cododo bébé avec maman
Sommeil partagé avec maman

Cododo : 10 règles de sécurité à respecter

Opt In Image
PASSEZ A L'ACTION
Appliquer la pédagogie Montessori rapidement et facilement

Si vous voulez développer l'autonomie, la discipline, la joie et le calme de votre enfant, découvrez et appliquez dès maintenant le concept-clé de la pédagogie Montessori.

Cododo, co-sleeping ou encore sommeil partagé, tant de mots pour définir la même chose : dormir avec son bébé (dans la même chambre et/ou dans le même lit). Pour certains, il s’agit d’une normalité, pour d’autres d’une abomination.

Le co-sleeping, une normalité pour qui ?

Dans certaines civilisations, dormir avec son bébé, que ce soit dans la même chambre et/ou dans le même lit est tout à fait normal.

Voici quelques chiffres :
En Chine, 90% des bébés de 3 mois dorment près de leur maman
Au Japon, 65% des bébés de 3 mois dorment près de leur maman
En Norvège et en Suède (pays ou le taux d’allaitement à la naissance est de 99%) : 50% des bébés de 3 mois dorment près de leur maman dans le même lit ou dans un lit de cododo.

Le sommeil partagé, une abomination pour qui ?

En Europe, le sujet est encore tabou. Dormir avec son bébé c’est prendre un risque de l’étouffer, ça casse la relation conjugale, ça réduit l’autonomie des enfants, cela développe le risque de mort subite du nourrisson… bref, beaucoup de sentences pour peu d’informations !

A la naissance d’Arthur, comme j’avais fais le choix de l’allaiter, j’avais installé son petit berceau près de notre lit pour m’éviter des allers/retours nocturnes d’une chambre à l’autre, et puis au fil des nuits il est très vite arrivé dans notre lit. J’étais fatiguée et j’avais besoin de dormir, la logique c’est donc imposée d’elle même. Cependant, je n’assumais pas ce choix au niveau de mon entourage, je n’en parlais pas et quand on me posait la question je disais qu’il dormait dans son berceau à côté de notre lit (pratique beaucoup plus démocratisée dans l’esprit commun). Après de maintes recherches sur le sujet, j’ai enfin compris que ce que je faisais étain sain et bon pour lui. L’évidence est tombée d’elle même, j’ai été libérée et j’ai enfin pu assumer pleinement mon choix. J’étais bien une maman « normale » qui ne se « faisait pas mener par le bout du nez ». Mieux, je faisais naturellement ce qu’il fallait faire !

Pourquoi dormir avec bébé est bon pour lui et pour la maman ?

Bébé est rassuré

Le noir et l’obscurité inquiètent les enfants et les adultes. Qui aime descendre à la cave en pleine nuit ? Aller chercher quelque chose dans le jardin de la maison de campagne qui est complètement isolée alors qu’il fait tout noir ? Brrr, on en tremble déjà ! Mais on se résonne alors que notre bébé ne peut absolument pas le faire. Il a besoin de sécurité, et quoi de plus sécurisant que le contact direct avec sa maman ?

Maman se repose

Les tétées nocturnes sont très fréquentes et peuvent durer longtemps, surtout chez un nourrisson. C’est très fatiguant pour une maman de faire téter son bébé la nuit, de s’occuper de la maison, des autres enfants et d’aller travailler (lorsque le congé mat est fini) le jour. Le sommeil partagé permet vraiment de se reposer et de pouvoir commencer la journée du bon pied!

Ensemble c’est mieux

Votre bébé est heureux lorsqu’il vous sent proche. Il est rassuré et en confiance. Du côté de la maman, elle s’assure que son bébé va bien, que sa respiration est régulière, qu’il n’a pas trop chaud ou trop froid. Un lien se créer entre la mère et l’enfant, on découvre son bébé d’une autre manière. C’est une situation gagnant/gagnant.

Bon pour l’allaitement maternel

Pour une bonne mise en place de l’allaitement, le sein a besoin d’être stimulé régulièrement. L’allaitement nocturne est très bon pour entretenir la lactation en quantité nécessaire pour les besoins du bébé.

Dans quelles conditions pratiquer le cododo ?

Un environnement sain est primordial, voici les 10 règles à respecter pour un cododo en toute sécurité :

1. Le matelas doit être assez ferme, plat et propre. Il faut éviter la profusion de coussins (un pour la maman et un pour le papa uniquement).
2. Le bébé ne doit pas tomber du lit ni être coincé entre le matelas et le mur.
3. La pièce ne doit pas être trop chaude (18° étant l’idéal)
4. Ne couvrez pas trop votre bébé. En général, un body, un pyjama et sa gigoteuse suffisent largement.
5. De préférence installez votre bébé dans sa gigoteuse et non sous la couette avec vous.
6. Si vous êtes amené à laisser votre bébé seul dans votre lit, alors retirer les oreillers et la couette) et assurer vous qu’il ne puisse tomber en aucun cas.
7. Si vous voulez faire dormir votre bébé au milieu de vous, le papa doit en être pleinement conscient et faire preuve d’une grande vigilance car il ne bénéficie pas des hormones de l’allaitement. Vous pouvez enrouler votre bras autours de votre bébé afin de lui assurer une protection.
8. Ne pas faire dormir un nourrisson et un enfant plus grand dans le même lit.
9. Ne pas laisser les animaux de compagnie dans ou sur le lit.
10. Vous et votre conjoint ne devez pas fumer, avoir bu et/ou consommé de la drogue.

Petite touche d’humour pour finir !

Le sommeil partagé peut avoir quelques désagréments pratique : moins de place dans le lit, papa qui est « éjecté » du lit (et la on se dit : « chanceux les heureux propriétaires d’un lit de 180cm »). Pour avoir plus de place, vous pouvez aussi opter pour un lit cododo.

Voici une vignette humoristique imageant différentes scènes de cododo. En ce qui nous concerne, lorsque Arthur était bébé nous étions « Snow Angels », maintenant qu’Arthur est plus grand, s’il doit venir dans notre lit pour être rassuré ou pour une autre raison nous pratiquons « The dog house » car notre lit en 140cm n’est plus assez large pour que l’on soit tous les trois confortablement installés.

position de co-sleeping

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

33 33 commentaires

  1. nous avons cododoté avec nos enfants et nous continuons! (5ans et demi, pratiquement 4 ans, 15 mois). les 2 grands ont leurs lits mais il arrive souvent dans la nuit qu’ils viennent à nos côtés. la petite dort avec moi car je l’allaite et qu’elle a besoin encore de ma présence. À la maison c’est chacun dort où il veut mais tout le monde dort. mon mari ne dort pas avec moi car la petite (ou moi même) le réveille et il a sa journée de boulot donc pour l’instant c’est comme ça et c’est notre choix de couple, cela nous convient tout à fait. Il adore cododoté et moi aussi. Après être passés par les 7 premières images ci dessus, nous sommes donc à la 8ème (sauf que mon mari dort dans une chambre et pas sur le canapé ^^)

    • Bonjour, Merci pour ce commentaire. Il est toujours bon d’entendre d’autres familles parler de leur expérience du cododo et de savoir que ce choix est décidé et approuvé par toute la « tribu ». Merci de nous avoir fait partager cela. A bientôt, Amélie

  2. Dans l article voys dites que pour faire du cododo les parents ne doivent pas fumer. C est peut être une question bête mais J aimerai savoir pourquoi ,est ce que c est l air qu’ il recrache qui est dangereux ou c qu’ on ne doit pas fumer dans la chambre ( ce sui semble évident) merci pour votre réponse

    • Bonjour Angelique,
      En fait, quand on fume on rejette plus de monoxyde de carbone et vu que notre respiration est en contact direct avec le bébé, il a ainsi moins d’oxygène dans son environnement. Après il n’y a aucune étude qui montrerai un accident accrue dû à la consommation de tabac. Mais bon, vu qu’on ne sait pas vraiment, on utilise le fameux principe de précaution.
      Il faut essayer de trouver des solutions en réduisant sa consommation et en évitant de fumer le soir. Ce sont des pistes.

      Fabien

  3. Bonjour,
    Je découvre tout juste votre blog. Votre article sur le cododo est une très bonne synthèse. C’est vrai que lorsqu’on cododote tout le monde a un avis même sans l’avoir pratiqué ;-) et surtout très peur d’écraser le bébé ou de ruiner toute vie sexuelle du couple, voire de ruiner tout espoir d’autonomie pour l’enfant. Pour ma part j’ai essayé plusieurs formules de cododo en fonction de plusieurs paramètres : mon état de fatigue ou celui de mon mari, la saison été/hiver, la qualité de sommeil de mon bébé, son degrés de faim ou d’envie de téter … On trouve toujours une solution qui conviens à tout le monde !!! Bref j’en garde un très bon souvenir et j’encourage les parents qui souhaitent cododoter à tester pour trouver leur propre formule … ce qui leur fera de beaux souvenirs en lisant la vignette de votre article ;-)
    Au plaisir de vosu lire à nouveau.
    Anaïs

  4. Je suis tout a fait pour le cododo. Jamais fait pour mon premier car trop de principe tres bête du a notre éducation et culture europeenne et puis on en parlait un peu moins il y a 7 ans. A l naissance de mon 2 ème j ai fait tout le contraire, allaitement, cododo, éducation un peu différente et j ai découvert l association de la leache league dont j en fais partie qui prône maternage et aide pour les mamans a allaiter… Nous sommes très en retardy a ce niveau et il y a trop de préjugés encore sur le cododo, allaitement, éducation positive et autres. Mon mari qui estmalien a n a pratiquement jamais dormi seul dans son enfance. Soit dans les prepremières années de sa vie c était auprès de sa maman et frères et soeur pour donner le sein et un peu plus tard il a dormi avec sa grand mere . il faut savoir que c est beaucoup répandu de dormir avec ses grands parents quand on est enfant…. Ce n est pas tabou et au contraire ressert les liens familiaux….chez nous ce serait impensable…. Et surtout mal vu. Auj c est un adulte qui est une tête bien ronde et bien faite et au contraire cela n a jamais fait un enfant capricieux….d ailleurs certains spécialiste neuropsychiatre comme Boris cyrulnik explique la théorie de l attachement qui est très importante dans la construction du cerveau du bébé. Moins il sera seul, plus il sera en confiance et ainsi ses capacités emotives, motrices et autres vont se développer plus vite. Bonne continuation et très bon blog

    • Bonjour Céline,
      Merci beaucoup pour votre commentaire qui je l’espère, encouragera d’autres parents dans leur démarche d’éducation plus naturelle et plus proche du respect des besoins de l’enfant.
      A très bientôt,
      Amélie

  5. source de cauchemar à l'arrêt

  6. Je rejoins ce que disais Céline dans un précédent commentaire. Notre culture est pour une part importante responsable de nos préjugés. Mon mari est Cambodgien et il a dormi avec ses parents jusqu’a l’arrivée de sa petite soeur et a été allaité jusqu’à 3 ans. Et je confirme, lui aussi est quelqu’un de très équilibré.
    De mon coté il me semblait évident de pratiquer cododo pour le bon démarrage de l’allaitement mais je pensais que cela ne durerait que 3 ou 4 mois. La réalité a été toute autre. D’une part je l’allaite encore régulièrement la nuit et je ne me vous du tout me lever pour aller dans la chambre d’à coté. Et d’autre part lorsqu’au 3 mois de notre bébé j’ai fait part ce mes plans a mon mari, il m’a dit que lui ne voyait pas du tout ce qu’un si petit bébé irait faire loin de nous alors qu’il avait tellement besoin du contact de sa maman pour dormir sereinement. Résultat il dort toujours avec nous à presque 8 mois.
    Par contre nous avons la chance d’avoir un lit de 180cm et nous avons même ajouter un lit de bébé en position haute auquel nous avons enlevé l’un des coté. Cela nous fait donc 240cm de largeur pour que chacun trouve sa place confortablement.
    Je pense qu’il ira dormir dans sa chambre quand il saura marcher et aller se coucher seul dans son grand lit posé au sol en version chambre Montessori. A cet age il pourra venir tout seul me rejoindre pour une tétée si besoin.

    • Bonjour Sandrinr,
      Merci pour ce superbe témoignage !
      Nous vous souhaitons encore de belles nuits en famille et un bel allaitement !
      Le choix d’un lit en 180cm est très judicieux en terme d’organisation ;-). Nous avons également opté pour ce choix depuis 4 mois et nous en sommes très content :-)
      A très bientôt,
      Amélie

  7. A la maternité, la sage femme m’a proposé de m’installer mon fils pour qu’il passe sa 1er nuit contre moi. D’abbord stressée de l’écraser, nous avons finalement eu un sommeile réparateur et paisible et quel réveil incroyable avec son nouveau né blotti contre soi! Il a passé les 3 premiers mois de sa vie dans notre lit contre moi, malgré les remarques de certains!
    Il a aujourd’hui 20 mois et tout le monde trouve que c’est un enfant très autonome et indépendant. Du coup j’ai convaincu certaines amies…

    • Bonjour Garance,
      Quel magnifique témoignage !
      Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur avec votre petit bout.
      A très bientôt,
      Amélie

  8. Bonjour,

    Aller je me lance à mon tour ! A l’origine de ce que je vais raconter se trouve un couple d’amis pro maternage. Cela aide à se convaincre et c’est plus rassurant pour pratiquer ensuite.
    Je voulais depuis toujours allaiter mon enfant. C’était un excellent argument pour opter pour le co dodo mais pas dans le lit. J’ai donc recherché un lit spécial co dodo (y a pas mal de choix). Le problème c’était qu’il n’y en avait pas en vrai bois d’arbre, juste du lamelé collé ou similaire. J’ai appris que je ne pourrais pas allaiter à cause de mon traitement pour l’épilepsie. Du coup nous avons décidé de faire avec le lit que j’avais enfant. Il fallait le repeindre, têtue comme je suis j’ai tout fait pour pouvoir le peindre avec une peinture naturelle maison. Manque de chance un des produits est introuvable. Puis la petite est arrivée avec 20 jours d’avance !
    Au final nous avons installé provisoirement un lit parapluie dans notre chambre.
    À la maternité j’ai très vite eu besoin d’avoir ma fille en contact direct avec moi. J’avais très peur de cette fameuse mort subite du nourrisson et chaque petit bruit nouveau qu’elle émettait m’inquiétait, sans parler d’écouter sa respiration alors que je dormais. J’ai très vite trouvé ça trop fatiguant et la petite a atterri dans mon lit. Une fois à la maison la difficulté a été exactement la même ! Elle a donc fini dans notre lit, un traversin nous séparant du papa peu sûr de lui dans son sommeil. Les coliques sont arrivées, et papa gérait (et gère encore !) trop bien pour les passer. Il fait du ventre à ventre en tapotant les fesses + la susu et en un rien de temps c’est la guerre dans la couche ! Bien sûr il finissait par s’endormir avec. Nous avons donc enlevé le traversin qui nous séparait.
    Aujourd’hui (ma fille a 7 semaines) je poursuis le co dodo pour des raison de facilité : remettre la susu sans trop se réveiller, et surtout entendre quand c’est bientôt l’heure du bibi sans en arriver aux pleurs qui réveillent toutes la baraque, voisin probablement compris ! De temps en temps elle va dans son lit (toujours le parapluie, on est coutumiers du provisoire longue durée !) en fin de nuit.
    Il y a quelques jours elle a réussi à dormir 6h d’affilé grâce au ventre à ventre avec papa. Elle ne l’a pas refait en étan t pas dans cette « position ». Du coup cela fait quelques nuits que je dors sur le canapé, d’abord chacune de son côté (il y avait toujours le bibi de 5h) maintenant je la prends en ventre à ventre. Ça fait 3 nuits d’affilé qu’elle dort jusqu’à 6-7h du matin !!! Je vais donc poursuivre 1 ou 2 nuits ainsi puis nous retournerons dans notre lit et elle devrait peu à peu intégrer son propre lit (à 50 cm de moi).
    Comme beaucoup de gens nous n’assumons pas notre façon de faire. Je pense que nous dirons haut et fort ce que nous avons fait lorsque les gens s’étonneront de son autonomie et sa confiance en elle. Bien qu’on pourra aussi nous répondre que ça ne veut rien dire car elle peut très bien être née avec ce tempérament…

    En tout cas co dodo j’adore ! Me sens plus reposée que si on fait chacune dans son lit, j’ai l’impression que la petite est plus zen en journée après une nuit co dodo et accepte mieux d’être laissée un peu seule et profite donc pleinement de son tapis d’éveil version montessori (y a donc aussi un plus question éveil et autonomie).

    Désolée pour mon roman. Promis j’ai fait court…

    PS : merci pour votre blog ! Il me conforte dans mon ressenti et me donne pas mal de clés et d’arguments pour appuyer mon intuition. Au passage j’ai mis sur la liste de naissance plusieurs livres que vous conseillez. Et c’est exactement ce dont j’avais besoin !! Un grand merci pour votre investissement dans le partage de votre expérience.

    • Bonjour Sandrine,
      Merci pour le partage de votre expérience. Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur en famille.
      A très vite,
      Amélie

  9. ma fille a bientôt 5 mois et dors avec nous; tout a commencer quand le premier soir de sa vie elle se réchauffait pas assez ; une infirmière la mise dans mon lit; aujour hui nous faisons nos siestes ensemble et c est un moment privilégié rien qu a nous; c est pas pour autant qu’elle me colle;;;pour moi c est normal le cododo mes parents dormaient avec ma sœur jusqu’a ses 2 ans;;;quand le temps viendra elle ira dans sa chambre .

  10. Bonjour

    je voulais justement temoigner mais pour savoir comment arrêter le cododo. Je vous explique: mon bébé est né avec 1 mois et demi d’avance. On m’a donc dit à la maternité de faire un max de peau à peau. C’est mon troisieme enfant et un garçon, après deux filles. Je n’ai jamais pratiqué le cododo avec mes filles, mais aynat une seule chambre pour 3, quand il pleurait, j’allais le prendre et il dormait avec nous. il dort maintenant entre nous et il a 11 mois. Je doute de beaucoup de choses…il peut se reveiller plusieurs fois par nuit et je ne sais pas pourquoi….mais surtout nous avons essayé de le remettre dans son lit et là il hurle et se met dans des états pas possibles, ce que je ne supporte pas….Le probleme c’est que nous n’avons plus de vie de couple….et que mon mari commence à en avoir marre….avant on devait aussi le bercer dans les bras pour l’endormir, maintenant je le pose et reste avec lui, mais c’est très dur. Au debut il a beaucoup pleuré maintenant il accepte que je le pose mais il faut que je reste à cote de lui, il me touche le visage pour s’endormir…je suis completement perdue…est-ce que je fais bien? est-ce qu’il arrivera un jour à dormir sereinement sans nous? par quoi faut-il passer pour qu’il accepte son lit et la separation?….merci à vous

    • Bonjour Jeanne,
      Le sommeil des bébés est complexe et déstabilisant pour les parents, qui, avant l’arrivé de l’enfant, n’avaient qu’à se mettre au lit pour trouver une intimité et pour dormir. C’est vrai qu’un bébé vient bien souvent chambouler ce rythme et ce cocon nuptial. Cependant, l’accompagnement de l’enfant dans son sommeil est primordial. La nuit, l’atmosphère peut rapidement être hostile, l’enfant peut ressentir une sensation d’isolement et de solitude et cherche alors le contact avec l’un de ses parents. En général sa maman qui représente sa figure d’attachement. Il parait normal d’aider un enfant à trouver le sommeil en le berçant, en le caressant ou en lui murmurant des chansons. Comprenez bien que votre enfant à besoin de temps pour trouver son sommeil de manière autonome. Il est certain qu’un jour il y parviendra seul et n’aura donc plus besoin de vous. Mais ce moment peut arriver dans plus ou moins de temps suivant les enfants. Chaque enfant à son rythme, c’est une question de temps. Ne vous découragez pas, tenez bon et surtout gardez confiance en votre méthode qui semble bienveillante en tout point. Instaurez un rituel précis, couchez le lorsqu’il a sommeil. Expliquez lui que vous êtes à ses côtés pour qu’il s’endorme et qu’ensuite vous retournerez dans votre chambre. Précisez lui bien que vous viendrez s’il vous appelle. Peut être pouvez vous opter pour un matelas au sol façon « Montessori » afin qu’il ne se sente pas prisonnier à l’intérieur de son lit. Quoi qu’il en soit, gardez confiance en vous, parlez en avec votre mari et voyez ensemble les points essentiels pour l’accompagnement de votre enfant.
      A très vite,
      Amélie

  11. Bonjour, Ma fille Roxane, d’un mois et demi dors avec moi la nuit puisque je l’allaite. C’est un vrai plaisir de l’avoir pres de moi la nuit. Lorsqu’elle dors profondément, parfois selon mon envie je la pose dans sa nacelle juste a côté de moi et tout se passe bien, elle se reveille apres 2/3 heures pour une nouvelle tetee, et elle se rendors au sein. Je commence a songer pour ses 2/3 mois a la coucher dans son lit afin de pouvoir la mettre en garde chez sa mamie ou ses tatas sans que je sois a ses côtés pour qu’elle s’endorme. Que me conseillez vous afin qu’elle s’habitue doucement a passer de mon lit au sien. (Je pense que la séparation la nuit sera difficile pour elle..mais aussi pour moi). Merci de vos conseils

    • Bonjour Charlotte,
      Je note votre question et je vais l’inclure dans le dossier sur le sommeil de l’enfant que je prépare actuellement.
      A très bientôt,
      Amélie

  12. Bonjour, j’ai 4 enfants et pour chacun d’eux nous avons pratiqué le cododo pourtant je n’ai jamais allaité. Je suis de nature anxieuse donc mon mari m’a proposé le cododo et donc plus d’oreiller, ni de couverture, ni de couette même pour nous, un drap et c’est tout et oui on dormait à plat mais bon on s’habitue, pour BB c’était une gigoteuse et un plan incliné pour éviter les régurgitations et une veilleuse pour surveiller BB sans le déranger. Avec le cododo BB dort mieux et maman aussi.

  13. Bonjour je suis maman de 2 adorable petite fille ma première bientôt 5 ans ma deuxième 13 mois j’ai toujours pratiqué le cododo pour les 2 film d’ailleurs la deuxième dort toujours avec moi dans mon lit c un vrai bonheur partager je m’en lasse pas ma plu grande dort souvent encore dans mon lit j’adore voir leurs sourire du matin mes amours mes filles

  14. Bonjour,
    mon 2ème enfant arrive en juillet et la grande (qui aura 32 mois) dort dans sa chambre (bien que pour le moment, elle ne s’endorme qu’avec nous à côté).
    Du coup, j’envisageais un « cododo à 4 »? mais cela peut il poser problème? A partir de quel âge les deux enfants peuvent ils être dans le même lit?
    merci encore

  15. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    J’ai 3 questions :
    – la première pratique : que conseillez vous pour ne pas risquer d’asphyxier l’enfant avec la couette ? doit on le mettre par dessus la couette ? doit on bannir la couette des parents (mais il fait froid !) ?
    – J’allaite mais étant fatiguée j’ai l’impression de dormir profondément et ne suis pas sure d’être vigilante dans mon sommeil, y a t il une sorte d’instinct aidé par les hormones qui assure la vigilance pour le cododo ?
    – Commenf faire pour que le bebe s’endorme ailleurs s’il est habitué au cododo avec ses parents par exemple si on le laisse un week end chez les grands parents ou en cas de sortie tardive chez des amis ?

    Merci par avance de votre réponse

  16. Bonjour,

    Quand nous sommes rentrés de la maternité avec ma fille, c’était inimaginable pour nous de l’installer pour dormir dans une chambre toute seule, alors qu’elle venait de passer 9 mois dans mon ventre, et 4 jours à quelques centimètres de moi encore. Donc les premières semaines elle a dormi avec nous. Maintenant, à 2 mois 1/2, elle dort majoritairement dans sa chambre (la plupart du temps ça ne lui pose pas de souci), mais on aime bien faire la sieste du matin dans le grand lit. C’est super pour les parents de pouvoir se réveiller et contempler bébé qui dort.
    Par contre, au niveau des risques, une chose à laquelle on ne pense pas forcément et qui nous est arrivée… Papa a tout simplement fait un cauchemar, et il a donné une baffe à quelqu’un en rêve… sauf que la baffe a atterri sur le bébé dans la réalité (j’étais parfaitement réveillée et en train de l’allaiter, mais en une fraction de seconde on n’a pas le temps de réagir). Heureusement il y a eu plus de peur que de mal, mais ça peut aussi mal se passer.
    Egalement, il n’aime pas trop qu’elle soit avec nous car justement il a peur de lui faire mal et il ne dort pas bien du tout.

  17. Bonjour à tous,

    J’ai su que je pratiquerai le co-dodo dés que j’ai su que j’étais enceinte.
    A la maternité elle dormait déjà sur moi ( j’appelle cela le « calin grenouille  » ventre contre ventre. j’avoue que les premiers jours je la gardais plus par « peur » de ne plus l’entendre respirer ma grande angoisse de jeune maman.
    De retour à la maison j’ai opté pour le lit co-dodo, celui que l’on colle au lit parental et qui donc le prolonge. Vers ces 9 mois, ce lit n’étais plus adapté j’ai donc opté pour le lit à barreaux mais toujours collé au mien. Elle avait donc la facilité de me voir , et moi de la prendre rapidement pour la tétée.
    Sauf que… elle à aujourd’hui 15 mois n’a passé en tout que 3 nuits dans ce fameux lit !
    Elle s’endors au sein et dés qu’elle perds mon contact elle se reveille. La nuit elle cherche mon sein et se rendors…

    Nous partageons donc notre lit à 3 !
    Et cela commence à devenir problématique, auriez vous des pistes pour nous permettre de la faire domrir « seule » dans son lit ?

    merci.

  18. Bonjour, je pratique le cododo depuis la naissance de ma fille, elle a maintenant 5 mois 1/2. Tout se passe très bien, je me demande simplement jusqu’à quel age peut-on pratiquer le cododo.
    Merci d’avance pour votre réponse.

  19. Bonjour Amelie,

    Je debute la lecture de votre blog,merci !!!
    Voila ,aujourd’hui j’ai essayer de faire dormir mon bébé de 4 mois seul dans un lit et j ai essayer la methode du laisser pleuré,je regrette, je n’ai en plus pas pu tenir ,je l ai reprises et allaiter mais trop tard elle pleurer toujours fort retetter puis s’arrêter et pleuré fort :/ je senter que sa ne voulais pas redescendre, puis c endormie dans mes bras, j ai pu la ettre dans le lit puis c réveillé un pe apres et c agité d un coup et a pleuré tres fort (en général elle ne fait jamais ca ,je c que c la colere/pleure de tout a l heure qui sont rester) là je conte faire le cododo avec son lit a bareau ajustable a mon matelas en plus je peut enlever la barre, je suis fatigué et quant arrive la fin de journée elle pleure gigotte quelques soit l endroits ou je la pause, j’allaite exclusivement! J’ai tellement de question mais je vais me contenter d’une seul, est ce que je peut mettre un tour de lit car elle se tape les mains sur les barreaux :/ je ve lui faire un petit concon à elle ,votre avis svp?
    Des conseille de lecture svp :/ ?
    Je regrette j ai peur quelle soit une enfant angoissé en plus elle fait comme des colere la journée elle fait des petit cris! Et aussi elle veut etre porter tout le temps ,mais je suis fatigué et mal au bras …je suis perdu avec tout ce qui est dis sur le net je veut me contenter d une seul methode!!
    Help! Et puis je c pas comment l’occuper tout au long de la journée,j aimerai tellement avoir une organisation ( toilette,jeux,sieste….) olala tellement de questions :/
    Merci infiniment des conseils…que vous m apporterait
    Ps : vaccination y a 2 jour sa c boen passer.
    Naissance par forceps….et je les
    vu que tard dans la nuit à sa naissance

  20. Article super complet (encore une fois ;) ) Merci ! De mon côté le cododo a rassuré mon petit…mais aussi moi même ! Nous l’avons pratiqué pendant quelques mois au tout début et tout le monde était très content car ca a finalement été plus reposant pour tout le monde. Avec un peu de méthode et de bon sens, notre petit a tout a fait compris qu’avec l’âge il devait apprendre à dormir dans sa belle chambre ! Bonne continuation. Alexandra

  21. Bonjour.je voudrai partager mon experience et poser des questions.je suis malgache et chez nous il est inconcevable de laisser dormir le bébé tout seul.de meme,le pediatre nous a conseillé de dormir dans la meme chambre que bébé avant 6 mois pour eviter la mort subite ou un eventuel accident.comme on est plus ou moins moderne, on a opté pour le berceau qu’on met dans la chambre des parents.sauf qu’au bout de quelques semaines apres le retour de la maternité, la fatigue ne me permet pas de me reveiller a chaque fois pour allaiter.de plus je suis plus rassuree quand bébé est a coté de moi la nuit,tout comme lui surement.
    Le probleme se pose actuellement quand bébé numero 1 agé de 5 ans refuse de quitter notre lit.on a completement refait sa chambre quand je suis tombée enceinte de bébé numero 2.pendant 6 mois il etait tres excité d’avoir sa chambre réaménagé.il dormait seul a condition qu’on le borde avant de se coucher.et des fois il se reveillait en pleine nuit et venait dans notre lit.je ne l’empechait pas.de meme, s’il est malade il dort a coté de moi.
    Maintenant que bébé numero 2 est arrivé et dort avec nous,on est hyper serrés a 4 dans le lit.je cherche une methode plus ou moins douce pour aider le grand a dormir seul.on a essayé de le convaincre sans succes de dormir dans le berceau du bébé a coté mais il refuse.je ne veux pas non plus qu’il croit qu’on le met a l’ecart a cause du bébé.je veux qu’il soit independant parce qu’on est trop serré autrement si j’avais un lit king size ca ne m’aurait pas genee.
    La deuxieme question concerne le papa pour bebe numero 2.en effet,il fume.jamais a l’interieur mais sur le balcon.je suis enervee car des fois je sens que son haleine ou ses doigts sentent le tabac mm s’il prend soin de se laver apres chaque cigarette.je souhaiterai des conseils pour limiter les risques liés au tabagisme passif,surtout qu’on est en cododo,mm si je place tjs le bébé de mon coté ( entre moi et le berceau accollé a notre lit).
    Merci de votre attention

  22. Hello !
    Merci pour toutes les infos utiles. Par contre, je suis venu en tant que futur père me renseigner sur le co dodo. L’article est totalement orienté uniquement relation mère enfant. C’est évidemment essentiel, mais le père peut et doit y trouver son compte. J’ai plusieurs amis qui le pratiquent et y trouvent aussi la construction d’un lien père bébé dans le sommeil, le contact rassurant, etc. Je trouve que l’article exclut totalement le père, depuis le sous titre (maman et bébé), le retour d’expérience (papa dort dans le canapé, et c’est très bien comme ca), jusqu’au risque (papa n’a pas d’hormones de grossesse et risque donc d’écraser l’enfant). C’est dommage, car c’est justement ce que craignent les pères. Il y a d’autres visions possibles. D’ailleurs, il faut aussi penser à arrêter le co dodo, notamment quand et si le couple en souffre trop.
    Amitiés masculines et néanmoins cododotesques
    Sam

  23. Pour repondre a Sam et parler de notre expérience, nous sommes un couple de 35 ans, nous avons eu notre 1er bébé en septembre dernier, elle a 3 mois et demi aujourd’hui…Depuis sa seconde nuit à la maternité, où je l’ai prise naturellement avec moi pour dormir, notre petit trésor dort avec nous, soit dans son lit « side car »collé au nôtre, soit à côté de moi, soit entre nous deux…Au départ j’avais peur avec toutes ces mises en garde, puis finalement la chose s’est fait naturellement, il faut dire aussi que la croquette refusait d’etre posée sur son matelas, pourtant à 50cm de moi ! Dans ces conditions et parce que j’avais trop besoin de dormir, on ne tergiverse pas longtemps ! Et en ce qui concerne le papa, il est quasi aussi vigilent que moi quand il sait que la petite est entre nous deux ! Je lui fais entièrement confiance, avant d’accoucher je me moquais des couples qui dormaient avec leur enfants j’avais les même préjugés que beaucoup, aujourdhui je ne me vois pas d’expédier de si tot dans une autre pièce ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.