Cet article n’est pas un article sponsorisé par la marque JPMBB. Nous partageons simplement notre retour d’expérience :-)

J’ai envie de commencer cet article par une citation que j’ai lu dans le livre “Le guide de mon bébé au naturel” écrit par le Dr Dominique Leyronnas et Catherine Piraud-Rouet. Cet ouvrage est une vrai ressource dans notre quotidien avec Arthur.

Bébé porté, bébé heureux !

Porter son bébé est naturel et excellent pour le développement de l’enfant. Une étude datant de 1996 et parue dans la revue Pediatrics (Journal officiel de l’académie américaine de pédiatrie) à montré que le portage réduisait les pleurs de 43% le jour et 51% la nuit.

Quelques mois avant la naissance d’Arthur et après mettre renseigné sur le sujet, j’ai eu le déclic: “je porte mon bébé”. J’ai donc acheté une écharpe de portage physiologique car j’avais très envie de m’entrainer à la mettre afin d’être au top pour la naissance. J’étais complètement séduite par le principe de ce corps à corps avec mon bébé, de ce lien qui allait se créer par le biais de ce doux rapprochement. J’ai souvent entendu dire que c’était compliqué à mettre, je peux vous dire qu’au contraire c’est très rapide et qu’une fois le coup de main adopté cela devient très simple d’utilisation.Vous trouverez d’ailleurs en bas de cet article une vidéo qui vous permettra de constater qu’il me faut environ 2 minutes pour installer l’écharpe puis installer Arthur.

Je vais donc développer les bienfaits du portage, notamment du portage physiologique, et ensuite je vous indiquerai une liste non exhaustive de porte bébé physiologique à adapter suivant l’âge de l’enfant et votre mode de vie.

C’est quoi le portage physiologique ?

Le portage physiologique c’est le fait de porter un bébé tout en respectant sa physionomie, c’est à dire la forme de son corps : l’arrondi de son dos, l’écartement de ses jambes et son maintien général.

La bonne position de portage physiologique c’est:

– Le dos rond –> A la naissance, la colonne vertébrale d’un bébé est arrondie, c’est pourquoi il faut veiller à ce qu’il garde cette position “boule” lorsqu’on le porte. Au fil des mois il se “déroulera”, vous pourrez alors adapter votre façon de le porter.

– L’écartement des jambes –> Les genoux et/ou les pieds du bébé (selon son âge et sa taille) doivent se trouver au-dessus du niveau des fesses.

– Le maintien –> Lorsqu’il est porté de manière physiologique, bébé s’adapte aux déplacements et aux mouvements du porteur. C’est donc tout naturellement que ce type de maintien permet au bébé de développer ses muscles.

Les bienfaits du portage physiologique

Être porté est l’un des besoins primaires du bébé. Je tiens à rappeler que l’être humain est le seul mammifère à ne pas être autonome dans ses déplacements à la naissance.

Les bienfaits du portage physiologique pour le bébé

Bébé est en confiance : Un bébé a un énorme besoin de contact physique, notamment avec ses parents. Lorsqu’il est porté, bébé ressent la chaleur, il entend le rythme cardiaque (lorsqu’il est porté sur le ventre), il perçoit les vibrations de la voix, il capte l’attention, il est en contact direct avec celui qui le porte, et c’est ce contact quotidien qui va l’aider à s’épanouir harmonieusement et en pleine confiance.

Bébé est sécurisé : Pendant les 9 mois de gestation il a été bercé par les déplacements et les mouvements de sa maman. Le fait de le porter le sécurise car il retrouve cette sensation de ballotement qu’il connaît si bien.

Bébé s’éveille : A hauteur d’adulte, bébé prend contact avec le monde qui l’entoure. Il écoute, regarde, observe et apprend déjà une multitude de chose.

Bébé se sent bien: la position verticale, au contraire des transats par exemple, permet de diminuer les remontées acides dues aux reflux.

J’ai porté Arthur dès sa naissance et je continue toujours à le faire pour les longs déplacements en extérieur. Plus les besoins primaires du bébé sont comblés, plus il acquiert de l’assurance, de l’autonomie, de la confiance en soi et en ces parents.

Les bienfaits du portage physiologique pour le parent

La liberté de mouvement : le portage physiologique permet d’avoir les deux mains libres. Arthur à passé un nombre d’heure incalculable en écharpe alors que je faisais à manger ou que je mangeais, lorsque nous étions à des fêtes, pendant que je faisais les courses ou bien encore lorsque je me promenais.

Le contact avec son bébé : un grand nombre de maman aime sentir leur tout petit proche d’elle. Le portage physiologique permet un corps à corps harmonieux avec son bébé, il n’y a aucune barrière de tissus entre lui et vous. C’est que du bonheur, et puis lorsque vous le portez sur le ventre, vous pouvez à tout moment lui caresser tendrement le dos.

L’encombrement minimum : au niveau du poids on parle de quelques centaines de grammes et au niveau de la place, ça rentre dans n’importe quel sac de voyage.

Je tiens également à préciser que ce type de portage ne fait ni mal au dos, ni aux épaules.

Notre choix pour porter Arthur

On trouve dans le commerce et sur Internet une multitude de porte bébé et d’écharpe de portage physiologique. Il faut que vous trouviez celui ou celle qui vous convient le mieux suivant l’âge de votre enfant et votre style de vie.

En ce qui nous concerne, nous utilisons l’écharpe de portage physiologique de la marque JPMBB (jeportemonbebe.com).

Nous avons choisi ces portes bébé par rapport à notre style de vie et par rapport au stade de développement d’Arthur.

L’écharpe de portage physiologique : Elle s’est révélée adaptée au nourrisson qu’était Arthur. De plus, son côté évolutif et multi position s’est avéré très pratique car j’ai pu l’utiliser dans d’autres positions, comme le portage sur le côté et en position d’allaitement. Par contre, je ne trouve pas pratique de mettre Arthur dans le dos toute seule. C’est donc tout naturellement que nous avons cherché un autre porte bébé physiologique.

Quand à notre poussette, autant vous dire qu’elle n’a pas beaucoup servi !

Et vous, êtes vous conquis(e) par le portage physiologique ? Qu’utilisez-vous au quotidien pour transporter vos enfants ?

N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences de portage.

Amelie Blot
À propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : “quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !”. Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui “était” en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d’éducation respectueuse et bienveillante. J’espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l’épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.