enfant malade avec de la fièvre
Faut-il faire baisser la fièvre de son enfant ?

Comment faire baisser la fièvre chez l’enfant ?

medicament pour faire baisser la fièvre Faire baisser la fièvre de son enfant en lui donnant un médicament est bien souvent le premier reflex qu’un adulte peut avoir. C’est d’ailleurs un reflex qu’il a aussi pour lui en s’administrant du paracétamol, Doliprane et autre Efferalgan… C’est même plus qu’un reflex, c’est devenu une convention. Faîtes le test! Dîtes à une personne de votre entourage que vous ou votre enfant a de la fièvre, et il y a de fortes chances qu’elle vous demande ce que vous avez pris comme médicament ou bien qu’elle vous en propose. Si cette réaction est devenue naturelle, est-ce pour autant la bonne marche à suivre? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Depuis la naissance d’Arthur, nous avons revu notre façon d’agir et de consommer d’une manière générale. Nous essayons au maximum d’avoir des attitudes “éco-responsables”, en adéquation avec la nature et son rythme et dans le respect du corps humain.

Sur ce sujet, nous aimons beaucoup les livres suivants :
– “Le guide de mon bébé au naturel” dirigé par le Dr D. Leyronnas et C. Piraud-Rouet
– “élever votre bébé au naturel” de Claire Gillman

Elever votre bébé au naturel Le guide de mon bébé au naturel

 Depuis sa naissance, Arthur est un enfant allaité. Il l’a été de manière exclusive jusqu’à ses 6 mois puis de façon mixte jusqu’à ses 27 mois. Arthur n’a jamais été malade pendant 27 mois, il n’a même pas eu de fièvres. Étant donné qu’il tétait de manière assidue et très régulière, il bénéficiait de mes anti-corps.

“Tant que l’enfant est allaité, il n’a “à priori” besoin de rien d’autres que du lait maternel : c’est le meilleur médicament qu’on puisse imaginer !” (Dr Christian Arizi, médecin homéopathe et naturopathe)

Cependant, depuis fin décembre où il ne tète plus du tout (mon corps ne produit plus de lait depuis la fin de mon premier trimestre de grossesse), il a déjà eu trois gros rhumes ainsi que de la température et de violentes toux.

Tant qu’aucune infection “grave” n’est détectée (et en dehors de toute pathologie particulière), nous optons pour une médicalisation qui soit la plus naturelle possible. A l’aide des livres cités ci-dessus et de notre expérience, nous allons vous donner un maximum d’information sur les moyens de faire baisser la fièvre de votre enfant naturellement, et vous expliquer en quoi consiste exactement le mécanisme de la fièvre.

Pourquoi les enfants ont-ils parfois de la fièvre ?

La température du corps humain est d’environ 37°. Un enfant peut, de manière fréquente, voir sa température augmenter pour de multiples raisons (infection virale, vaccination récente, dent qui sort…) et de manière plus exceptionnelle, cette fièvre, peut être le signe d’un problème plus grave qui nécessitera alors une consultation médicale.

C’est sur les fièvres de petite intensité (jusqu’à 39°) que nous allons nous pencher.

Votre enfant à de la fièvre ?

C’est une “bonne nouvelle”, cela veut dire que son organisme fonctionne bien ! Médicalement parlant cela veut dire que le corps de l’enfant utilise son mécanisme de défense naturel pour combattre l’infection. Autrement dit, cela induit la diminution puis l’arrêt de la reproduction des bactéries ou virus responsable de l’infection. La fièvre facilite également l’évacuation des déchets et les toxines résultant de cette infection.

Il n’y a donc aucune raison de vouloir faire baisser sa fièvre chimiquement. La fièvre est une alarme. Vous pouvez éteindre l’alarme mais le problème sera toujours là. Vouloir à tout pris faire baisser la fièvre, c’est simplement éteindre la sirène et empêcher aux petits soldats du corps humain d’intervenir sur le problème :-)

Lors d’une infection virale, la fièvre disparaît généralement d’elle-même en 24h. Pour une poussée dentaire ou une réaction à un vaccin la fièvre ne peut même apparaître que quelques heures.

Il est donc primordial de laisser l’organisme se battre par lui même afin qu’il puisse créer ses propres anti-corps.main adule sur front enfant fievreux

Comment aider le corps à faire baisser la fièvre ?

La meilleure chose à faire reste la prévention. Cela consiste à :

Offrir une hygiène alimentaire saine. Éviter tous les aliments sucrés et industriels et privilégier les fruits et légumes de saisons en toute circonstance.
Avoir une bonne hygiène corporelle en se lavant les mains avant chaque repas.
– Éventuellement, avoir recours à la phytothérapie et aux oligoéléments durant l’automne et l’hiver.

“Faire de la prévention, c’est faire en sorte que le terrain de votre enfant soit le plus sain possible, afin d’empêcher la maladie de s’installer. En lui procurant une alimentation saine, vous supprimez déjà environ la moitié des soucis possibles.” (Dr Christian Arizi, médecin homéopathe et naturopathe)

Une fois que l’enfant a de la fièvre, il existe de nombreux moyens naturels pour la soulager.

Je pense qu’en tant que parent nous pouvons nous accorder pour dire que nous pensons tous, en premier lieu, à vouloir faire baisser la fièvre de notre enfant. Et c’est normal puisque nous cherchons à tout prix son bien être. Cependant, après avoir compris en quoi la fièvre était nécessaire dans le combat contre l’infection, nous nous accorderons probablement à ne pas chercher à la faire baisser systématiquement, mais nous nous concentrerons sur le fait de trouver des solutions pour apaiser et soulager l’enfant durant son épisode de fièvre.

6 solutions naturelles qui peuvent faire baisser la fièvre :

Découvrir légèrement l’enfant. L’idéal étant de lui laisser un vêtement léger en coton.
Couvrir son front et son cou avec un linge tiède (type gant de toilette). Attention à ne pas couvrir les autres parties du corps qui pourraient alors faire ressentir à l’enfant des sensations de froid et de frissons très désagréables.
Proposer lui de l’eau plate régulièrement. Il est très important qu’il s’hydrate afin de palier à une éventuelle déshydratation liée à la transpiration.
Ne pas le forcer à manger. La fièvre peut avoir un effet coupe faim, il est donc inutile et superflus de vouloir le faire manger. Son appétit reviendra naturellement une fois la fièvre disparue.
Le laisser dormir. L’organisme étant en défense, il est naturel que l’enfant soit affaibli, le laisser dormir le nombre d’heure dont il a besoin lui permettra de se remettre plus facilement de cet épisode.
Câlinez le au maximum. La maman et le papa, par leur effet rassurant et protecteur vont permettre d’apaiser l’enfant.

enfant malade couché sur le lit
Le repos est primordial en cas de fièvre

Bien sur, si vous ne constatez aucune amélioration au bout de 24h et/ou que vous constatez un comportement étrange chez votre enfant, rendez vous au plus vite chez un médecin afin qu’il l’examine.

Dans tous les cas, veillez bien vous même à garder une attitude bienveillante avec votre enfant. Ces moments difficiles pour lui peuvent rapidement le devenir pour nous et peuvent user notre patience. Les enfants sont fatigués, grognons, irritables et risquant de mettre en colère rapidement. Et ce surtout quand ils sont touts-petits. A ce propos, je vous invite à consulter notre article sur comment passer sans encombre la crise des 2 ans.


Si vous avez aimé le contenu de cette page et que vous souhaitez allez plus loin, j'ai posté plus de 250 vidéos sur YouTube sur la parentalité positive et bienveillante, le maternage proximal, le cododo, l'allaitement, la communication non-violente, l'éducation positive, l'écoute active, la pédagogie Montessori, l'accouchement naturel ou encore l'alimentation saine de l'enfant et de la famille.

J'ai certainement déjà répondu aux questions que vous vous posez dans une vidéo: Cliquez ici pour voir toutes les vidéos.


Si jamais, vous ne trouvez pas votre réponse dans l'une de mes vidéos, vous pouvez me prévenir dans les commentaires ici.
Opt In Image
Es-tu abonné à la lettre Famille Epanouie ?

Si tu n'es pas abonné à La Lettre, je t'invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant ton prénom et ton email. Pour démarrer, tu vas recevoir mon guide des 8 idées reçus sur l'éducation de nos enfants.

Chaque semaine, je partage mes réflexions sur la parentalité positive, le maternage proximal ou encore la pédagogie Montessori.
Je partage également les activités pédagogiques que nous réalisons à la maison 🙂

About Amelie Blot

Je me rappelle étant petite que je disais à ma maman : "quand je serai grande je ne punirai pas mes enfants !". Les années ont passé, je suis devenue maman et ce principe qui "était" en moi est plus fort que jamais. Je me forme au quotidien, à travers mes lectures enrichissantes et auprès de mon petit Arthur, à une méthode d'éducation respectueuse et bienveillante. J'espère pouvoir vous transmettre le goût de vivre la fabuleuse aventure de la parentalité tout en préservant l'épanouissement familiale si nécessaire au bonheur.

3 3 commentaires

  1. Merci pour ces précieux conseils!! j’aimerais juste ajouter que si votre enfant a plus de trois mois, ne paniquez pas (comme moi), si à un moment, vous prenez sa température et qu’elle est montée à 40°C (j’ai bien dit 40°C, pas 41°C) . C’est assez fréquent, chez les tous-petits.Il faut donc faire baisser sa température immédiatement Après la prise de la température corporelle de l’enfant, plongez le dans un bain pendant 10 minutes à une température de 2 ° inférieure à la température rectale ou axillaire de l’enfant.

  2. Ici, j’ai fini par réserver le Doliprane aux maux de dents. Pour la fièvre, j’applique les conseils donnés par l’article, et ça n’a jamais duré plus de 48h (il a 15 mois). Par contre, il faut avoir l’estomac bien accroché quand son enfant a 40°C et qu’on demande à la crèche de ne pas lui donner du Doliprane en attendant de venir le chercher…

  3. Très bon conseil merci ma fille vient de se rendormir, je n’avais pas de doliprane g donc paniquer… Merci et sa marche et vos explications excellentes http://cdn.kikakeyboard.com/sticker_partnerLoveFace/03.png

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.