Comment accoucher plus vite ? 10 astuces et 1 solution 100% garantie

Comment accoucher plus vite ? 10 astuces et 1 solution 100% garantie

Vous arrivez sur votre dernier mois de grossesse et vous êtes impatiente de découvrir enfin votre bébé à naître ? Vous avez très envie de provoquer cette rencontre et vous aimeriez peut-être savoir comment accoucher plus vite ? Vous ne vous sentez plus très bien dans votre corps qui a beaucoup changé et dont le ventre est vraiment devenu proéminent ?

Vous avez d’ailleurs peut être du mal à exercer tous vos mouvements librement et des douleurs, plus ou moins importante, surviennent dans le bas ventre à certains moments ?

Et oui, je vous comprend tellement… moi aussi je suis passée par là ! (en fait au moment où j’écris ces lignes je suis en plein dedans :-) ) Tout le personnel médical m’annonçait un gros bébé (à la limite de la macrosomie foetale ! Pas très rassurant comme diagnostique surtout lorsque l’on se prépare à un accouchement physiologique et naturel). J’ai donc eu droit à une fin de grossesse assez surveillée, et parfois stressante aux vues des informations données par le personnel médical.

Comment accoucher plus vite a donc été très vite la question que j’avais en tête en permanence. Après m’être bien renseignée sur le sujet, je vais vous livrer 10 astuces, plus ou moins farfelues, et enfin, je vous donnerai la solution qui marche à 100%, et qui est celle pour laquelle j’ai fini par opter.

comment accoucher plus vite

Comment accoucher plus vite : 10 astuces à essayer !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que ces méthodes sont à essayer à partir du neuvième mois de grossesse. La formation des organes prend environ huit mois, et le dernier mois est généralement celui ou le bébé prend du poids.

Mais il faut aussi bien avoir en tête que, malgré l’impatience et le désir de voir son bébé, ce neuvième mois de grossesse a toute son importance pour le bébé car le poids qu’il prend va lui permettre d’être plus fort et plus résistant lors de ces premiers jours, et surtout cette force emmagasinée va lui permettre de mieux vivre l’accouchement qui va lui demander beaucoup d’énergie.

Toutefois, n’utilisez pas ces méthodes en cas de problème au niveau du placenta ou de toute autre pathologie connue.

1. La méthode italienne

Le sperme contient une hormone, la prostaglandine, qui provoquerait des contractions utérines. La prostaglandine est utilisée en médecine pour déclencher artificiellement les accouchements.

De plus, l’orgasme et la stimulation des seins provoque chez la femme un relâchement d’ocytocine naturelle dans la circulation sanguine qui peut provoquer des contractions utérines.

C’est une méthode plutôt agréable de se préparer à l’accouchement pour toutes celles qui ont encore de la libido à 8 mois 1/2 de grossesse…

la méthode italienne

2. La stimulation des mamelons

Comme nous l’avons dit juste au dessus, la stimulation des seins libère de l’ocytocine dans le corps de la femme. Et l’ocytocine est l’hormone naturelle qui influe sur les contractions utérines. Vous pouvez donc essayer de stimuler vos mamelons ou de demander à votre compagnon de les stimuler afin de provoquer plus de plaisir et donc plus de relâchement d’ocytocine.

3. L’acupuncture

L’acupuncture consiste à stimuler des points très précis afin de traiter un problème physique et/ou psychique. Il existe plusieurs points d’acupuncture qui permettent de travailler sur le déclenchement de l’accouchement, l’ouverture du col et l’efficacité des contractions. Vous pouvez donc prendre rendez-vous chez un acupuncteur qui travaillera sur ces points bien précis. Si vous avez préparé votre accouchement avec la méthode Bonapace, votre compagnon peut travailler lui même les points de manière quotidienne et régulière afin d’essayer de déclencher le travail.

4. L’homéopathie

L’homéopathie peut jouer sur l’accouchement de différentes manières :

La mise en travail. L’adrénaline, en trop grande quantité, peut gêner la mise en travail du corps. C’est pourquoi certaines femmes angoissée ou stressée à l’idée d’accoucher peuvent prendre un traitement homéopathique pour réguler la production de cette hormone.
– La dilatation du col
– La stimulation des contractions

Demandez toujours conseils à votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme avant de commencer un traitement homéopathique.

5. L’ostéopathie

Tout comme certains traitements homéopathiques, l’ostéopathie peut réguler les zones nerveuses du cerveau pouvant entraver le bon déroulement du travail lorsque la femme est soumise à des angoisses et/ou du stress liées à l’idée d’accoucher.

6. L’activité physique pour accoucher plus vite

On recommande aux femmes enceinte de se ménager, donc par déduction contraire, on pourrait penser que le fait de s’agiter peut avoir un effet sur le déclenchement de l’accouchement !

Aller marcher pendant des heures chaque jour, descendre et monter les escaliers, aller à la piscine… peuvent favoriser les contractions et donc avoir une action sur le col. Cependant, rien n’est garantie, mais au final il est toujours agréable de se vider la tête en pratiquant une activité physique et c’est toujours bénéfique pour le corps et la tension artérielle.

7. Les tâches ménagères

Faire son grand ménage, faire les vitres, nettoyer les plaintes, jardiner, tondre la pelouse…  sont toujours cités lorsque l’on parle de méthode pour accoucher rapidement.

Bien que rien ne soit prouvé, à défaut d’accoucher, vous aurez au moins accompli des tâches utiles.

Cependant, vous risquez d’avoir quelques contractions suite à de la fatigue qui n’auront pas forcément d’incidence sur votre col.

tâche ménagère enceinte

8. Rouler en voiture

Le fait que les mouvements générés par la voiture vont favoriser l’appui du bébé sur le col peut provoquer des contractions.

9. Le décollement des membranes

Cette pratique, assez douloureuse, est réalisée par la sage-femme. En décollant les membranes, de la prostaglandine est libérée ce qui va libérer de l’ocytocine et assouplir le col. Le décollement de membranes peut être réalisé à plusieurs reprises suivant l’ouverture du col.

10. L’alimentation

– Cannelle
– Clous de girofle
– Tisane de sauge
– Tisane de framboisier
– Épices
– Chocolat
– Dattes

Bien qu’aucun de ces aliments ne soient officiellement validés comme élément déclencheur d’un accouchement, l’effet psychologique peut parfois fonctionner ! Attention toutefois à certains aliments très laxatifs, comme l’huile de Ricin et les dattes, ainsi qu’au sucre raffiné contenu dans le chocolat.

Comment accoucher plus vite : la solution miracle garantie à 100% !

Au risque de vous décevoir ou de ne pas vous surprendre beaucoup, la méthode garantie à 100% et efficace à tous les coups est la patience ! Car dans 100% des cas, bébé finit toujours par arriver !

Toutes ces méthodes sont plus présentes pour faire patienter et c’est bel et bien la nature qui décide du moment de votre accouchement.

La nature a prévu environ neuf mois de grossesse. Le bébé a besoin de ce laps de temps pour se construire, se former, se préparer à sa venue au monde. Et d’ailleurs la mère aussi a besoin de ce temps pour anticiper la venue au monde de son enfant.

Alors laissez vous vivre, laissez vous porter par la fin de votre grossesse et essayer de vous recentrer sur les moments magiques que cet état vous procure.

D’ici quelques semaines ou quelques jours, votre bébé ne sera plus dans votre giron et quelque part, ne vous échappera t-il pas déjà un peu ?

accoucher avec philosophie

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir en vidéo ma valise pour la maternité:

Valise maternité

9 mois de grossesse : Dernière ligne droite !

9 mois de grossesse : Dernière ligne droite !

Ça y est vous entrez enfin dans votre neuvième mois de grossesse ! La première rencontre avec votre bébé est imminente.

A partir de maintenant, votre bébé peut naître à tout moment sans être considéré comme un prématuré, sauf retard de croissance in utéro ou pathologie particulière observée.

Lors de ce neuvième mois de grossesse, votre bébé passe d’une taille de 45 cm de la tête aux talons à environ 50 cm de la tête aux talons ! Son poids va passer de 2,400 kg à environ 3,300 kg (moyenne observée chez les bébés français).

Comme tous les articles de cette série (vous pourrez consulter la liste en bas de cet article), les sources de mon propos viennent principalement des livres ci-dessous ainsi que de notre propre expérience:

neuf mois de grossesse

9 mois de grossesse

L’évolution de votre bébé au cours du neuvième mois de grossesse

Votre bébé va à présent prendre environ 250 g par semaine ! Soit un bon kilo sur le mois entier ! A partir de la 35ème semaine de grossesse, c’est à dire la 37ème semaine d’aménorrhée, vous pouvez accoucher à tout moment sans que cela ne représente un risque particulier pour le bébé. Lors de ce dernier mois de grossesse les organes vitales du bébé sont finies, c’est maintenant de la graisse qui va se déposer sous sa peau.

35 semaines de grossesse

En ce début de neuvième mois de grossesse, votre bébé mesure environ 30 cm de la tête au coccyx, soit 45 cm de la tête aux talons. Son poids est d’environ 2,4 kg et le diamètre de sa tête mesure environ 9,2 cm.

Le lanugo de votre bébé,  fin duvet qui a recouvert sa peau pendant la grossesse, commence à disparaître.

Les urines de bébé représentent environ 2 cuillères à soupe par heure.

36 semaines de grossesse

La taille de bébé passe à 32 cm de la tête au coccyx, soit 46,5 cm de la tête aux talons. Son poids est d’environ 2,65 kg et le diamètre de sa tête passe à 9,3 cm.

L’apparence de votre bébé change grâce à la disparition quasi totale du lanugo et à la graisse qui se dépose sous sa peau et lui donne une allure plus rebondie.

37 semaines de grossesse

Votre bébé mesure à présent environ 33 cm de la tête au coccyx, soit 48 cm de la tête aux talons. Il pèse approximativement 2,9 kg et le diamètre de sa tête atteint les 9,4 cm.

Cette fois ci, le lanugo a complètement disparu et le vernix qui recouvrait aussi sa peau est parti également. Votre bébé soigne les détails de son arrivée ;-)

Il ne bouge plus beaucoup car son espace est considérablement réduit. Normalement, il est en position fœtale, c’est à dire la tête en bas, les bras croisés sur la poitrine et les jambes relevées et repliées. Cependant, vous devez tout de même le sentir bouger chaque jour.

38 semaines de grossesse

Dernière semaine pour celle qui vont jusqu’au bout !!! Bébé atteint les 50 cm de la tête aux talons et son poids est d’environ 3,3 kg. Il s’agit d’un poids/taille moyen constaté sur la moyenne nationale des bébés français. Donc ne vous tracassez pas si votre bébé est plus petit, plus grand ou bien s’il pèse plus ou moins lourd. Le principal est qu’il aille bien !

39 semaines de grossesse

Bébé est né, sauf si vous dépassez votre terme !

9 mois de grossesse : comment se porte la future maman?

C’est bientôt la fin! Vous allez pouvoir relâcher un peu la pression car vous pouvez accoucher à tout moment sans que cela ne représente un danger vital pour le bébé.

Cela commence à être lourd à porter, vous êtes de plus en plus gênée dans vos mouvements. Par exemple enfiler des chaussettes ou faire vos lacets est quasiment devenu mission impossible ! Encore un peu de patience car c’est bientôt la fin !

Peu importe la façon dont vous avez prévu d’accoucher, soyez zen et partez dans l’optique que tout va bien se passer. Dans la plupart des cas, tout se passe bien ! Le corps de la femme est conçu pour donner la vie, d’ailleurs, votre corps s’est modifié en 9 mois de grossesse: votre bassin s’est élargi, vos seins sont prêts à nourrir votre enfant, des réserves de graisses se sont constituées pour avoir suffisamment d’énergie le moment venu…

Alors faites confiance à la nature et profitez au maximum de ces derniers instants !

neuf-mois-de-grossesse

Ce post fait partie d’une série d’articles portant sur chaque mois de la grossesse. Vous pouvez consulter les autres articles sur le sujet :

Accouchement naturel: les 3 avantages de la méthode Bonapace

Accouchement naturel: les 3 avantages de la méthode Bonapace

Vous êtes enceinte et vous chercher une méthode pour vous préparer à un accouchement naturel, physiologique et en respect avec votre corps et celui de votre enfant ? Vous voulez trouver des solutions pour réduire au maximum les douleurs liées aux contractions et à l’expulsion ? Vous souhaitez un accouchement qui soit le moins médicalisé possible ? Je vais vous présenter la Méthode Bonapace.

C’est ce que nous avons voulu pour notre deuxième enfant. Car après avoir vécu la naissance d’Arthur de façon classique et médicalisée, c’est à dire en position allongée avec les pieds sur les étriers, le monitoring en continu, la péridurale et l’eau glucosée, j’ai eu l’impression que mon accouchement m’échappait. J’ai ressenti beaucoup de frustration du fait de ne pas avoir senti mon bébé passer lors de sa phase d’expulsion, et Fabien a regretté sa passivité lors de ce moment qui nous concernait pleinement tous les deux.

Pour notre deuxième bébé, nous avons prévu les choses différemment. Nous avons décidé de vivre cet accouchement de manière naturelle et physiologique. Un accouchement naturel dans lequel le papa à un vrai rôle à jouer. Nous avons donc cherché ce qu’il était possible de faire, en sachant que nous avions déjà fait de l’haptonomie pour Arthur. (Voir notre article : Haptonomie : bien plus qu’une préparation à l’accouchement)

Alors que nous étions en pleine recherche sur les différentes méthodes, nous avons reçu le magazine Kaizen (le hors-série N°5). Au sein de ce hors série, un article entier était axé sur la complémentarité qu’il existait entre l’haptonomie, qui permet de créer un lien affectif avec son bébé dès sa phase embryonnaire, et entre la méthode Bonapace, qui permet d’utiliser des techniques visant à réduire les douleurs de l’accouchement.

Quelques jours plus tard, nous discutions avec des proches ayant suivi une préparation à l’accouchement avec la méthode Bonapace. Une semaine après, nous avions notre premier “cours de préparation à l’accouchement” selon la méthode Bonapace.

A travers cet article, vous allez découvrir les choses suivantes:

– Qu’est ce que la méthode Bonapace
– Les 3 mécanismes qui permettent de réduire les douleurs lors de l’accouchement
– La place du père dans l’accouchement dans la méthode Bonapace

Julie Bonapace

Julie Bonapace

La méthode Bonapace, qu’est ce que c’est ?

La méthode Bonapace vise à préparer les parents à un accouchement naturel et physiologique. Cette pratique redonne au futur papa une place et un rôle majeur dans l’accouchement de son bébé.

En travaillant sur des points d’acupuncture bien spécifiques, des zones de massages et sur la respiration, cette méthode vise à réduire les douleurs liées à l’accouchement.

Julie Bonapace, à l’origine de cette méthode validée par des recherches scientifiques et fondée sur les principes de la neurophysiologie, a clairement démontrée que :

Administrée dans des conditions idéales, elle (la méthode Bonapace) permet de réduire de 100% la douleur dans 85% des cas.

Et selon une équipe de 5 chercheurs, dont Julie Bonapace, ayant travaillé sur cette méthode :

Cela représente presque 50% de douleur en moins qu’avec les autres méthodes de préparation conventionnelles.

Jouer sur 3 mécanismes pour réduire les douleurs

Il existe 3 mécanismes, propre au corps humain, qui permettent de réduire la douleur lors de l’accouchement.

Les points d’acupuncture

En pressant très fortement sur des points d’acupuncture bien spécifique lors de la contraction de la maman, le papa crée une seconde douleur qui va permettre de détourner celle liée à la contraction.

Cela peut paraître paradoxal ;-), voire cruel ! Mais en fait, ce processus, élaboré par un docteur américain, permet de relâcher de l’endorphine dans le corps de la maman (une substance produite par le corps qui s’apparente à la morphine).

Le travail sur ces points d’acupuncture permet aussi d’ activer l’ouverture du col, l’efficacité des contractions, le bon positionnement du bébé et sa descente dans le bassin.

Les massages

Entre chaque contraction, le papa masse les zones douloureuses liées aux contractions. Par ces caresses efficaces, le papa rassure la maman, la réconforte, la soulage et lui insuffle l’énergie nécessaire pour anticiper la contraction suivante.

Ces massages sont d’une réalisation très agréable et permettent à la maman de se détendre complètement et de se laisser aller aux mains de la personne dont elle a le plus confiance : son compagnon.

méthode bonapace

La respiration et l’imagerie mentale

La méthode Bonapace donne une technique permettant de contrôler efficacement sa respiration, mais aussi de concentrer son esprit sur un détail qui nous est agréable. Le fait de travailler sur la respiration et sur la visualisation va permettre à la maman de se détendre et donc de générer une poussée efficace lors de la phase d’expulsion.

En se focalisant et en se concentrant sur l’efficacité de sa respiration, la maman dirige son attention sur autre chose que sur la douleur qu’elle ressent. Elle est alors encline à mettre toute son énergie au service de l’efficacité, ce qui va assurer une descente beaucoup plus rapide du bébé et une expulsion moins douloureuse.

Le rôle du père dans la méthode Bonapace

Le futur papa a un rôle très important tout au long de l’accouchement. C’est lui qui, par sa présence, ses massages et la confiance qu’il va insuffler, va donner l’énergie nécessaire à la future maman pour accoucher naturellement et physiologiquement en réduisant au maximum sa douleur.

La méthode Bonapace permet aussi de resserrer étroitement les liens de confiance et d’amour entre l’homme et la femme. Le couple est alors soudé et complice au moment de l’arrivée de leur bébé.

méthode-bonapace

Si vous souhaitez aller plus loin et connaître les différences entre un accouchement naturel ou classique, Je vous invite à consulter notre article Accouchement naturel ou classique.

8 mois de grossesse : 2 choses à privilégier !

8 mois de grossesse : 2 choses à privilégier !

Vous entamez votre huitième mois de grossesse ! Encore un peu de patience et vous rencontrerez enfin votre petit bébé.

Le huitième mois peut paraître un peu long. Il faut bien dire que les mouvements du quotidien sont plus fatigants et bouger avec aisance est plus délicat. Je ne vous parle même pas des envies d’uriner toutes les heures ni du fait de marcher les jambes écartées ;-)

Voyons le bon côté des choses, votre congé maternité va commencer et vous allez pouvoir vous reposer tranquillement. Vous allez avoir du temps pour fabriquer et concevoir le fameux “trousseau” de votre bébé.

Lors de ce huitième mois de grossesse, votre bébé passe d’une taille de 24 cm de la tête au coccyx à environ 29 cm, soit 43 cm de la tête aux talons ! Comme tous les articles de cette série (vous pourrez consulter la liste en bas de cet article), les sources de mon propos viennent principalement des livres ci-dessous ainsi que de notre propre expérience:

huit mois de grossesse

Petite balade pour chiner dans un vide grenier

L’évolution de votre bébé au cours du huitième mois de grossesse

A partir de ce huitième mois de grossesse, bébé va beaucoup grossir : il va prendre quasiment 50% du poids qu’il aura à terme. Deux choses essentielles sont donc à privilégier : votre alimentation. Il faut être très vigilante à ce que l’on mange et vraiment privilégier les aliments sains et de qualité pour ces deux derniers mois. Le bébé se construit avec l’alimentation de sa maman. Et la deuxième chose essentielle est le repos. Il faut que vous arriviez à votre accouchement en pleine forme pour le vivre de façon agréable et optimum !

31 semaines de grossesse

Votre bébé fait à présent 26 cm de la tête au coccyx, soit 39 cm de la tête aux pieds. Son poids est d’environ 1,7 kg et le diamètre de sa tête fait environ 8.5 cm.

Bébé prend quasiment toute la place dans l’utérus, c’est pourquoi ces mouvements vont devenir plus intense. Votre ventre va peut-être même se déformer par moment. Tout cela est bien normal, c’est signe que bébé va bien.

A ce stade, bébé est très sensible aux sons provenant de l’extérieur, notamment à la voix du père car elle est beaucoup plus grave.

32 semaines de grossesse

Votre bébé mesure 27 cm de la tête au coccyx, soit 40.5 cm de la tête aux pieds. Son poids est d’environ 1,9 kg et le diamètre de sa tête fait environ 8.7 cm.

Votre bébé vous “pompe” beaucoup d’énergie, alors n’hésitez pas à profiter de votre congé maternité pour vous reposer au maximum.

33 semaines de grossesse

Votre bébé mesure 28 cm de la tête au coccyx, soit 42 cm de la tête aux pieds. Son poids est d’environ 2.1 kg et le diamètre de sa tête fait environ 8.8 cm.

C’est souvent lors de cette semaine que le bébé se retourne pour se positionner tête en bas, prêt à sortir. D’une manière générale, à la fin de cette 33ème semaine de grossesse, 97% des bébés ont la tête en bas.

34 semaines de grossesse

En cette fin de huitième mois de grossesse, votre bébé mesure donc environ 29 cm de la tête au coccyx, soit 43 cm de la tête aux pieds. Son poids est d’environ 2.2 kg et le diamètre de sa tête fait environ 9 cm.

Bébé, qui était encore d’apparence un peu maigre et fripé, va considérablement s’arrondir grâce à la graisse qui va se déposer juste sous la peau. Son visage va se lisser et ses “rides” vont disparaître doucement.

8 mois de grossesse : comment se porte la future maman?

Ça tire, c’est lourd, c’est parfois inconfortable … oui, c’est vrai que vous avez connu mieux ;-) Mais tenez bon ! C’est presque finit et bébé a encore besoin d’être au chaud.

La peau de votre ventre et celle de vos seins va vraiment beaucoup s’étirer. Cela va peut-être même vous gratter, alors n’hésitez pas à vous masser le ventre et les seins avec de l’huile d’amande douce bio au moins une fois par jour.

Alimentez vous de manière saine et appropriée et reposez vous, c’est vraiment les deux choses essentielles à privilégier lors de ces deux derniers mois. D’une part pour votre bébé, car il se construit à travers votre alimentation, mais aussi pour vous, car une bonne alimentation vous permettra d’augmenter votre confort gastrique et intestinal et de limiter votre prise de poids en fin de grossesse. Vous aurez également besoin d’être bien reposée pour vivre votre accouchement sereinement.

Enfin, vous aurez probablement des contractions. Rassurez vous, il y a peu de risque que cela soit des contractions de travail. Elles sont souvent fortes mais ni fréquentes, ni à intervalles réguliers. Si ce n’était pas le cas, signalez le au plus vite à votre obstétricien.

8-mois-grossesse

Ce post fait partie d’une série d’articles portant sur chaque mois de la grossesse. Vous pouvez consulter les autres articles sur le sujet :

7 mois de grossesse : début du troisième trimestre !

7 mois de grossesse : début du troisième trimestre !

Vous en êtes à 7 mois de grossesse ? Vous entrez donc dans votre dernier trimestre ! Votre petit ventre de femme enceinte s’est bien arrondi et vous ressentez pleinement votre bébé bouger. D’ailleurs certains de ses mouvements vous déforment peut-être même le ventre ? Le troisième trimestre est un peu plus compliqué à vivre que les autres car le ventre commence à gêner la future maman dans ses mouvements. Cependant, si vous aimez la grossesse, vous allez encore vivre de très beaux moments d’intimité rapprochés avec votre bébé.

Lors de ce septième mois de grossesse, votre bébé passe d’une taille de 22 cm de la tête au coccyx à environ 24 cm, soit 36 cm de la tête aux talons ! Comme tous les articles de cette série (vous pourrez consulter la liste en bas de cet article), les sources de mon propos viennent principalement des livres ci-dessous ainsi que de notre propre expérience:

ventre de femme enceinte

L’évolution de votre bébé au cours du septième mois de grossesse

A partir du septième mois de grossesse, bébé est viable. Mais s’il venait à naître maintenant il serait un grand-prématuré et cela pourrait comporter de sérieux risques pour sa santé future.
Il perçoit les émotions que vous ressentez à travers l’adrénaline qui est alors sécrété et qui traverse le placenta.

27 semaines de grossesse

Votre bébé fait à présent 22 cm de la tête au coccyx, soit 34 cm de la tête aux pieds. Son poids est symboliquement passé à 1 kg et le diamètre de sa tête fait environ 7.5 cm.

Son cerveau passe dans la dernière étape de maturation. Cette maturation prendra fin vers les 20 ans de l’enfant !

Cette maturation sera intense lors des 3 premières années de l’enfant. Car c’est durant cette période que l’enfant acquiert de grand apprentissage comme la marche, le langage, la pensée, la propreté…

28 semaines de grossesse

Votre bébé gagne encore 1 cm, il passe donc à 23 cm de la tête au coccyx et à 35 cm de la tête aux talons. Il va commencer à prendre régulièrement 150 g par semaine. Il fera donc 1.15 kg.

De la graisse va commencer à se déposer sous sa peau, il aura donc un aspect moins fripé et surtout il va commencer à s’arrondir.

Ses mouvements respiratoires sont à présent coordonnés et sa température interne commence à s’auto-réguler.

29 semaines de grossesse

Bébé mesure 24 cm de la tête au coccyx et 36 cm de la tête aux talons. Il pèse environ 1.3 kg et le diamètre de sa tête atteint 8 cm.

Il commence à prendre beaucoup de place dans l’utérus, ces mouvements vont donc commencer à être plus contenu. Cependant, vous devez toujours le sentir bouger chaque jour.

Votre bébé fait une nouvelle découverte : le goût ! Suivant ce que vous mangez, le liquide amniotique va se charger de saveurs différentes que votre bébé va commencer à percevoir et donc à différencier.

30 semaines de grossesse

La taille de votre bébé passe à 25 cm de la tête au coccyx et 37 cm de la tête aux talons. Il pèse environ 1.5 kg et le diamètre de sa tête est de 8.2 cm.

Bébé suce régulièrement son pouce et “joue” avec son cordon ombilical qu’il s’amuse à attraper et à serrer.

Si c’est un garçon, les testicules descendent dans l’aine. Si c’est une fille, les follicules primordiaux se forment.

ombre femme enceinte avec enfant

Arthur fait un bisou à mon ventre

7 mois de grossesse : comment se porte la future maman?

Il va falloir commencer à se ménager ! Cependant vous pouvez tout de même conserver une pratique sportive très douce comme la marche ou la piscine. Vous pouvez également commencer d’autres sports en mode grossesse comme le yoga.

A partir des 7 mois de grossesse, votre cœur bat plus vite. Environ 12 battements de plus à la minute. C’est pourquoi vous pouvez vous sentir beaucoup plus rapidement essoufflée.

Vous allez très probablement voir apparaître sur votre ventre une ligne verticale plus sombre situé juste au milieu de l’abdomen et qui part du pubis pour aller jusqu’au nombril, voir un peu plus haut. Cette ligne disparaîtra après l’accouchement. Cependant cela peut prendre plusieurs mois (pour ma première grossesse, la mienne avait mis plus de 9 mois à disparaître).

Vos seins vont peut être commencer à produire du colostrum (premier lait), vous risquez d’avoir quelques petites auréoles sur vos vêtements. Vous pouvez alors déjà commencer à porter des coussinets d’allaitement que vous glisserez dans votre soutien gorge.

Ce début de troisième trimestre est aussi un très bon moment pour commencer une préparation à l’accouchement.

femme enceinte à 7 mois de grossesse

Mon ventre à 7 mois de grossesse

Ce post fait partie d’une série d’article portant sur chaque mois de la grossesse. Vous pouvez consulter les autres articles sur le sujet :

Haptonomie : bien plus qu’une préparation à l’accouchement

Haptonomie : bien plus qu’une préparation à l’accouchement

L’haptonomie est une science se prêtant à tous les moments de la vie d’un être humain : de sa naissance à sa mort. Frans Veldman, le père fondateur de cette pratique, définit l’haptonomie comme étant la “science de l’affectivité”.

Dans le cadre d’une préparation à l’accouchement, l’haptonomie permet de rentrer en relation avec son bébé, de communiquer avec lui par le biais du toucher et de la présence. C’est aussi toute une démarche des parents visant à créer un lien fort entre eux et leur bébé à naître. Ainsi, alors qu’il est encore dans le giron maternel, le fœtus ressent très fortement la présence sécurisante et bienveillante de ses parents.  Cette relation contribue sans nul doute à la construction de sa sécurité affective et de son assurance.

Lorsque nous attendions Arthur, nous avons suivi une préparation à l’accouchement en haptonomie. Ce choix s’inscrivait parfaitement dans le cadre de notre projet de naissance. Pour trouver une sage-femme pratiquant l’haptonomie nous avons cherché sur Internet. Nous avons eu de la chance car il n’y en a qu’une seule dans notre région (au moment de ma première grossesse en tout cas) et elle est vraiment formidable. Nous avons été conquis par cette pratique. Non seulement nous avons trouvé un moyen de communiquer concrètement avec notre bébé, mais en plus les bienfaits physiologiques ressentis sont géniaux.

On entend aussi régulièrement certains parents dirent qu’ils n’ont pas été “réceptifs” à l’haptonomie. Il est vrai que cette démarche peut paraître subjective pour certains. Nous tenons à préciser que l’haptonomie découle souvent d’une démarche globale des parents cherchant à communiquer avec leur bébé. Il ne faut pas chercher du “sensationnel” ou de “l’extraordinaire” aux sens primitifs de ces termes. L’haptonomie permet de créer un lien intime, discret et subtil entre les parents et leur bébé.

papa touche ventre femme enceinte en haptonomie

L’haptonomie et la préparation à l’accouchement

Il est possible de commencer les séances d’haptonomie très tôt dans la grossesse. L’idéal étant vers le 4ème ou le 5ème mois de grossesse. C’est en général à ce moment que la maman ressent les mouvements de son bébé et qu’ils deviennent également perceptible pour le papa. Cependant, il n’y a aucune contre-indication à commencer plus tôt.

L’haptonomie représente une très bonne préparation à l’accouchement, et notamment en prévision d’un accouchement physiologique. Pour que l’haptonomie ait une raison d’être il faut aller aux séances en couples, ou du moins avec la personne qui sera présente aux côtés de la future maman lors de l’accouchement. La sage-femme, par des techniques et des gestes, va montrer comment soulager les douleurs de la grossesse et donc des contractions.

Une grosse part de la technique réside dans la présence de l’autre. Il faut donc être pleinement disponible (de corps et d’esprit) pour qu’une séance soit efficace et que l’enseignement retiré soit ensuite pleinement exploité.

L’un des bienfaits qui m’a le plus marqué est la sensation d’être complètement soulagé au niveau du bassin et du bas du dos. Je ne ressentais plus le poids de mon corps ni celui du bébé, et pourtant je conservais toutes mes possibilités de mouvements.

La sage-femme apprend également à la future maman comment réaliser une “poussée” efficace. Au moment de l’expulsion du bébé, avoir une poussée efficace permet de ne pas s’épuiser et surtout de diminuer considérablement la douleur en réduisant la durée de cette phase généralement très douloureuse.

Pour être au top le jour J, nous conseillons à tous les futurs parents de pratiquer les postures et les gestes, appris lors des séances d’haptonomie avec la sage-femme, régulièrement à la maison. Car plus l’exercice est réalisé, plus il devient naturel et efficace. Cela permet aussi à la sage-femme de corriger certains détails dans le but d’améliorer le confort de la future maman.

L’haptonomie : de vrais échanges qui commencent à trois

Le lien entre la maman et son bébé se créer de manière très naturelle, en tout cas plus naturellement qu’avec le papa. Les raisons ci-dessous explique en grande partie ce phénomène :

Par le fait de porter son bébé, la maman peut:

sentir bébé bouger quotidiennement et donc répondre par des caresses à ses mouvements
– caresser son ventre pour lui indiquer sa présence à tout moment
– lui parler et lui chanter des chansons

Peut-être que certaines mamans auront plus ou moins de facilité à créer ce lien, quoi qu’il en soit ne culpabilisez surtout pas si vous n’arrivez pas à chanter des chansons à votre enfant alors que vous êtes encore enceinte.

L’idée de l’haptonomie est d’intégrer pleinement le papa aux échanges avec bébé. La communication ne se tisse plus en duo mais en trio. Pour le papa, ces échanges peuvent se révéler être d’une importance capitale. Car, au delà de la peur de se montrer “maladroit” ou ” pas naturel” lorsqu’il “parle” ou qu’il “caresse” le ventre arrondi de sa compagne, l’haptonomie permet au futur papa, par des gestes précis et une présence entière, d’entrer en communication avec leur bébé.

C’est aussi un moyen très efficace pour le futur papa d’avoir un vrai rôle à jouer lors de l’accouchement : celui de soulager les douleurs de sa compagne et, ainsi, de préparer au mieux l’arrivée de bébé dans un climat paisible et serein.

haptonomie avec femme enceinte grossesse

Vous pouvez consulter la liste des professionnelles en haptonomie proche de chez vous en consultant directement le site haptonomie.org : trouver un professionnel en haptonomie.