emmaillotage
Faut-il emmailloter bébé ?

Est-il bon d’emmailloter bébé ?

5.0
01

Chère lectrice, cher lecteur,

Ces dernières années, de nombreux parents ont remis au goût du jour une pratique ancestrale (et encore pratiquée dans de nombreux pays du monde): l’emmaillotage. Les premières traces retrouvées sur le fait d’emmailloter bébé remontent à l’antiquité. Cette pratique est-elle cependant sans risque? Est-il justifié d’emmailloter bébé? C’est ce que nous allons éclaircir ci-dessous.

Nous n’avions pas emmailloté Arthur, mais pour Gaspard, nous nous sommes posés la question. Nous avons ainsi mené une recherche poussée afin d’en connaître les bienfaits mais aussi les risques (car oui il y en a). Nous partageons avec vous les résultats de notre travail et ainsi notre choix d’emmailloter Gaspard.

Emmailloter un bébé permet à l’enfant de s’endormir sereinement et de dormir dans un état de calme et d’apaisement. C’est une méthode à utiliser uniquement lorsque bébé dort. En dehors des temps de sommeil, il est important de laisser bébé libre de ces mouvements.

4 bonnes raisons d’emmailloter bébé

1. Emmailloter bébé pour diminuer les réveils liés au réflexe de Moro

Le réflexe de Moro est l’un des réflexes archaïques du nourrisson, il a donc toute son importance dans le développement du nourrisson. Ce réflexe se manifeste par un brusque mouvement des bras vers le haut de la tête et provoque un sursaut. Le problème c’est qu’il est bien souvent à l’origine des réveils en sursaut du bébé qui se sent alors tomber dans le vide.

Le fait d’emmailloter bébé va lui “bloquer” les bras le long du corps, il ne sera donc plus réveillé par ce brusque sursaut.

2. Emmailloter bébé pour le contenir

Emmailloter bébé lui permet de retrouver des sensations qu’il a connu dans l’utérus de sa maman :

– la chaleur
– l’enveloppement
– le fait d’être contenu

Ces sensations bien connues vont l’apaiser et le sécuriser, ce qui va lui permettre d’être beaucoup plus calme et serein.

3. Emmailloter bébé pour atténuer ses coliques

La légère pression qu’exerce le tissu sur le ventre de bébé et le fait d’être bien enveloppé vont permettre de diminuer les maux de ventres appelés “coliques”. Le bébé emmailloté a donc tendance à se tortiller beaucoup moins.

4. Revenir aux méthodes naturelles

Depuis la nuit des temps les peuples du monde entier ont cherché à emmailloter leur bébé pour les maintenir au chaud, les contenir, les apaiser, les endormir. Et cette méthode naturelle a fonctionné sur des centaines de générations pour la simple et bonne raison que bien contenu, bébé ne ressent plus la sensation troublante du “vide” autour de lui. Il retrouve ses repères rapidement et s’apaise.

emmaillotage

Les risques liés à l’emmaillotage

Nous vous proposons donc un petit tour de la question afin de lever le voile sur des croyances plus ou moins fondées et rappeler les règles fondamentales pour emmailloter son bébé en toute sécurité.

Nous tenons à préciser que nous n’avons pas trouvé d’études scientifique établissant réellement les risques invoqués ci-dessous.

1. La luxation de la hanche

Le fait de serrer une couverture autour du corps de l’enfant et de lui empêcher les jambes de bouger favoriserait les luxations des hanches, entraînant alors un risque de boitement lors de l’apprentissage de la marche.

Pour agir en toute sécurité il est conseillé de ne pas trop serrer les jambes de l’enfant, vous pouvez d’ailleurs, selon les modèles de couverture, opter pour laisser les jambes de bébé complètement libres (choix que nous avons fait). De plus, il est important d’emmailloter bébé uniquement pendant ces temps de sommeil, c’est à dire qu’il faut le laisser libre de tous ces mouvements lors de ces périodes d’éveil.

2. Une température corporelle trop élevée

Le fait d’emmailloter bébé lui donnerait chaud, et même trop chaud, ce qui serait alors dangereux.

Pour éviter le risque de chaleur trop importante, il est important de prendre en compte le fait que le bébé emmailloté est sous une couverture. Il est inutile de trop couvrir le bébé, il faut aussi prendre en compte la température de la pièce dans laquelle il se trouve.

Pour Gaspard qui est né début juillet par un temps très chaud, nous avons commencé à l’emmailloter avec un body uniquement.

3. La suffocation

Ce risque serait lié au fait que la couverture se desserre et viennent alors se poser sur le visage du bébé emmailloté et entraîne la suffocation.

Ce risque est extrêmement limité dans la mesure ou l’on utilise une couverture spéciale dédiée à l’emmaillotage du bébé.

Donc pour agir en toute sécurité, nous préconisons d’utiliser une couverture vendue exclusivement dans le but d’emmailloter bébé et d’y installer son enfant en suivant à la lettre les instructions fournies sur la notice d’utilisation de la couverture. Pour encore plus de sécurité, nous pouvons vous recommander une utilisation de ce type de couverture uniquement pour les siestes (choix que nous avons fait, car Gaspard dort avec nous la nuit).

De plus, dès que l’enfant peut se retourner tout seul, il faut arrêter d’utiliser la couverture d’emmaillotage (soit entre 4 et 6 mois selon les enfants).

emmaillotage
Gaspard emmailloté dans sa couverture

D’une manière générale, le but n’est pas de “saucissonner” son bébé dans sa couverture d’emmaillotage, mais plutôt de l’y installer afin qu’il s’y sente maintenu, contenu, enveloppé et bien au chaud.

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

10 10 commentaires

  1. Bonjour, quel couverture (marque) utilisez-vous? en êtes vous content? Merci

    • Bonjour,

      Nous utilisons la “couverture miracle” de chez Red Castle. Nous en sommes très content car elle n’est pas trop épaisse, facile de mise en place et laisse le choix de laisser les jambes à l’intérieur ou à l’extérieur de la couverture.

      A très bientôt,
      Amélie

      • Bonjour Amélie ! Merci pour tout ce que tu partages ! Une mine d’or pour les futures maman comme moi ! Pour la couverture miracle de chez red castel laquelle utilises-tu précisément car il y en a plein de différentes, je ne voudrai pas me tromper ! Merci d’avance !!!

  2. Bonjour,

    Notre petit Louis à aujourd’hui 3 mois et il fait ses nuits depuis 2 mois.
    Dès son arrivée à la maison, nous avons connu la joie des coliques, des tortillements de douleurs, de pleurs incessants, nuit comme jour. Un peu avant ses 1 mois, Louis a pleuré 72h d’affiler, il était devenu tout pale, il était extrêmement fatigué. Alors nous nous sommes rendu aux urgences et on nous a gentillement répondu : votre petit va encore pleuré comme ca pendant 2 mois. On s’est regardé et dans nos regards se lisait : ca va pas etre possible, pour Louis comme pour nous.Convaincu qu’il existe une solution à tout, nous avons épluchés internet et nous avons découvert l’emmaillotement. Oh miracle! Un lange et un pliage plus tard, notre petit monsieur s’est endormit dans les 5 minutes. Calme, serein, reposé. Il était tellement silencieux que nous en dormions plus. Ce calme soudain me faisait veiller la nuit pour m’assurer que tout allait bien…et tout allait bien. A partir de ce moment, Louis a fait ses nuits.
    On en retient que des avantages. Louis a appris à faire ses nuits, il a pu supporter ses coliques, il était de bonne humeur au réveil, on a pu se reposer et la bonne ambiance règne à la maison. Aujourd’hui Louis n’est plus emmailloté et il dort toujours aussi bien.
    Nous recommandons cette technique mais il faut l’utiliser avec précaution. Louis a connu la canicule donc on l’emmaillotait mais il ne portait que sa couche, sur la fin il se débattait pour retirer ses bras alors on lui laissait un bras en dehors, et cette technique ne s’applique que la nuit. Nous avions acheté une couverture spéciale, comme vous Amélie, seulement, il en a jamais voulu, le lange lui convenait.

    Note à part, nous sommes pour la méthode Montessori, qui m’a conduit il y a quelques jours vers vous et vos petits garçons. Votre bienveillance fait plaisir à lire, vos conseils sont sains et quand je tombe sur un “os” avec bébé Louis, je me dirige vers votre site pour connaitre votre avis. Merci à vous.

    Cordialement
    Anaïs

  3. Merci beaucoup pour cette étude complète ! Je pense que l’on tentera pour notre prochain enfant… Ça me rappelle souvent les images du film ‘bébés’ en Mongolie, où l’on voit le petit tout seul emmailloté sur une banquette…et qui à l’air très serein !

  4. Bonsoir ^^
    Nous avons naturellement fait cette technique pour mon fils, je ne sais pas si c’est lié mais il a fait ses nuits de suite… A vrai dire je crois que la sage femme l’avait placé comme ça en revenant dans sa chambre et ça a du lui plaire, le rassuré, et nous avons tout simplement continué, nous avions testé une fois sans et c’etait les pleures, une fois emmailloté il s’est endormis.. il a décidé de lui même quand il en a eu marre d’être emmailloté, et nous le mettons à présent dans sa gigoteuse.

  5. Merci pour ce magnifique article, moi qui a connu l’emmaillotage petite j’aimerai tenter l’expérience avec mon bébé

  6. Bonjour. Comment avez-vous vous réalisé le sevrage de l’emmaillotage ? Mon bébé a 3 mois et je commence à y penser.

  7. Bonjour. Est ce qu’il est nécessaire de mettre une gigoteuse en plus de la couverture d’emmaillotage ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.