Chère lectrice, cher lecteur,

Ces dernières années, de nombreux parents ont remis au goût du jour une pratique ancestrale (et encore pratiquée dans de nombreux pays du monde): l’emmaillotage. Les premières traces retrouvées sur le fait d’emmailloter bébé remontent à l’antiquité. Cette pratique est-elle cependant sans risque? Est-il justifié d’emmailloter bébé? C’est ce que nous allons éclaircir ci-dessous.

Nous n’avions pas emmailloté Arthur, mais pour Gaspard, nous nous sommes posés la question. Nous avons ainsi mené une recherche poussée afin d’en connaître les bienfaits mais aussi les risques (car oui il y en a). Nous partageons avec vous les résultats de notre travail et ainsi notre choix d’emmailloter Gaspard.

Emmailloter un bébé permet à l’enfant de s’endormir sereinement et de dormir dans un état de calme et d’apaisement. C’est une méthode à utiliser uniquement lorsque bébé dort. En dehors des temps de sommeil, il est important de laisser bébé libre de ces mouvements.

4 bonnes raisons d’emmailloter bébé

1. Emmailloter bébé pour diminuer les réveils liés au réflexe de Moro

Le réflexe de Moro est l’un des réflexes archaïques du nourrisson, il a donc toute son importance dans le développement du nourrisson. Ce réflexe se manifeste par un brusque mouvement des bras vers le haut de la tête et provoque un sursaut. Le problème c’est qu’il est bien souvent à l’origine des réveils en sursaut du bébé qui se sent alors tomber dans le vide.

Le fait d’emmailloter bébé va lui “bloquer” les bras le long du corps, il ne sera donc plus réveillé par ce brusque sursaut.

2. Emmailloter bébé pour le contenir

Emmailloter bébé lui permet de retrouver des sensations qu’il a connu dans l’utérus de sa maman :

– la chaleur
– l’enveloppement
– le fait d’être contenu

Ces sensations bien connues vont l’apaiser et le sécuriser, ce qui va lui permettre d’être beaucoup plus calme et serein.

3. Emmailloter bébé pour atténuer ses coliques

La légère pression qu’exerce le tissu sur le ventre de bébé et le fait d’être bien enveloppé vont permettre de diminuer les maux de ventres appelés “coliques”. Le bébé emmailloté a donc tendance à se tortiller beaucoup moins.

4. Revenir aux méthodes naturelles

Depuis la nuit des temps les peuples du monde entier ont cherché à emmailloter leur bébé pour les maintenir au chaud, les contenir, les apaiser, les endormir. Et cette méthode naturelle a fonctionné sur des centaines de générations pour la simple et bonne raison que bien contenu, bébé ne ressent plus la sensation troublante du “vide” autour de lui. Il retrouve ses repères rapidement et s’apaise.

emmaillotage

Les risques liés à l’emmaillotage

Nous vous proposons donc un petit tour de la question afin de lever le voile sur des croyances plus ou moins fondées et rappeler les règles fondamentales pour emmailloter son bébé en toute sécurité.

Nous tenons à préciser que nous n’avons pas trouvé d’études scientifique établissant réellement les risques invoqués ci-dessous.

1. La luxation de la hanche

Le fait de serrer une couverture autour du corps de l’enfant et de lui empêcher les jambes de bouger favoriserait les luxations des hanches, entraînant alors un risque de boitement lors de l’apprentissage de la marche.

Pour agir en toute sécurité il est conseillé de ne pas trop serrer les jambes de l’enfant, vous pouvez d’ailleurs, selon les modèles de couverture, opter pour laisser les jambes de bébé complètement libres (choix que nous avons fait). De plus, il est important d’emmailloter bébé uniquement pendant ces temps de sommeil, c’est à dire qu’il faut le laisser libre de tous ces mouvements lors de ces périodes d’éveil.

2. Une température corporelle trop élevée

Le fait d’emmailloter bébé lui donnerait chaud, et même trop chaud, ce qui serait alors dangereux.

Pour éviter le risque de chaleur trop importante, il est important de prendre en compte le fait que le bébé emmailloté est sous une couverture. Il est inutile de trop couvrir le bébé, il faut aussi prendre en compte la température de la pièce dans laquelle il se trouve.

Pour Gaspard qui est né début juillet par un temps très chaud, nous avons commencé à l’emmailloter avec un body uniquement.

3. La suffocation

Ce risque serait lié au fait que la couverture se desserre et viennent alors se poser sur le visage du bébé emmailloté et entraîne la suffocation.

Ce risque est extrêmement limité dans la mesure ou l’on utilise une couverture spéciale dédiée à l’emmaillotage du bébé.

Donc pour agir en toute sécurité, nous préconisons d’utiliser une couverture vendue exclusivement dans le but d’emmailloter bébé et d’y installer son enfant en suivant à la lettre les instructions fournies sur la notice d’utilisation de la couverture. Pour encore plus de sécurité, nous pouvons vous recommander une utilisation de ce type de couverture uniquement pour les siestes (choix que nous avons fait, car Gaspard dort avec nous la nuit).

De plus, dès que l’enfant peut se retourner tout seul, il faut arrêter d’utiliser la couverture d’emmaillotage (soit entre 4 et 6 mois selon les enfants).

emmaillotage

Gaspard emmailloté dans sa couverture

D’une manière générale, le but n’est pas de “saucissonner” son bébé dans sa couverture d’emmaillotage, mais plutôt de l’y installer afin qu’il s’y sente maintenu, contenu, enveloppé et bien au chaud.

Amelie Blot
À propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : “quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !”. Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui “était” en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d’éducation respectueuse et bienveillante. J’espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l’épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Articles similaires
Comment choisir son tire-lait ?

Tu es jeune maman ou tu le seras bientôt? Tu as choisi d’allaiter ton bébé et te demandes comment choisir Lire plus

Allaitement Maternel : Une Durée Maximum ?

Il est maintenant largement admis que l'allaitement maternel exclusif est conseillé dès la naissance. Nous savons aussi qu'allaiter exclusivement jusqu'à Lire plus

Sommeil de l’enfant : Comment l’aider à s’endormir sans pleurs?

Le sommeil de l'enfant est important pour la croissance et pour le bon développement du cerveau et des capacités d’apprentissages. Lire plus

L’allaitement est-il un frein à la parole?

Chères lectrices, chers lecteurs, Aujourd'hui et pour la première fois, nous ouvrons notre blog à d'autres auteurs. Nous avons proposé Lire plus

Couches lavables : mes motivations, mon choix, mes conseils !

Depuis le temps que nous cheminons à travers une parentalité positive et bienveillante, nous observons des changements découler de nos Lire plus

Cododo ou notre dortoir familial

Cododo, Cosleeping, sommeil partagé, .... Il existe de nombreuses façons de nommer le fait de dormir "ensemble". Ensemble avec ses Lire plus