Être maman
Être maman

Être maman : 5 pistes pour améliorer le quotidien

Être maman, voilà que nous sommes devenues maman à la naissance ou à l’arrivée de notre premier enfant. Chaque jour qui passe fait que nous essayons de lui donner le meilleur pour son bonheur, pour le notre, pour celui de notre famille…

Nous re-deviendrons mère à la naissance de chacun de nos enfants et cet éternel recommencement laissera dans le cœur de chacun d’eux des souvenirs indélébiles gravés très profondément.

Alors qu’est-ce que ça veut dire “être une bonne maman” ?

Existe-t-il des femmes parfaites ?

Comment faire pour donner le meilleur de soi-même en toutes circonstances ?

Je vais vous donner 5 pistes de réflexions qui font réfléchir à des choses très simple du quotidien. Ce sont ces choses là, immatérielles, qui ont le plus de sens et de valeurs aux yeux de nos enfants.

calin bébé et maman

Être maman : les 5 pistes de réflexions

Être maman c’est passer du temps de qualité chaque jour avec son enfant

L’enfant a besoin de la présence de ses parents. Il aime l’interaction qui se produit lorsqu’il fait quelque chose avec l’un deux, voire les deux en même temps.

Offrir un vrai temps de qualité à son enfant va lui permettre de “se remplir” de votre présence. Il se construira d’autant plus facilement en confiance et en autonomie s’il sait que ses parents sont là pour lui. Cela le rassurera et lui donnera les pleins pouvoirs pour réaliser toutes sortes d’activités. Il n’est pas la peine d’y passer plusieurs heures si le timing ne le permet pas, il faut juste trouver un temps qui soit réellement bénéfique et agréable pour les deux. Cela peut passer par des activités ayant attrait aux jeux, à la pédagogie, à la cuisine, au bricolage, au jardinage… etc

Être maman c’est offrir ses sourires

Un visage souriant n’est-il pas une source de bonheur capable de rejaillir sur les autres ? L’enfant aime sentir ses parents heureux et souriants. Il ne s’agit pas là de faire bonne figure, mais d’offrir de réels sourires à ses enfants. Malgré les soucis et les tracas que nous sommes tous amenés à rencontrer à travers le quotidien, n’y a-t-il pas aussi des moments heureux capables de nous faire faire de magnifiques sourires, reflets de véritables moments de bonheur ?

Le bonheur engendre le bonheur, et voir la vie du côté positif peut aider à changer l’état d’esprit de toute une maisonnée. C’est un petit travail au quotidien qui en vaut vraiment la peine :-)

maman sourire bébé
Le bébé est attentif aux sourires de sa maman

Être maman c’est savoir reconnaître ses erreurs et s’excuser

Personne n’est infaillible, pas même une maman :-)

Tout le monde peut perdre son sang froid, s’énerver et même crier après son enfant. Le principal est de ne pas s’enfermer dans des sentiments de culpabilités et de remords, mais plutôt d’aller s’excuser auprès de son enfant, de lui expliquer que l’on n’est pas fière du comportement que l’on vient d’avoir mais que cela peut arriver lorsque l’on est fatigué ou lorsque l’on n’arrive plus à contrôler ses émotions.

L’enfant, par ce comportement, voit d’autant plus sa maman comme un être humain capable de faire des erreurs, tout comme lui. C’est un très bon exemple pour que l’enfant apprenne à reconnaître ses erreurs et se les faire pardonner.

Être maman c’est rester soi-même

Ne pas se perdre dans le tourbillon de la maternité. Prendre le temps de recadrer les choses afin de ne pas s’oublier et d’avoir toujours en tête ses convictions restent des valeurs essentielles dans la vie d’une maman.

La frénésie du quotidien peut nous éloigner, un certain temps, de ce que nous voulions être. Se reprendre en main et se replacer dans l’essentiel permet de revenir sur le chemin que l’on s’était fixé au départ. Être soi-même est l’une des plus grandes sources de bonheur au quotidien, c’est se sentir libre de vivre ses émotions et de bien recevoir celles des autres, et notamment celles de nos enfants.

Être maman c’est s’accorder du temps

Se reposer, s’accorder du temps pour soi n’est pas un acte égoïste. Bien au contraire, c’est un excellent moyen pour se ressourcer et pour pouvoir ensuite donner le meilleur de soi-même. Le temps que l’on s’accorde permet d’éviter les frustrations, d’être plus calme, plus reposée pour ensuite passer du temps de qualité auprès de son enfant. N’oublions pas que le quotidien d’une maman peut rapidement ressembler à un véritable tsunami entre les tâches quotidiennes, le travail, les pressions internes et externes, les enfants à s’occuper… alors réapproprions nous des moments à soi, des moments pour se vider la tête et se détendre au maximum.

maman embrasse bébé

Être une bonne maman ça s’apprend ?

Cette réflexion, un peu plus personnelle, me pousse à dire que non seulement devenir “bon” dans quelque chose ça s’apprend mais surtout, cela se travaille aussi au quotidien.

Concernant la parentalité, on ne naît pas parent. On le devient lorsque le désir d’enfant arrive et qu’il se concrétise enfin. Alors commence le long et beau chemin de la parentalité.

L’apprentissage ne peut passer que par la qualité de l’information que l’on reçoit. C’est la raison pour laquelle nous prenons toujours beaucoup de soins à choisir les auteurs des ouvrages que nous lisons et des personnes aux origines des pédagogies que nous choisissons et que nous mettons en place.

Soyons certains d’agir pour le bien de nos enfants et pour leur bonheur. Laissons de côté les sentiments de culpabilité qui peuvent parfois nous assaillir et entraver la bonne mise en place d’une parentalité positive et bienveillante au quotidien.

Je vous propose aussi d’aller plus loin avec cet article sur l’éducation bienveillante.

Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

8 8 commentaires

  1. Ce texte me fait vraiment plaisir, je le trouve très humain et empathique!

  2. c’est bien de rappeler aux mamans de prendre du temps pour soi ! c’est vital, pour être capable après de donner le meilleur à son enfant !

  3. Merci pour cette sublime réflexion….

  4. Merci pour cet article qui m’apporte un point lumineux dans mon “tsunami quotidien” :)

  5. Une fois n’est pas coutume (hehehe. ..) tout votre article fait écho en moi !
    Merci bien!

  6. intéressant! a reflechir….

  7. J’adore…

    La communication positive règle tellement de chose. Venant d’une éducation plutôt ouverte, je me souviens tout de même des rares punitions ou fessées que je pouvais recevoir.

    Et j’en garde un méchant souvenir. Une bonne explication couplée à une écoute active et l’expression de ses émotions a toujours été bien plus efficace et constructif tant pour le parent que pour l’enfant.

    Merci pour ce chouette article Amélie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.