si elles sont familières peuvent facilement être reconnaissable (café, le thé, les épices…)

PS : les fourchettes d’âges indiquées ne sont que des indications, tout est à adapter en fonction du stade de développement de l’enfant.

Ce jeu à pour avantage de sensibiliser l’enfant à son propre odorat, avec le temps, il cherchera instinctivement à reconnaître telle ou telle odeur.

Dans la boite à odeur d’Arthur il y a 6 petits pots contenant les odeurs suivantes : de l’herbe fraîche, du thé, des herbes de Provence, de la cannelle, du thym et un petit bout de papier imprégné de mon parfum. Voici un tuto pour faire soi-même ces boîtes à odeurs.

   odorat-3boite à odeursboite montessori odeurenfant sent une boite à odeur

Et vous, avez vous déjà joué avec l’odorat de votre enfant ? Quelles sont les odeurs, qui, selon vous “captent” l’attention et “piquent” la curiosité des enfants ?

 

Sources et références :
La recherche : “l’odorat” (www.larecherche.fr)
Doctissimo : ” le développement de l’odorat” (www.doctissimo.fr)
Naître et grandir : “Développement des sens : l’odorat” (www.naitreetgrandir.com)

Activités Montessori pour un bébé entre 6 et 12 mois

Activités Montessori pour un bébé entre 6 et 12 mois

Proposer des activités adaptées au stade de développement de votre enfant, c’est lui offrir la matière nécessaire à son épanouissement intellectuel. Les activités et matériels Montessori possèdent ces caractéristiques. Ils ne sont ni intrusifs, ni violents. Les matériaux sont nobles et le pouvoir de réflexion qu’il apporte à l’enfant est immense.

Toutefois, ces activités Montessori sont à adapter au stade de développement de l’enfant. Vous pouvez également consulter l’article sur les jeux et l’environnement propice à un enfant de 0 à 6 mois.

Entre 6 et 12 mois, le bébé évolue physiologiquement très rapidement, il va passer d’une position assise à la maîtrise d’une position debout. En 6 mois il va parvenir à contrôler ses doigts, ensuite il va gérer la coordination de ses mains et enfin il va affiner ses mouvements par la maîtrise de la position “pince” que forme ses doigts avec son pouce.

C’est pourquoi les activités Montessori choisis pour des enfants de cet âge doivent leur fournir de quoi mettre en pratique leurs nouvelles acquisitions.

PRÉPARER L’ENVIRONNEMENT D’UN BÉBÉ ENTRE 6 ET 12 MOIS

Vers 6 mois, les bébés commencent à se mouvoir seul. Ils rampent, glissent ou se mettent à quatre pattes. Ils acquièrent une petite (et fragile) autonomie. Plus l’enfant aura la possibilité de se déplacer librement et sans entrave, plus sa curiosité sera satisfaite et son envie de découvrir les choses accentuée.

Maria Montessori a dit la chose suivante dans le livre “L’enfant dans la famille“:

Il est étonnant de voir à quel point s’est développé l’enfant auquel on a permis d’exercer les fonctions essentielles de son esprit dans la paix et la liberté.

Voici quelques orientations selon les principes de la pédagogie Montessori pour préparer l’environnement d’un bébé entre 6 et 12 mois :

Aménager la maison : Un bébé a soif de découverte et de sensation, le laisser explorer sa maison est un besoin auquel il est important de répondre. Pour sa sécurité il est important de ranger tous les produits dangereux et, pour votre confort, d’ôter tous les objets auxquels vous tenez.

Le tapis d’activité : Afin de délimiter l’espace d’activité de l’enfant, il est intéressant de placer un tapis au sol. Les limites du tapis vont l’aider à prendre conscience de la place dont il dispose pour construire et mener son activité.

Ranger chaque chose à sa place : L’une des périodes sensibles de l’enfant est l’ordre. Ranger chaque chose toujours à la même place est très sécurisant pour l’enfant. Si vous souhaitez en connaître davantage sur le sujet, vous pouvez lire l’article de Fabien : “Période sensible de l’ordre – Méthode Montessori

Laisser un libre accès aux jouets : Il est très important que l’enfant puisse avoir accès à ses jouets. L’idéal étant de les disposer selon un certain ordre et toujours à sa portée.

Activités Montessori pour un bébé entre 6 et 12 mois

Pour respecter le stade de développement de l’enfant, les jouets et activités proposés doivent être adaptés. Certaines activités Montessori peuvent être réalisées avec les objets du quotidien, d’autres feront l’objet d’un matériel spécifique.

Les activités Montessori avec les objets du quotidien

Cache-Cache : Prendre un objet appartenant à l’enfant et se munir d’un foulard. Il suffit alors de cacher l’objet sous le foulard, d’attendre quelques secondes en disant “Il est ou le (nommer l’objet)?” puis de retirer le foulard. Au fil du temps, l’enfant pourra lui même tirer sur le foulard pour découvrir l’objet.

Les marionnettes : Utiliser les mains et les doigts pour en faire des marionnettes et raconter des histoires et/ou chanter des chansons à l’enfant.

Le son des animaux : Jouer à nommer les animaux et à en reproduire les bruits. Vous pouvez également imager cette activité en signant le nom de l’animal en même temps que vous faites le bruit.

Les paniers : Placer dans un petit panier quelques objets de taille, de forme et de couleurs différentes afin que l’enfant joue avec, étudie les formes et les couleurs, les enlève et les remette dans le panier. Au fil du temps, lui proposer des paniers à thèmes avec des objets liés à une utilisation spécifique (la cuisine, la salle de bain, la chambre, le jardin …)

Intérêts de ces activités Montessori :

– Moments d’échanges et construction de la relation entre parent et enfant
– Introduction à la permanence des objets
– Développement et acquisition de nouvelles connaissances (animaux, langages, sons et bruits)
– Développement de la perception des mouvements dans l’espace
– Développement de la coordination de la main
– Répétition des mouvements qui facilite la compréhension
– Découverte sensorielle
– Développement de l’intérêt, de la curiosité et de la concentration

Les activités Montessori avec du matériel spécifique

Les tiges à enfiler : Le principe est simple, il faut que l’enfant enfile des formes sur une tige verticale, puis, au fil du temps vous pourrez introduire un jouet à tige horizontale.

Tige à enfiler verticale

Tige à enfiler verticale

Tige à enfiler horizontale

Tige à enfiler horizontale

Les boîtes à formes : Il s’agit de boîtes en bois possédant un trou pour y faire entrer un objet correspondant à la forme du trou. L’idéal étant d’avoir une boite avec plusieurs couvercles pour faire évoluer le jouet dans le temps. Au fur et à mesure vous pourrez proposer des couvercles à plusieurs formes afin d’intensifier la réflexion de l’enfant.

Boîte à formes

Boîte à formes

Les puzzles à forme unique : L’idée est de proposer à l’enfant un puzzle ne contenant qu’une seule forme. De cette manière il va se concentrer pleinement sur la forme en question.

Puzzle à forme unique

Puzzle à forme unique

Les coussins : Proposer à l’enfant des coussins aux textures différentes afin qu’il les touche et découvre les sensations liées au toucher.

coussins montessori

Coussins

La musique : En plus de lui faire écouter régulièrement de la musique il est toujours intéressant de proposer certains instruments simples comme le xylophone, le tambour, le tambourin et les maracas.

Les livres : Les livres permettent à l’enfant de toucher et manipuler. Avant 12 mois il est préférable d’utiliser des livres en cartons ou en tissus. Avec ses petits doigts il va apprendre à tourner les pages.

Intérêts de ces activités Montessori :

– Développe la coordination des mains et leur précision
– Travail sur la reproduction et la répétition (sons, mouvements) qui va accroître la compréhension
– Développe son intérêt et sa curiosité
– Travail sur la permanence de l’objet
– Renforce la concentration
– Développe la notion de vertical et d’horizontal
– Découverte sensorielle
– Découverte des formes géométriques de base
– Développe l’intérêt pour les livres et la musique

La pédagogie Montessori préconise une grande observation de l’enfant. Les jouets et activités sont à proposer lorsque l’enfant est prêt à se concentrer. Il est important de ne jamais forcer l’enfant à faire quelque chose, et d’arrêter l’activité ou le jeu lorsqu’il montre des signes de désintérêt.

La plupart des jouets présentés ci-dessus pourront encore être utilisés après les 12 mois de l’enfant, c’est donc un bel investissement dans la durée.

Prends soin de toi et de tes enfants

Amélie