Chère lectrice, cher lecteur,
La parentalité positive, le maternage proximal, l’écoute active ou encore l’empathie envers les enfants sont des pratiques qui se démocratisent, à l’image de la pédagogie Montessori et autres pédagogies alternatives reprisent un peu partout. Tout cela est très positif car cela indique que ces approches entrent doucement mais sûrement dans les foyers français pour le plus grand bonheur de tous les petits enfants.

Malgré tout, avoir une approche positive et empathique peut quelquefois s’avérer difficile tant nos réactions sont corrélées à ce que nous avons reçu dans notre enfance.

Certains adultes violents, très anxieux, très colériques sont comme les enfants, submergés par la peur, la colère, et par les instincts agressifs et défensifs générés par leur cerveau émotionnel et archaïque. […] Ces adultes se retrouvent comme les jeunes enfants, fréquemment envahis par de puissantes émotions, des impulsions, sans pouvoir les contrôler et se calmer. Les causes de ce mauvais développement du cortex préfrontral sont multiples mais l’une d’elles est la violence que certaines personnes ont subie dans leur enfance. (Catherine Gueguen, “Pour une enfance heureuse”)

L’enjeu de la bienveillance sur le cerveau de l’enfant est à présent démontré. Catherine Gueguen, pédiatre et auteur du livre “Pour une enfance heureuse” nous le démontre largement dans son ouvrage à l’aide d’études scientifiques, de faits réels et de sa propre expérience en tant que pédiatre.

Nous vous invitons d’ailleurs à lire cet ouvrage qui explique très bien comment la construction d’une relation empathique, aimante et positive avec son enfant va lui permettre de développer sereinement ses capacités intellectuelles et affectives.

paour-une-enfance-heureuse-catherine-gueguen

Le fonctionnement du cortex orbitofrontal

cortex orbitofrontal

Le cortex orbitofrontal est la zone directement reliée à la régulation des émotions, aux capacités d’affection et d’empathie. Cette zone est également prépondérante pour la bonne construction des relations humaines et de la vie sociale en général car c’est cette partie du cerveau qui, entre autre, développe notre sens moral et nos capacités à entreprendre des actions.

Allan Schore, scientifique américain spécialisé dans la psychiatrie et l’un des pères fondateurs des neurosciences affectives et sociales, démontre que les expériences vécues par l’enfant pendant sa plus tendre enfance vont aider le cortex orbitofrontal à se développer harmonieusement.

Si les parents […] offrent l’écoute et la sécurité nécessaire, le cortex orbitofrontal s’épanouit. S’ils sont indifférents ou abusifs, la croissance du cortex orbitofrontal s’enraye, entraînant une moindre capacité de régulation de la durée, de l’intensité ou de la fréquence des émotions. De bonnes relations humaines dépendent en partie de ce circuit neuronal. (Allan Schore)

Entre 5 et 7 ans, grâce à une poussée de croissance neuronale, le cortex orbitofrontal va pouvoir commencer à jouer son rôle de régulateur des émotions. Avant cet âge, l’enfant ne peut donc pas maîtriser ces émotions car son cortex orbitofrontal n’en a tout simplement pas les capacités. C’est pourquoi l’enfant peut soudainement se montrer impulsif, se mettre à crier ou à pleurer pour des raisons parfois dérisoires aux yeux de l’adulte spectateur.

Réprimander l’enfant, se fâcher, le punir, voir le frapper lorsque ce dernier se montre “capricieux” ne vont faire que reculer la maturation du cortex orbitofrontal et donc la capacité à l’enfant de réguler lui même ces émotions.

Agir pour le bon développement du cortex orbitofrontal

Comme nous l’avons vu précédemment, la bonne maturation du cortex orbitofrontal est étroitement corrélée à l’entourage proche de l’enfant et plus particulièrement aux parents de part leur présence quotidienne. Pour que le cortex orbitofrontal de l’enfant se développe sur de bonnes bases et puisse se renforce, la sécurité affective et l’écoute doivent être quotidiennement apportées à l’enfant.

Lorsque l’enfant entre dans une colère, une crise de larme, de cris ou s’exprime avec violence c’est que son cerveau n’a pas les clés pour gérer une émotion précédemment vécue. Quoique les parents fassent, l’enfant de moins de 7 ans sera toujours susceptible de rentrer dans des crises et plus particulièrement avant ses 5 ans. Aider l’enfant à traverser ce conflit émotionnel avec calme, empathie et dans l’écoute va permettre aux circuits du cortex orbito-frontal d’enregistrer la scène. Au fil du temps, les circuits du cortex orbitofrontal deviendront plus efficaces et aideront l’enfant à gérer ces conflits émotionnels dans le calme et la sérénité.

Encourager l’enfant dans ses entreprises personnelles, lui expliquer le fonctionnement des choses et des règles, faire preuve d’empathie et lui assurer une écoute de qualité sont autant de facteurs qui vont permettre au cortex orbitofrontal de se développer harmonieusement et assurer à l’enfant une vie sociale riche, des prises de décisions réfléchies et une gestion de ses émotions optimum.

Prenez bien soin de vous et de vos enfants :-)

A très bientôt,

Amélie

Amelie Blot
À propos de Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : “quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !”. Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui “était” en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d’éducation respectueuse et bienveillante. J’espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l’épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

Articles similaires
Je ne passerai plus après mon bébé

Lorsque je suis devenue maman, la chose qui a été la plus dure pour moi, au delà de mes difficultés à Lire plus

Qu’est-ce que l’Éducation Positive en 7 Points Clés ?

On entend beaucoup parler ces derniers temps d'éducation positive et bienveillante. Ces grands concepts se font de plus en plus Lire plus

Communication Non Violente (CNV) : Les Bases

Combien de fois, suite à un comportement que l'on juge indésirable de la part de son enfant ou d'un autre Lire plus

Mes 5 meilleurs livres pour adultes

Aujourd'hui, j'aimerais te présenter les livres pour adultes que j'ai lus et que j'ai aimés cette année. Lorsque nous offrons Lire plus

Comment Être une Bonne Maman ?

C'est quoi être une bonne maman ? Et selon qui, quelles normes ou quelles valeurs ? Est-ce que l'éducation que Lire plus

10 Conseils Pour Voyager Avec Des Enfants

Tu envisages de partir en voyage avec tes enfants. On aimerait tous vivre un trajet et un séjour sereins malgré Lire plus