être bien dans sa peau

Comment être bien dans sa peau après la grossesse ?

Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

Être bien dans sa peau est un but que nous sommes nombreuses à rechercher quotidiennement.

Avoir un ou plusieurs enfants c’est formidable. Nous sommes plein de gratitude devant ses petits êtres qui viennent enchanter notre quotidien. Ils sont nos trésors, et ce, malgré toute l’énergie qu’il nous faut au quotidien afin de leur transmettre le meilleur de nous.

Cependant, une grossesse (et encore plus lorsqu’il y en a eu plusieurs) laisse des marques sur notre corps de femme. Des marques qui rappellent de belles émotions, de bons moments ou parfois des moments plus douloureux. Chaque femme vit ses grossesses différemment et l’épanouissement maternel n’est pas le même pour chacune de nous.

Les changements peuvent même s’opérer de manière aléatoire sur nos différentes grossesses. Quoi qu’il en soit, après une grossesse, le corps change. La peau du ventre n’est plus tout à fait la même, la poitrine a augmenté ou diminué. Parfois une zone graisseuse vient s’installer de chaque côté des hanches (la fameuse « culotte de cheval ») et bien entendu, quelques kilos, que l’on juge superflus, ont du mal à prendre leur envol.

Parfois, on a aussi dû mal à accepter ce corps. Notre confiance en soi diminue. Celle mise en notre féminité aussi. On commence à avoir du mal à accepter le regard des autres sur nous. On ne se sent pas toujours à l’aise.

Les solutions essayées sont nombreuses mais les résultats peinent à apparaître. On se montre impatiente, alors on se décourage et on abandonne.

Le vrai problème c’est qu’en général on ne s’attaque pas à la source réelle du problème. A travers cet article, je vais te présenter 3 principes qui me permettent d’être bien dans ma peau malgré mes 3 grossesses.

Avant cela, je tiens vraiment à te rappeler à quel point la patience, la constance et la rigueur doivent devenir tes 3 meilleures amies si tu veux un résultat optimal et satisfaisant.

La où je veux t’emmener ce n’est pas de ressembler à telle ou telle personne. Ton objectif personnel doit être la recherche de ton propre bien être.

Si tu te sens bien dans ton corps, tu irradieras et tu retrouveras la confiance dont tu as besoin. Celle dont tu as besoin pour être heureuse et épanouie chaque jour.

être bien dans sa peau

Être bien dans sa peau : La rééducation du périnée

La rééducation post natale du périnée est primordiale dans la récupération physique de la jeune maman. Lors d’une grossesse, le périnée et la sangle abdominale sont mis à rude épreuve.

Le périnée est un muscle. Après un accouchement, il peut y avoir un relâchement du périnée. Il est alors crucial de ré-acquérir le tonus nécessaire au bon fonctionnement du périnée en le musclant de manière appropriée. Sache que le rôle principal du périnée est d’assurer la continence urinaire et fécale. Une bonne rééducation et des exercices quotidiens éloigneront ces problèmes.

Pour cela, je te conseille d’aller consulter une sage-femme ou une kiné qui se chargera de te montrer comment ré-acquérir le tonus nécessaire.

Et je ne peux que t’encourager à faire chaque jour quelques uns des exercices dont elle t’aura parlé. Il faut les prendre au sérieux et les réaliser chaque jour avec constance et rigueur.

En ce qui me concerne, je fais environ 4 séries de 3 exercices chaque jour. C’est complètement ancré et automatisé dans mon quotidien.

C’est après le bilan de la sage-femme ou du kiné que tu pourras passer à l’étape suivante !

être bien dans sa peau

Être bien dans sa peau : Pratiquer une activité sportive régulière

Je tiens vraiment à préciser que l’activité sportive peut être reprise après la rééducation du périnée, ou du moins avec l’aval de la sage-femme ou kiné. Des efforts musculaires excessifs menés sur la sangle abdominale et/ou un entraînement des abdominaux non approprié peut entraîner des lésions plus ou moins grave du périnée.

Peu importe le sport que tu choisis, il doit devenir vital, exutoire. Il doit te faire du bien et te donner la sensation de te dépasser. C’est ainsi qu’une partie de ta confiance en toi va s’affirmer et se développer. Le sport est un moyen de se faire du bien à la tête et au corps.

Pour être bien mené, il est important de savoir être à l’écoute de ses propres capacités. Essayer de se dépasser, mais en le faisant au rythme qu’il nous est possible de tenir. Dans le cas contraire, une baisse de la motivation suivie d’un échec sera la conséquence négative qui finira par arriver.

Lorsque j’ai repris le sport après avoir accouché de Constance, j’ai choisi une activité favorisant mon renforcement musculaire et faisant travailler mon rythme cardiaque. Il nous est demandé de soulever des charges. Je place donc les charges sur ma barre en fonction de mes possibilités mais en suivant mon propre axe de progression.

Il ne s’agit pas de faire un effort trop intense qui me découragerait et me pousserait à abandonner. Au contraire, je suis à l’écoute de mes sensations pour intensifier doucement et régulièrement l’effort fourni. Ainsi, je prends mes marques, je (re) prends le contrôle de mon corps et je me fais confiance.

être bien dans sa peau

Être bien dans sa peau : L’alimentation est la clé de voûte

Nous avons tendance à minimiser le rôle de l’alimentation dans nos vies. Et pourtant, chaque aliment que nous choisissons pour nous nourrir va avoir un effet sur notre corps. C’est en fonction de ces aliments que nous allons pouvoir obtenir les effets que nous recherchons.

Lorsque l’on a compris le principe, on peut grossir, maigrir, augmenter sa masse musculaire, s’assécher… et ce, de manière presque mécanique. Pour réussir, il faut juste savoir comment bien manger et comment s’entraîner.
C’est aussi simple à mettre en place que c’est compliqué à tenir. Je ne te cache qu’il faut se développer un mental de champion.

Lorsque j’étais enceinte de Gaspard, Fabien était mince, affûté et sec. Il faisait du trail (course à pied de distance moyenne à très longue menée sur terrain accidenté et comprenant souvent de très fort dénivelés), il avait donc besoin d’être assez léger pour pouvoir se « porter » sur de très longues distances. Lui qui était obèse (plus de 100kg encore 2 ans auparavant) a travaillé son corps grâce à l’alimentation afin d’aller là ou il le voulait. Aujourd’hui, ses aspirations sportives ont évoluée, il a donc a nouveau travaillé sur son alimentation pour aller vers son nouvel objectif.

Fabien, passionné par le sujet de l’alimentation, m’aide chaque jour à aller là ou je veux. Il m’aide à atteindre mon objectif à mon rythme, sans me décourager et surtout en faisant en sorte que la confiance en moi soit mon propre guide à travers l’information qu’il me donne et dont je me nourris moi même pour cheminer positivement.

Avec lui, je fais équipe pour faire que chaque jour soit meilleur que le précédent et pour arriver à réaliser l’objectif final que je me suis fixée. Celui-ci est simple : être bien dans mon corps et dans ma tête afin de cheminer avec assurance auprès de mes enfants et ainsi, de les porter eux aussi toujours plus haut.

Nous sommes des exemples pour nos enfants. Nous nous devons de passer à l’action pour eux. Pour leur montrer que cela est possible. Pour leur montrer que quoi que l’on décide, on peut le faire. Mais pour ça, il faut avoir les bonnes informations, s’entourer des bonnes personnes et le vouloir vraiment.

être bien dans sa peau

Prends soin de toi et de tes enfants.

Amélie


Si vous avez aimé le contenu de cette page et que vous souhaitez allez plus loin, j'ai posté plus de 250 vidéos sur YouTube sur la parentalité positive et bienveillante, le maternage proximal, le cododo, l'allaitement, la communication non-violente, l'éducation positive, l'écoute active, la pédagogie Montessori, l'accouchement naturel ou encore l'alimentation saine de l'enfant et de la famille.

J'ai certainement déjà répondu aux questions que vous vous posez dans une vidéo: Cliquez ici pour voir toutes les vidéos.


Si jamais, vous ne trouvez pas votre réponse dans l'une de mes vidéos, vous pouvez me prévenir dans les commentaires ici.

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

2 2 commentaires

  1. Bonjour est ce que vous pourriez faire un article avec des ouvrages qui vous ont aidés dans votre démarche alimentaire ou éducative. J’aime bcp toutes vos vidéos mais c’est ce qui me manque. merci bcp

  2. Merci Amélie pour cet article !
    Et je suis particulièrement impressionné par la transformation de Fabien : perdre plusieurs dizaines de kilos a du être particulièrement difficile.

    Le regard que nous portons sur notre corps est un sujet compliqué, pour les hommes comme pour les femmes…

    Il y a quelques études scientifiques surprenantes sur le sujet. En particulier, des chercheurs de l’université de Cambridge ont démontré que la nature peut nous aider à aimer notre corps !

    Par exemple, une ballade dans la nature peut améliorer notre compassion envers nous-même, et finalement, nous faire sentir mieux dans notre corps.

    Voici un article scientifique qui en parle (en anglais) : https://greatergood.berkeley.edu/article/item/being_around_nature_helps_you_love_your_body

    Bonne journée
    Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.