Vivre pour soi

Vivre pour soi

Depuis des millénaires, la survie de l’espèce humaine est basée sur le lien social, la communication et la transmission.

Rien d’étonnant alors à ce que l’Homme et la Femme soient si sensible au regard des autres.

En cause : un manque de confiance en soi, une fragilité intérieure, des  schémas automatiques dysfonctionnant, mais également une volonté farouche de plaire.

Nous avons toutes en effet un ego qui a besoin d’être flatté et valorisé.

Ne vous sentez-vous pas mieux lorsque vous êtes portée et soutenue par le regard des autres ?

Eh bien paradoxalement, plus les gens sont d’accord avec vous moins c’est bon pour vous, et moins les gens sont d’accord avec vous plus c’est bon pour vous.

Je m’explique : les autres représentent une moyenne. Mais avez-vous vraiment envie d’être dans la moyenne ? Ou préférez-vous révéler la personne singulière et extraordinaire que vous êtes ?

Nous amplifions le regard des autres pour 3 raisons principales :

L’interprétation

Nous interprétons ce que pensent les autres en fonction du prisme de l’image que l’on se fait de soi-même.

L’imagination

Nous nous imaginons que tout le monde pense pareil que nous. Mais en réalité nous ne voyons pas tous la même chose parce que nous ne sommes pas TOUS sensibles aux mêmes choses !

Et l’anti-solution que l’on applique en général :

L’influence

Nous essayons d’influencer le regard des autres en adaptant notre comportement à ce que les autres attendent de nous.

À force de ne pas être vous-même, vous risquez de vous faire disparaître.

Et l’effet inverse qui se produira : les autres vous fuiront, car ils sentiront votre manque d’authenticité.

Mais rassurez-vous, il existe des solutions !

Voici 4 clés pour s’affranchir du regard des autres :

Comprendre la honte et savoir ce qui la déclenche

Votre honte vient des choses que vous souhaitez dissimuler, du silence et du jugement personnel.

C’est en général ici que vous interprétez ce que les autres pensent de vous.

Il est donc important d’évoquer votre vulnérabilité et de ne pas vous juger.

Accepter l’imperfection

Contrairement à cette croyance souvent fortement inscrite en nous, être imparfait ne rime pas avec être insuffisant.

Votre valeur est déterminée par qui vous êtes, et non ce que vous faite.

Vous avez parfaitement le droit de ne pas être excellente partout !

Vous êtes suffisante et entière.

Oser avouer sa vulnérabilité

Que ce soit avec des personnes de confiance ou juste face à vous-même, reconnaissez votre vulnérabilité avec gentillesse, douceur et indulgence.

C’est ainsi que vous susciterez l’empathie.

Ne pas détourner le sujet

N’ayez pas peur de parler de ce que vous ressentez et de demander ce dont vous avez besoin.

Il y a une question hyper puissante que personne ne se pose ou ne pose jamais : c’est comment je peux t’aider ?

Répondez à cette question aux personnes qui vous proposent leur aide ou poser cette question aux personnes qui ont besoin de vous.

Aider les autres

Depuis des années, j’ai cette conviction profonde que vivre pour moi n’est pas un acte égoïste, mais au contraire un don de soi.

C’est un don de soi parce que l’on ne peut donner que ce que l’on a déjà.

Il ne s’agit pas de fermer les yeux sur les autres, mais simplement de les ouvrir sur soi.

Plus nous sommes conscientes de nos besoins et de nos émotions, plus nous pouvons comprendre ceux et celles des autres afin de leur offrir ce dont ils ont besoin.

Pourquoi est-ce si compliqué à réaliser au quotidien ?

Parce que nous sommes guidées par tout un tas de croyances et de schémas automatiques durement ancrés en nous.
Parce que nous sommes des êtres sociaux et que le regard des autres pèse lourd sur nos frêles épaules.
Parce que oui, aujourd’hui encore, nous préférons faire ce que les autres attendent de nous plutôt que d’écouter ce qui vibre en nous.

Et pourtant…

Vous avez le pouvoir de vous offrir tout ce dont vous avez besoin.
Vous avez le pouvoir d’offrir aux autres ce dont ils ont besoin.
Vous avez le pouvoir de faire les choses par et pour vous-même sans avoir peur de vous sentir rejetée ou exclue.

Ce n’est ni facile ni simple, mais ce n’est pas parce que c’est difficile que c’est impossible.

100% de celles qui ont réussi ont commencé par essayer.

C’est pour cela que depuis des années, j’ai repris les commandes de mon bateau (après les avoir -trop- longtemps laissé aux autres) et que je nourris chaque jour celle que je veux être.

Parfois tout va bien et puis parfois tout va mal… mais ce qui est extraordinaire, c’est que lorsque ça va mal, ça dure moins longtemps parce que je sais m’aimer, prendre en compte mes besoins et accompagner mes émotions.

N’oubliez jamais que le vrai problème n’est pas la souffrance que vous pouvez ressentir, mais c’est de ne pas savoir quoi faire de cette souffrance.

Dans mes podcasts, j’aborde avec vous des clés pour vous aider à révéler votre pouvoir intérieur. Ce sont des prises de conscience simples qui, je l’espère, sauront vous aider à ouvrir les yeux sur les besoins et les émotions que vous avez besoin d’exprimer. Voici le lien qui vous permettra de les écouter.

Prenez soin de vous.

Amélie Cosneau

About Stephanie Gardin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

C'est offert ! 

Le pack

Famille Epanouie

TRANSFORMEZ VOTRE VIE DE FAMILLE GRâCE A LA MAGIE DE LA PARENTALITé POSITIVE

  • * Le guide des 7 secrets de la parentalité positive
  • * Le planning des repas pour la famille
  • * Comment se faire obéir sans crier (vidéo)
  • * Garder une maison propre avec des enfants (vidéo)
  • * La pédagogie Montessori au quotidien (vidéo)

S'inscrire à la prochaine Conférence en ligne gratuite sur l'éducation positive