Période du pourquoi
Période du pourquoi

5 clés pour bien gérer la période du Pourquoi.

C’est souvent entre 2 et 4 ans que l’enfant commence à poser beaucoup de questions. C’est tout à fait normal puisqu’il entre dans la Période du pourquoi.

D’une part, il commence à bien s’exprimer verbalement et va donc chercher à utiliser ce moyen de communication au maximum, et d’autre part, il est en pleine phase de découverte et à besoin qu’on lui apporte des réponses aux questions qu’il se pose. C’est aussi le moment où commence à se développer son cerveau gauche.

Vous vous demandez alors comment répondre à toutes ces questions ?

Parfois, votre enfant pose la question plusieurs fois mais de différentes manières ?

Certaines questions portent sur des sujets délicats à traiter ?

Vous êtes parfois tellement fatigué que ces questions ont tendance à vous énerver ?

Alors si vous aussi vous avez droit aux :

– Pourquoi la fleur est blanche ?
– Pourquoi il pleut ?
– Pourquoi il y a des camions sur la route ?
– Pourquoi il y a des pépins dans la pomme ?
– etc…

Nous vous proposons plusieurs pistes afin de répondre sereinement et efficacement à votre enfant.

questions-enfant

Comment gérer la période du Pourquoi de l’enfant ?

L’enfant pose des questions car il se questionne sur son environnement, sur ce qu’il voit, sur ce qu’il entend, sur ce qu’il sent… etc.

N’oublions pas que l’esprit de l’enfant est une éponge très absorbante qui va se nourrir de ses parents, de leur exemple, de ce qu’ils ont à lui donner et de tout son environnement d’une manière générale.

Les 5 règles d’une bonne réponse à l’enfant :

1. Dire la vérité

Il est très important de toujours dire la vérité à l’enfant. D’une part, il peut être amené à reposer la même question un peu plus tard et sera d’autant plus attentif à la réponse apportée. D’autre part, c’est une relation de confiance qui s’établit entre l’enfant et l’adulte. L’enfant doit avoir conscience de la fiabilité des réponses de ses parents pour continuer à se construire sereinement.

2. Adapter ses réponses

Suivant l’âge de l’enfant et la complexité de sa question, il est bien souvent judicieux d’adapter les mots et la manière d’expliquer afin que l’enfant en saisisse pleinement le sens et puisse bien comprendre la réponse.

3. Avouer son ignorance

Certaines questions peuvent laisser perplexe, soit parce que la réponse à la question n’est pas facilement exprimable : par exemple “Pourquoi il vit dans cette maison le voisin ?”, soit parce que la réponse nous échappe. Dans le deuxième cas, il est important de dire à l’enfant que nous ne connaissons pas la réponse, mais qu’il sera possible de chercher la réponse ensemble dans un livre par exemple.

4. Répondre par une question “boomerang”

Parfois, l’enfant peut poser plusieurs fois la même question. Il le fait bien souvent pour se faire confirmer la réponse qu’il a déjà en tête. Il est alors possible de lui demander “A ton avis ?” et de voir ce qu’il va répondre. Le but étant ensuite de le féliciter si sa réponse est claire et correcte ou de lui apporter plus de précisions si sa réponse parait ambiguë. Ce genre de “question boomerang” est aussi un excellent moyen de savoir si l’enfant a bien saisi les explications apportées précédemment.

5. Toujours garder son calme

A certains moments de la journée, comme au réveil ou au coucher, ou suivant la concentration du parent dans la tâche qu’il est en train d’entreprendre, les “pourquoi” des enfants peuvent sembler agaçant. Malgré tout, il est important de garder son calme et de prendre le temps de répondre posément à l’enfant. Découvrir le fonctionnement des choses est vital pour lui, l’arrêter dans cet élan pourrait être un frein à sa soif de découverte.

questions-reponses-parent-enfant

Que ce cache t-il derrière certains “Pourquoi” ?

Dans la plupart des cas, l’enfant pose des questions afin d’avoir les éléments de réponse qui vont lui permettre de comprendre les différents fonctionnements des choses qu’il découvre. Des réponses claires et précises lui suffisent alors pour passer à autre chose.

Cependant, lorsque l’enfant parait insistant, qu’il pose plusieurs fois la question de différentes manières, que les réponses ne semblent pas lui convenir, et même qu’il se montre énervé par les réponses entendues, c’est sûrement qu’il se cache quelque chose d’autres derrière ces questions :

Il cherche à attirer l’attention de ses parents

Il existe 2 manières de répondre à son besoin :

Arrêter l’activité pour passer un moment de qualité avec lui : réaliser une activité, lire un livre, l’écouter en s’asseyant à côté de lui… etc

L’inclure dans l’activité. Il est parfois impossible d’arrêter l’activité commencée, suivant la nature de l’activité, il est alors tout à fait possible d’inclure l’enfant dans l’activité et de lui expliquer en quoi elle consiste. De cette manière l’enfant est impliqué et profite d’un moment de qualité avec l’un de ses parents.

Bien souvent, après avoir passé un moment de qualité avec l’enfant, ce dernier est rassasié de la présence de son parent et se dirige d’autant plus facilement vers une activité de son choix qu’il réalisera seul et en toute autonomie.

Si vous vous rendez compte que votre enfant demande pourquoi en permanence et à longueur de journée, c’est peut-être qu’un petit malaise a pu s’installer à la maison ou à l’extérieur. Essayez d’en trouver la cause et faîtes preuve d’une grande empathie envers lui en adoptant tous les outils d’écoute et de parentalité positive que vous commencez à bien connaître sur le blog :-)

Les Pourquoi qui dérangent ?

Certains Pourquoi sont très déstabilisant. Notamment lorsque cela porte sur les différences que l’enfant constate entre les Hommes (la couleur de peau, le poids, la taille, l’apparence physique …)

Il est alors important de lui expliquer les différences qu’il existe entre les êtres humains, et qu’il n’est pas toujours approprié de le faire remarquer.

D’autres Pourquoi peuvent paraître compliqué, comme les “Pourquoi il est mort ?”. Car il est important de prendre en compte la sensibilité de l’enfant et de ne pas lui faire peur avec des mots ou des explications qui pourraient le choquer.

Dans ces moments là, il est possible de s’aider d’un livre pour répondre aux questions de l’enfant et illustrer ses propos.

Nous aimons beaucoup la collection de Catherine Dolto qui permet d’aborder certains “sujets tabous” avec l’enfant et qui représente un vrai support aux explications que l’on peut apporter.

Catherine Dolto et la mort
Catherine Dolto – Si on parlait de la mort
Catherine Dolto et la séparation des parents
Catherine Dolto – Les parents se séparent


Si vous avez aimé le contenu de cette page et que vous souhaitez allez plus loin, j'ai posté plus de 250 vidéos sur YouTube sur la parentalité positive et bienveillante, le maternage proximal, le cododo, l'allaitement, la communication non-violente, l'éducation positive, l'écoute active, la pédagogie Montessori, l'accouchement naturel ou encore l'alimentation saine de l'enfant et de la famille.

J'ai certainement déjà répondu aux questions que vous vous posez dans une vidéo: Cliquez ici pour voir toutes les vidéos.


Si jamais, vous ne trouvez pas votre réponse dans l'une de mes vidéos, vous pouvez me prévenir dans les commentaires ici.
Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.