Langue des signes bébé
Langue des signes bébé

La langue des signes avec bébé. A tester de toute urgence!

Le bébé communique dès sa sortie du ventre de sa mère. Au départ c’est avec ses pleurs qu’il communique. Puis, entre 18 mois et 2 ans, bébé va commencer à s’exprimer avec la parole. Mais entre 0 et 18 mois, comment parvenir à communiquer clairement avec son bébé? Eh bien tout simplement avec la langue des signes !

Arthur était encore un bébé de 6 mois quand nous avons acheté le livre Signe avec moi : La langue gestuelle des sourds à la portée de tous les bébés de Nathanaëlle BOUHIER-CHARLES et Monica COMPANYS. Nous étions très à l’écoute de ses besoins et nous avions vraiment envie qu’il puisse communiquer avec nous le plus vite possible. La langue des signes c’est imposée de manière très naturelle.

Il existe plusieurs livres pour communiquer à l’aide de la langue des signes avec un bébé, mais c’est « Signe avec moi » qui a retenu toute notre attention. C’est un ouvrage clair, simple et concis. Les mots sont classés par thématiques et un index en fin de livre permet de les retrouver facilement. Les signes sont bien représentés, donc facilement réalisable, et surtout il y a beaucoup de mots du quotidien.

langue des signes
Extrait de « Signe avec moi »

Pourquoi utiliser la langues des signes avec bébé ?

Bébé commence à communiquer, dès la naissance, avec son corps. Il le fait par le biais de son visage, de ses pleurs, à l’aide de ses bras…etc, bref il cherche à se faire comprendre d’une manière ou d’une autre, et avec plus ou moins de succès.

La langue des signes apporte à un bébé un moyen de communiquer qui soit à sa portée. On sait que la parole ne peut pas être maîtrisée avant ses 18 à 24 mois car les muscles du visage ne sont pas encore prêt à émettre des sons clairs et distincts.

Et si vous communiquiez à l’aide de la langue des signes ?

Beaucoup de parents appliquent une gestuelle pour certains mots comme « bravo », « au revoir », « chut »… etc. La langue des signes apportent alors beaucoup plus de mots au bébé. Bébé va être en mesure de communiquer grâce aux gestes appris et identifiés.

Bébé va pouvoir exprimer:
– ses sensations (soif, faim, chaud, froid…)
– ses envies (jouer, lire…)
– ses besoins (manger, boire, dormir, téter…)
– ce qu’il voit et entend (chien, avion, voiture, camion…)

Autres avantages indéniables de la langue des signes pour bébé:
Attirer l’attention de manière positive et concrète. Bébé communique. Le parent est donc en mesure de comprendre concrètement son bébé. Le parent ne va plus user d’interprétation puisque bébé est clair dans ce qu’il veut. Cette communication engendre un climat beaucoup plus détendu du fait que parent et bébé ont la possibilité de s’exprimer et se comprendre.
Supprimer les frustrations. Lorsque l’on supprime les problèmes liés à la communication, on supprime une grande partie des cris, de l’énervement et de l’agressivité. Bébé se fait comprendre, sa demande va donc être accueilli et considérée.
Accroître l’estime de soi. Un bébé capable de communiquer avec la langue des signes va rapidement se sentir perçu comme un être intelligent et capable de raisonnement. Être capable de s’exprimer va indéniablement renforcer l’estime qu’il a de lui et lui donner la confiance nécessaire pour continuer à communiquer. Sa confiance en lui et en ses parents est très fortement renforcée.

A quel âge peut-on commencer la langue des signes avec bébé ?

Vers 6 mois, bébé commence à être très attentif aux gestes des personnes prenant soin de lui. C’est aussi un âge où sa mémoire commence à se développer. 6 mois semble donc être un bon âge pour commencer à signer en s’exprimant à son enfant. Toutefois il n’y a aucune règle, vous pouvez très bien commencer à signer certains mots beaucoup plus tôt, et si votre bébé a plus de 6 mois, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour commencer la langue des signes.

Avec Arthur, nous avons commencé à signer vers ses 6 mois. Au début nous lui avons signé tous les animaux car nous jouions à reproduire le bruit des animaux. La langue des signes a alors apporté une autre dimension à ce jeu. Nous avons également signé « téter », « manger », « encore », « dormir », « purée », « compote » ainsi que tous les fruits et légumes que nous mangions au quotidien.

Le principe est simple. On parle en signant le mot dès que l’on s’exprime à Arthur. Nous n’avons absolument pas eu de « plan » d’introduction des mots. Au fur et à mesure, nous nous sommes pris au jeu et avons intégré beaucoup de mots. Pour cela, le livre était toujours à portée de main.

Arthur a fait ses premiers signes vers 10-11 mois. Ces premiers signes ont été « téter » et « encore ». Quel moment d’émotion lorsqu’il a signé pour la première fois !!!

Cependant, encore une fois, il n’y a pas de règle, certains bébés signent beaucoup plus tôt et d’autres beaucoup plus tard. Le tout est de pouvoir utiliser cette langue des signes comme un vrai moyen de communication. Je tiens à préciser que nous n’avons jamais cherché à faire des phrases entières en langue des signes, simplement des mots pour nous permettre de comprendre notre fils.

Est-ce que la langue des signes est un frein à la parole pour bébé ?

Nous l’avons souvent entendu cette question! La réponse est bien entendu NON. Bien au contraire, bébé apprend à communiquer, il voit que cette communication va entraîner une certaine interaction dans ses échanges. La langue des signes va lui donner confiance en ses capacités à s’exprimer et dès qu’il en sera capable il commencera à parler. Ça sera alors pour lui une façon nouvelle de communiquer qu’il aura plaisir à maîtriser.

Le petit truc en plus de la langue des signes pour bébé 🙂

Avec Fabien, il nous arrive de signer entre nous pour se faire passer un message lorsque nous ne sommes pas l’un à côté de l’autre ou lorsque nous voulons être discret ! C’est un petit « truc » entre nous qui rapproche et nous sommes heureux d’avoir donné cette ouverture à Arthur.

Maintenant qu’Arthur commence à bien parler, nous ne signons plus tous les mots, et pour le coup, il ne les signe plus puisqu’il les dit. Je pense que naturellement, notre mode de communication évolue en même temps que son rythme de développement.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à utiliser la langue des signes, nous l’utilisons encore pour certains mots et nous recommencerons avec chacun de nos enfants.

Et je finis par une autre petite astuce que j’allais oublier. Bien souvent en dehors de la maison, nous étions coincé car nous ne savions pas signer les mots. Quand Arthur demandait un signe, nous allions sur le site internet Elix. C’est un dictionnaire de la langue des signes. Ils ont également des applications très pratiques pour les mobiles.

Et vous, est ce que vous utilisez la langue des signes avec vos enfants ?

(crédit photo : http://languedessignesbebe.com/ )


Découvre comment je fais pour endormir mes enfants:
- rapidement et dans le calme. Je n'ai plus de crises au moment du coucher.
- avec beaucoup moins de réveils nocturnes. Je suis enfin en forme le matin.
- n'importe où chez des amis ou la famille. J'ai retrouvé des soirées calmes.
- tout cela en les respectant et sans les laisser pleurer.

Je te présente l'atelier que j'ai spécialement créé à ce sujet en cliquant sur ce lien

Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

A propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Ces articles pleins de bienveillance peuvent aussi vous intéresser :-)

le pouvoir des câlins

CRISE = CÂLIN

Chères lectrices, chers lecteurs, Lorsque l’enfant est dans une crise de larme, il a avant ...

4 4 commentaires

  1. Je suis persuadée que c’est effectivement une porte ouverte pour permettre à bébé de s’exprimer. Cependant, je pense que le signe devrait toujours être accompagné du mot à l’oral. J’ai vu des parents n’utiliser que les signes, et l’enfant, à 3 ans signe très bien, mais ne dit quasiment jamais les mots (et ce n’est pas une difficulté de langage, juste que l’enfant n’en voit pas l’intérêt)…
    Disons qu’il faut trouver l’équilibre pour que l’enfant puisse s’exprimer, sans qu’il ne s’enferme dedans (puisque les autres ne sauront pas le comprendre).
    Ce qui est génial, c’est que ce sont de supers bases pour communiquer avec des sourds et malentendants, et aussi une super ouverture pour apprendre d’autres langues 🙂

    • Salut Anne Estelle,
      Je suis bien entendu d’accord avec toi. La langue des signes est un moyen de communication qui doit être associé à la parole. Nous appelons communément cela une « langue », mais c’est surtout, à mon sens, un moyen de communication. La communication non-verbale nous donne beaucoup d’informations.

  2. cecilelacourdespetits

    J’ai utilisé le livre « signe avec moi » ainsi que ce site http://www.sematos.eu/lsf.html pour signer avec mes 2 fils quand ils étaient plus petits.
    Mon aîné a signé vers 10 mois (son 1er signe fut « musique » pour me réclamer un CD). Il n’a pas signé très longtemps car il a parlé très tôt (comme quoi l’un n’empêche pas l’autre en effet).
    Mon 2ème a signé « téter » en 1er et il lui arrive encore de joindre le geste à la parole à 2 ans 1/2 (ça aide encore bien parce qu’il arrive qu’on ne comprenne pas ce qu’il dit).

    C’est tellement pratique, ça évite bon nombre de crises dues à la frustration (et quand ils arrivent vers 2 ans, quelques crises de moins par jour c’est toujours bon à prendre lol).

    Une orthophoniste m’avait expliqué que signer était une 1ère manière de communiquer qui faisait appel à des mouvements précis et que c’est exactement le même principe pour parler : on doit faire des mouvements précis avec sa langue dans sa bouche. Donc signer aurait plutôt tendance à aider à l’acquisition du langage parlé.

  3. Sabrina Bertrand

    C est vraiment super l ouverture du langage des signes je pense aussi que le signe doit être accompagner de mot à l oral comment pourrai on se procurer Le livre

Laisser un commentaire