Bébé nageur : une activité familiale adaptée aux bébés (VIDÉO)

Opt In Image
PASSEZ A L'ACTION
Appliquer la pédagogie Montessori rapidement et facilement

Si vous voulez développer l'autonomie, la discipline, la joie et le calme de votre enfant, découvrez et appliquez dès maintenant le concept-clé de la pédagogie Montessori.

5.0
01

Il n’est pas toujours évident de trouver une activité qui réunisse toute la petite famille autour de bébé. Aller à la piscine et faire partie d’un groupe de bébé nageur est une solution tout à fait adaptée. Le moment est convivial et les bienfaits pour l’enfant nombreux.

Depuis qu’Arthur a 6 mois nous allons chaque samedi matin à la piscine pour une séance de jeux aquatiques dans un bassin où l’eau est chauffée à 32 degrés. Au départ l’idée nous est venue de trouver un moment à passé tous les trois, de manière régulière, tel un petit rituel, en dehors de la maison et surtout que l’activité soit adapté à l’âge d’Arthur.

De nombreuses piscines proposent des activités aquatiques pour les bébés, les créneaux sont généralement fait par tranche d’âge, et il est possible de commencer dès 6 mois, voire pour des bébés de 4 mois selon les piscines.

A Angers, nous avons la chance d’avoir l’association des “bébés plouf”qui propose l’activité de bébé nageur dès les 4 mois de bébé. Au début, on reste très peu de temps dans l’eau (pas plus de 20 min) puis au fur et à mesure que l’enfant grandit et on rallonge la durée des bains en fonction du plaisir de l’enfant. La durée de la séance n’excède jamais 40 min.

bébé nageur

Bébé nageur, qu’est ce que c’est au juste ?

C’est vrai que le nom de l’activité n’est pas forcément explicite, car aux bébés nageurs nous n’apprenons pas du tout aux enfants à nager, mais plutôt à les familiariser avec l’eau, à jouer à toutes sortes de jeux aquatiques, tel que marcher sur des tapis d’eau, faire du toboggan, escalader des structures adaptées.

La première année aux bébés nageurs

Lors des premières séances de piscine avec un bébé, on s’occupe principalement de faire passer un moment de détente à l’enfant en le faisant “glisser” sur l’eau au contact de vos bras ou à l’aide d’un tapis adapté. Puis au fil des mois, alors que l’enfant s’éveille, on peut lui faire attraper des objets flottant sur l’eau, le faire marcher à quatre pattes sur les tapis d’eau.

bébé nageur 1

Les bébés nageurs avec des enfants de plus un an

A partir du moment où votre enfant marche et/ou se déplace seul et de manière autonome, l’activité devient très amusante pour toute la famille. Les échanges dans l’eau avec un bébé sortent du quotidien. Il n’y a pas l’appréhension d’éclabousser et donc de mettre de l’eau partout (comme dans le bain), et surtout papa et maman deviennent des camarades de jeux pour l’enfant !

Les séances sont toujours ludiques tout en ayant un caractère disciplinant et sensibilisant pour l’enfant.

1. Nous commençons par enlever nos chaussures et nos chaussettes et nous les plaçons dans les casiers à chaussures mis à notre disposition,

2. Ensuite nous nous rendons au vestiaire pour se mettre en maillot de bain,

bébé nageur

3. Vient ensuite le moment de la douche pour se mouiller,

bébé nageur

4. Puis le passage rituel dans le pédiluve,

5. Et enfin on entre dans le bassin.

Une fois la séance terminée, nous reprenons toutes ses opérations mais dans le sens inverse.

Nous sortons du bassin, passons dans le pédiluve, prenons une bonne douche puis nous retournons nous habiller au vestiaire et enfin nous reprenons notre paire de chaussure avec nos chaussettes et nous rentrons déjeuner à la maison.

Les bienfaits de la piscine et les intérêts à pratiquer l’activité des bébés nageurs

Comme je l’ai dit un peu plus haut, l’activité bébé nageur n’est pas faite pour apprendre à nager, mais plutôt pour éveiller les bébés à l’eau, à les aider à acquérir de l’autonomie et passer un moment convivial en famille.

L’activité des bébés nageurs apportent beaucoup à l’enfant :

  • Découvertes sensorielles grâce à l’eau mais également grâce à tous les accessoires mis à disposition dans le bassin tels que les tapis, les planches, les jouets, les bassines…
  • Développement de la motricité grâce aux structures mis à disposition dans l’eau telles que les structures en mousse où l’enfant monte, grimpe, saute, glisse, les tapis d’eau où l’enfant marche à quatre pattes ou debout, les cages à poules ou l’enfant grimpe tout en prenant en compte le poids différent de son corps.
  • Développement de l’autonomie par le biais de la gestion du corps dans l’eau. Dans l’eau, le poids du corps est différent, l’énergie pour faire des mouvements également. Tout cela l’enfant le découvre et l’acquiert rapidement, il renforce alors sa confiance en lui et accroît sa capacité à prendre des initiatives.
  • Éveil social grâce aux contacts et aux rencontres qu’il fait avec les autres enfants. Des liens se tissent et l’enfant peut faire preuve de mimétisme envers les autres enfants. Cela renforce la confiance qu’ils se portent et favorise les échanges positifs entre eux.

bébé nageur

Être vigilant à la piscine

Avec un petit bébé que l’on porte dans les bras en permanence les risques sont limités. Il faut cependant veiller à ce qu’il n’ait pas froid. Les signes indiquant que bébé à froid sont les lèvres qui bleuissent et le corps qui se marbre. Dès l’apparition de ces signes, il faut sortir de la piscine, sécher, habiller et nourrir bébé afin qu’il se réchauffe rapidement.

Avec des enfants plus grand, la vigilance doit être constante. Il ne faut pas oublier que ce sont de très jeunes enfants qui ne savent pas nager et qui sont en train de prendre leur repère dans l’eau. Ils ont donc besoin de la présence de leurs parents dans le bassin avec eux.

Pour aller plus loin, voici une vidéo de présentation de l’activité bébé nageur trouvé sur le site Doctissimo:

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

11 11 commentaires

  1. Bonjour,
    Génial l’activité bébé-nageur !
    ça fait 6 mois que ma fille (14 mois) et sa mamie partagent cette activité ensemble.
    Les débuts ont été tendus (pleurs), mais un maître-nageur nous a conseillé de persévérer… Et effectivement, passé quelques séances d’adaptation, elle s’est totalement acclimatée à ce milieu “extra-ordinaire” pour elle (environnement, sons, odeurs, monde…), et s’y épanouie depuis. Elle y a vraiment pris goût ! … et mamie aussi :)
    Il faut noter que même si chacun est libre dans le bassin d’aller vers les jeux qu’il souhaite, les maîtres-nageurs passent de parents en parents pour donner des conseils. Ce qui est une très bonne chose !

  2. Bonjour!
    Vous m’avez contacté il y a quelques temps pour que je partage votre chouette vidéo sur mon site.
    Je l’ai partagée, ainsi qu’un lien vers votre site très intéressant:
    http://monbebenageur.fr/famille-epanouie/

    J’aimerais savoir avec quel type d’appareil photo étanche vous avez réalisé ce petit clip… Je réalise une petite etude sur les différentes solutions et résultats optenus ;)
    Merci!

    (je n’ai pas eu de réponse à mes emails, donc ne sais pas si vous les avez reçu?)
    A bientôt!

    • Bonjour Sarah,
      L’appareil étanche que nous avons est un Fujifilm FinePix XP 50. Compact et simple d’utilisation il est très pratique pour aller à la piscine ou a la plage. Par contre les photos ne sont parfois pas terrible lorsque les conditions de luminosité ou d’ensoleillement ne sont pas optimum !
      Merci beaucoup pour votre partage et à très vite !
      Amélie

    • Bonjour Sarah,
      Je n’ai pas vu vos emails. J’en suis d’ailleurs étonné. Etes-vous passé par la page contact ?

      • Bonjour, J’étais étonnée de ne pas avoir de réponse ;)
        je vous ai envoyé les emails sur votre boite hotmail, celle avec laquelle vous m’aviez contactée….

        Je vous les copie ici:

        le 27 février, faisant suite à votre message:

        “Bonjour Fabien!
        Je vous remercie pour votre gentil message! J’ai partagé votre jolie vidéo sur mon site.
        http://monbebenageur.fr/famille-epanouie/
        Je dois dire que j’ai été ravie de decouvrir votre site. Moi meme adepte de maternage proximal et de parentalité positive, mes enfants ont fréquenté une école dans une école Montessori jusqu’a leur entree en CP.
        Bref, je vais suivre votre chouette blog de près, et saurait quel site recommander autour de moi!
        A très bientôt
        Sarah, monbebenageur.fr”

        le 21 mars:
        “Bonjour Fabien!
        Juste un petit message pour vérifier que vous avez bien vu mon dernier email, et la publication sur mon site à propos de Famille épanouie.
        J’espère que la famille épanouie se porte bien!
        A bientôt
        Sarah”

  3. Bonjour Amélie, bonjour Fabien,

    J’aime venir régulièrement sur votre site sur lequel je trouve beaucoup de points communs avec notre mode de vie et notre approche avec les enfants.
    Je viens vers vous car je tombe aujourd’hui sur un site fort intéressant qui aborde entre autre, le sujet des bébés nageurs (http://www.ecopitchoun.com/articles/bebenageur.php).
    Sans être inscrits à des cours bébés nageurs, nous nous rendons régulièrement à la piscine avec notre petite de 2 ans et demi et nous envisagions intégrer un groupe bébés nageurs avec notre second enfant (prévu pour le 21 juin). Mais voilà, après quelques recherches, il semblerait que cette activité ne soit pas dénuée de risque. Pour reprendre les termes du site, “une étude indiquerait que les bébés ayant pratiqué l’activité bébé nageur étaient, 10 ans après, beaucoup plus sujets à l’asthme, aux allergies, aux problèmes ORL, etc…” et cela serait dû à l’absorption de chlore et autres composants chimiques.
    Sans vouloir alarmer les parents qui accompagnent leurs enfants à la piscine, c’est peut-être tout de même une donnée à approfondir..
    Bien à vous,
    Marie

  4. Bonjour,

    Nous sommes des parents comblés d’une petite Lison de 6 mois.
    J’ai découvert votre site il y a maintenant 1 bon mois, et depuis je passe mon temps à lire et trouver tout ce que je peux sur la pédagogie positive et montessori et je fais lire ensuite à mon mari. Il y a tellement de choses passionnante que je ne sais plus par où commencer parfois!

    Nous aurions besoin d’un conseil. Lison a dû avoir un jour une expérience peu agréable lors du bain en juin-juillet (éclaboussure, température de l’eau ou on ne sait pas quoi), car ensuite elle pleurait pleurait dès qu’elle touchait l’eau, étant en plus un bébé qui ne pleure que rarement, ce fût dur de ne pas savoir ce qu’il n’allait pas, on a essayé diverses solutions mais rien jusqu’à mi aout en vacances nous avons fait prendre le bain dehors etc. depuis ça va. Nous sommes passé au bain dans la grande baignoire, ça se passe bien mais est parfois encore septique.

    Pensez-vous que nous pouvons essayer tout de même bébé nageur ? Je sais déjà que c’est le papa qui la portera au début pour ne pas lui transmettre mon appréhension.

    Merci bien

    • Bonjour Noëmie,
      Il est possible que Lison ait eu une mauvaise expérience et qu’à chaque fois qu’elle retourne dans le même bain, cela lui rappelle cette mauvaise expérience. Cela n’a peut-être rien à voir avec l’eau d’ailleurs.
      Aux bébés-nageurs, cela se fait au rythme de bébé donc ça peut durer 5 secondes comme 10 minutes. Il faut bien rester à son écoute et anticiper (du moins essayer) les possibles moments de doutes pour elle. Progressivement elle va s’y faire, et das quelques mois, vous l’a verrez courir de structure en structure :-)
      Au plaisir
      Fabien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.